Publié dans Société

Journée internationale des Régions - Pour une autonomisation et valorisation équitables

Publié le jeudi, 26 novembre 2020

La Région Analamanga accueille la première édition de la Journée internationale des Régions (JIR), qui se déroule les 26,27 et 28 novembre au Palais des sports de Mahamasina. De nombreuses autorités locales dirigées par le Premier ministre Christian Ntsay ont honoré de leur présence la cérémonie officielle d’inauguration, hier. Cette première édition se déroule sous le thème : « Madagascar dans une nouvelle décennie : valorisation des potentialités des Régions et promotion du partenariat pour le développement ».

 

Le projet « JIR » vise à accélérer le développement local des Régions et à identifier les forces et les faiblesses de l’économie des Régions, réduire l’écart de développement entre les Régions, promouvoir les Régions de Madagascar, donner des informations sur l’accès aux marchés du secteur privé malagasy dans les Régions (les producteurs, les artisans, les agriculteurs…) « Le développement économique, social et culturel n’est plus une option mais une obligation pour notre pays.  Une autonomisation régionale qui est conforme aux principes d’équité et d’égalité sur le développement régional doit être instaurée », annonce le ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, Tianarivelo Razafimahefa durant ses allocutions.

Pour le Premier ministre Christian Ntsay, la décentralisation des pouvoirs est l’une des bases de développement pour atteindre l’objectif de l’Initiative pour l’Emergence de Madagascar (IEM).

Cette année, chaque Région recevra 2 milliards d’ariary contre un milliard l’année dernière pour assurer son budget de fonctionnement et la construction de différentes infrastructures au niveau des Districts comme les écoles et les hôpitaux. En plus, cinq engins seront distribués dans chaque Région pour réhabiliter les routes intercommunales. Le Premier ministre veille à ce que l’argent du peuple soit utilisé à bon escient et non pas pour l’intérêt personnel des gouverneurs.

Des stands d’exposition des produits « Vita malagasy » sont présents au Palais des sports durant l’évènement. L’objectif est de faire connaitre aux agriculteurs malagasy les normes et d’inciter les investisseurs locaux et internationaux à investir dans les Régions.

E.F.

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff