Publié dans Sport

Barea de Madagascar - FC Metz veut rapatrier Marco Ilaimaharitra

Publié le dimanche, 02 août 2020

Le FC Metz sollicite le milieu de terrain franco-malagasy, Marco Ilaimaharitra, de Charleroi FC. Le club Mosellan est aux trousses de ce joueur défensif depuis plusieurs semaines déjà. Le staff technique souhaite sa venue pour consolider la partie défensive de leur milieu de terrain.


Joueur français né à Mulhouse, d’origine malagasy, Marco Ilaimaharitra formé au FC Sochaux Montbéliard, pourrait revenir en France la semaine prochaine. Le milieu de terrain défensif de 24 ans plait à l’entraîneur Vincent Hognon qui cherche à rafraichir ce secteur de jeu au FC Metz. Ce cadre du vestiaire du club belge est à une saison de la fin de son contrat, ce qui peut jouer dans les négociations entre les deux clubs pour son transfert. Ilaimaharitra est intéressé par l’idée d’un retour en France, surtout pour jouer en Ligue 1 la saison prochaine. Son traitement salarial tourne autour de 600 000 euros par saison, un joueur que peut donc s’offrir le club du président Bernard Serin.
Quel prix pour le milieu de terrain
Petit problème, Marco Ilaimaharitra est estimé à 5 millions d’euros. Ses dirigeants cherchent à prolonger son contrat qui prend fin le 30 juin 2023. Avec les réticences du milieu défensif à poursuivre l’aventure sous leurs couleurs, sa direction réclame une indemnité de transfert d’environ 3 millions d’euros. C’est à ce niveau que bloquent pour le moment les négociations entre les deux clubs. A noter que le joueur a disputé 96 matchs toutes compétitions confondues avec le club belge. Il a inscrit 4 buts pour le compte de cette équipe.
Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Sècheresse - Une responsabilité collective
  • Base Toliara - Le manque de communication comme problème de fond
  • Mutinerie à la prison de Farafangana - Le ministre de la Justice donne carte blanche aux sénateurs
  • Période de sécheresse intense - Tout l'océan Indien touché!
  • Mise en place d’une commission d’enquête au Sénat - La dernière tentation de … Rivo Rakotovao & Co
  • Projets présidentiels en éducation - 15 écoles « manara - penitra » opérationnelles, 59 autres à construire !
  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées
  • Scrutin du 11 décembre - Les téléphones interdits dans l’isoloir
  • Sénatoriales - Vers la razzia IRMAR !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff