Publié dans Société

Violence et discrimination envers les femmes - Trois cliniques mobiles en renfort dans le grand Sud

Publié le jeudi, 30 mars 2023

Une femme sur trois a été victime de violence et de discrimination quelconques au cours de sa vie. Ce phénomène de maltraitance ne fait qu'empirer à cause des conditions économiques et sanitaires à Madagascar. La partie du sud-est de l'île est la plus touchée par la résurgence de la violence basée sur le genre (VBG). Selon le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), le taux des femmes victimes de VBG est actuellement de 15 % dans l'Atsimo- Andrefana, 39 % dans l'Anosy et 27 % dans l'Androy.

Face à cela, un renforcement de la sensibilisation et de la prise en main de la santé des femmes et des enfants a été entrepris, et ce grâce à l'envoi de trois cliniques mobiles dans six Districts de ces Régions mentionnées précédemment. Lors de son intervention, toute l'équipe au sein de ces cliniques mobiles développera la formation des autorités locales sur la prévention de la SEQ et de la violence liée au sexe.

L'Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a accordé à l'UNFPA une subvention de 2 millions de dollars couvrant 12 Districts. C'est dans le cadre de cette subvention qu'ont été achetées les trois cliniques mobiles. Elles desserviront plus de 100.000 personnes, dont plus de 2 500 personnes handicapées.

Il faut savoir que les cyclones et les tempêtes de sable ont détruit la production agricole et limité les sources de revenus, de même que l'accès aux services de santé de base dans ces Districts. Ces conditions désastreuses sont souvent source d'abus domestiques, de mariages précoces, d'un manque d'accès au planning familial et de mesures drastiques prises par les mères pour nourrir leurs enfants.

« Face à ces situations d'urgence, la violence sexiste, les exploitations et les abus sexuels restent une préoccupation essentielle pour l'UNFPA, en particulier pour les femmes et les filles rendues vulnérables et qui sont plus exposées aux abus », a déclaré Miranda Tabifor, représentante par intérim de l'UNFPA à Madagascar.

Ces trois unités mobiles permettront de « constituer une partie essentielle de la réponse aux urgences liées à la sécheresse pour les femmes et les adolescentes vulnérables dans le Sud, et de renforcer également la résilience des communautés », selon Anne Williams, directeur général de l'USAID à Madagascar.

Depuis 2015, les Etats-Unis ont fourni plus de 381 millions de dollars d'aide humanitaire et de développement à la population du sud et sud-est de Madagascar, notamment par l'intermédiaire de nombreux partenaires comme l'UNFPA.

Nikki Razaf

Fil infos

  • Mission du FMI à Madagascar - Deux appuis financiers importants sur la table des négociations
  • ACTU-BREVES
  • Actu-brèves
  • Enseignement supérieur - L'université de Fenoarivo -Atsinanana officiellement inaugurée 
  • Administration - Le Président veut des collaborateurs loyaux et efficaces
  • Actu-brèves
  • JIRAMA - Le manager de redressement bientôt dans le ring
  • Lutte contre la corruption à Madagascar - Le CSI pointe du doigt les blocages institutionnels
  • Conseil des ministres décentralisé - Focus sur Toamasina
  • Législatives - 470 prétendants à l’assaut des 163 sièges au Parlement

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Recadrage présidentiel
    Au terme d’un Conseil des ministres, délocalisé à Toamasina, la capitale de la Région d’Atsinanana, le Chef de l’Etat Rajoelina Andry et la délégation qu’il conduit, des membres du Gouvernement, se sont enquis de l’état actuel de la situation de l’avancement des travaux s’inscrivant dans le cadre des projets présidentiels dans le Grand Port et aussi de la Région d’Analanjirofo.A Toamasina, le Président Rajoelina et sa suite dont entre autres le Premier ministre, Ntsay Christian, la ministre de la Justice Landy Mbolatiana Randriamanantsoa, le ministre des Travaux publics, le colonel Ndriamihaja Livah Andrianatrehina, le Secrétaire d’Etat en charge des Nouvelles villes Gérard Andriamanohisoa et bien d’autres, ont constaté de visu l’état de la réalisation des travaux. Le chantier MIAMI, un projet présidentiel phare dans le Grand Port de l’Est, continue son bonhomme de chemin. En dépit des retards dus aux crises sanitaires de 2020- 2022 et surtout à cause de…

A bout portant

AutoDiff