Publié dans Société

Fermeture d'écoles liée à la Covid-19 - Sept millions d'enfants concernés à Madagascar

Publié le mercredi, 03 mars 2021

Un enfant sur 7 concerné. Environ 214 millions d'enfants de par le monde ont manqué plus de trois quarts de leur scolarité en présentiel à cause des impacts de la Covid-19. Pour plus de 168 millions d'enfants dans le monde, les écoles sont entièrement fermées depuis presque une année entière à cause des confinements dus à cette pandémie. Les nouvelles données publiées hier par l'UNICEF, intitulées « la salle de classe de la pandémie », en parlent. Ils soulignent également la nécessité pour les Gouvernements de privilégier la réouverture des écoles.

 

Pour Madagascar, la fermeture des écoles en raison de la Covid-19, entre avril et août 2020, a perturbé l'apprentissage de 7 millions d'enfants. Les perturbations au niveau de l'apprentissage devraient augmenter la part des enfants qui sont hors de l'école. Avant la pandémie, 24 % des enfants en âge de fréquenter l'école primaire et 73 % des enfants en âge de fréquenter le collège n'étaient pas scolarisés. Afin de soutenir les élèves et les enseignants pour faire face aux conséquences du coronavirus, l'UNICEF a collaboré avec le ministère de l'Education nationale et ses partenaires techniques et financiers. Un soutien au cours de remise à niveau dans 22 Directions régionales de l'éducation (DREN) a ainsi eu lieu, au profit de 78 000 élèves du primaire et du collège. A cela s'ajoute la distribution de 636 000 livrets d'auto-apprentissage pour les collègiens, 120 000 affiches sur la santé à l'école ainsi que 28 000 dispositifs de lavage des mains dans les établissements scolaires. La désinfection de 135 000 salles de classe n'était pas en reste.

Actuellement, la majorité des établissements scolaires du pays sont rouverts, mais avec des organisations tenant compte des mesures sanitaires. Toutefois, le taux d'abandon de classe reste élevé dans les Régions du Sud, où la famine a évidemment impacté la scolarisation des enfants…

Recueillis par Patricia R.

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff