Publié dans Société

Trafic de tortues - 7 personnes placées sous MD

Publié le jeudi, 29 avril 2021

L’affaire concernant l’interception d’un camion de trafiquants de tortues à Beloha - Androy, le soir du 7 avril dernier, a fait jaser l’opinion et la presse locale.

Quant à la marchandise, elle a été cachée dans 8 sacs, soit 193 reptiles. Déférées récemment au Parquet, sept personnes sur les onze qui avaient été initialement impliquées, ont été placées sous mandat de dépôt. En revanche, les quatre autres ont obtenu une liberté provisoire.

Tout a démarré vers 21h le mercredi 7 avril dernier lorsque le Commandant du groupement de gendarmerie de l’Androy fut informé de la situation. L’information a parlé de la présence des occupants d’un camion, lesquels étaient en train de réunir illégalement des tortues à Soamanitsy, Commune de Tranovaho, et que les suspects devaient par la suite regagner Beloha.

Cette situation a, du coup, suscité une mobilisation des brigades de gendarmerie de Tsihombe, d’Antanimora- Sud et de Beloha, lesquelles ont décidé d’instaurer des barrages sur cet axe. Les échanges d’informations entre ces brigades ont duré jusqu’à une heure du matin, informations desquelles, la mission en vue d’intercepter le poids lourd suspect a été confiée au Commandant de la brigade de Beloha.

A partir de là, tout était devenu flou. Car le commandant, dépêché afin de contrôler le camion, aurait déclaré qu’il était tombé sur un autre, qui ressemble vaguement à celui décrit par les informateurs. Or, lors du contrôle sur ce que le camion a transporté, le commandant aurait affirmé qu’il n’y avait que des ballots de sisal. Et aucune trace de tortues.

La confusion était telle qu’on n’a plus su exactement comment s’est déroulée et terminée la mission du Commandant de brigade(CB). Des villageois auraient avancé avoir vu que les huit sacs auraient été largués à un endroit situé à deux kilomètres de Beloha. Et que les premiers ont rapidement informé les autorités forestières locales.

Un peu plus tard, le Commandant de brigade en cause a finalement rapporté au Commandant de compagnie de gendarmerie locale chargé d’enquêter sur cette affaire, comme quoi les tortues avaient été finalement retrouvées. Au final et en marge de l’incarcération de toutes ces personnes, tous ces imbroglios dans les déclarations du Commandant de brigade en cause sur l’affaire, auraient failli compromettre sa carrière ainsi que son collègue, également impliqué. Enfin, une dernière nouvelle avance que le CB figure sur la liste de ceux qui ont été provisoirement remis en liberté.

F.R.

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff