Publié dans Société

Vaccin anti-Covid-19 - Un lot de 400 000 doses de Pfizer attendu

Publié le lundi, 22 novembre 2021

Le ministère de la Santé publique a annoncé hier en marge du lever du drapeau l'arrivée d'une prochaine cargaison de vaccins anti-Covid-19. Ce vendredi 26 novembre, un lot de 400 000 doses de Pfizer sera attendu à l'Aéroport international d'Ivato. Il s'agit du quatrième type de vaccin qui débarque sur le territoire national après le Covidshield/AstraZeneca, Johnson & Johnson et Sinopharm. 

Et comme le vaccin AstraZeneca et Sinopharm, l'administration de Pfizer s'effectue également à deux injections. Notons qu'entre le 10 mai et le 19 novembre dernier, 464 122 personnes ont été complètement vaccinées à Madagascar. D'après la Direction du Programme Elargi de Vaccination (DPEV) auprès du ministère de la Santé publique, au total 1 430 990 doses de vaccin ont été reçues depuis le mois de mai. 197 001 personnes ont été immunisées par le vaccin Covishield, 143 777 autres ont reçu les deux doses d'AstraZeneca. Des milliers de doses de Sinopharm, de Pfizer et de Johnson & Johnson sont encore attendues prochainement. Au total, 3 337 000 doses de vaccin seront à notre disposition jusqu'à la fin de l'année.

A titre d'information, les essais cliniques ont montré qu'à partir d'une semaine après la deuxième dose, le vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech est efficace à environ 95 % pour protéger contre la Covid-19 les participants à l'essai âgés de 16 ans et plus, 100 % pour ceux âgés de 12 à 15 ans et 90,7 % pour la protection des participants âgés de 5 à 11 ans. Le 31 décembre 2020, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a accordé une autorisation pour une utilisation d'urgence, au titre du protocole EUL, du vaccin Pfizer BioNTech. L'OMS a minutieusement évalué la qualité, l'innocuité et l'efficacité du vaccin et a recommandé son utilisation pour les personnes âgées de plus de 16 ans.

Recueillis par K.R.

Fil infos

  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
  • Concertation nationale - Un prétexte pour le partage du pouvoir
  • Eglise luthérienne de Madagascar - Le couple présidentiel aux côtés des jeunes
  • Affrontement à Mandoto - Le commandant de compagnie de Gendarmerie blessé
  • Accident de minibus à Marovoalavo - Dix personnes décédées
  • Président Andry Rajoelina - « Madagascar n’est pas un pays en crise »
  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache

La Une

Pub droite 1

Editorial

  •  Forum et forum !
    Qui dit que le régime Orange a horreur ou a peur d’une concertation ou d’un forum ou d’un débat public ? Il va falloir revoir sa copie. Un pouvoir qui rejette le principe d’un échange voire d’un dialogue démocratique fait peur. On a tous les droits de se méfier d’un régime qui botte en touche de façon systématique la pratique d’une table ronde pour débattre de vrais problèmes et cela afin de dénouer une crise, une réelle crise qui bloque le fonctionnement démocratique du pays.

A bout portant

AutoDiff