Publié dans Sport

Football-Barea de Madagasikara - Un joyau en souvenir et pour la future campagne

Publié le vendredi, 07 août 2020


Le passé et le futur. Un an après le parcours fabuleux de la sélection malagasy pour sa première participation à une phase finale d’une coupe d’Afrique des Nations (CAN), l’émotion est loin d’être estompée. Et avec un début de compétition méritant la qualification à la prochaine CAN, l’équipe des Barea attire plus que jamais l’attention de tous, sponsors, partenaires, supporteurs et tout un peuple.
En souvenir du chemin parcouru à la CAN 2019 en Egypte et pour le soutien de la prochaine campagne africaine, une montre à l’effigie des BAREA Vonona circule depuis peu dans les coulisses. Edition limitée à 300 exemplaires et chaque montre est numérotée, elle porte la signature de « Arpiem watches », une enseigne qui monte sur le marché de l’horlogerie française. C’est au fondateur de cette marque, un passionné de sport, qu’est revenu l’honneur d’immortaliser à travers cette montre, évaluée à 1.500.000Ar, la fièvre des amoureux de la balle ronde malagasy autour de son équipe nationale. « A chaque fois que je regarde cette montre sur mon poignet, elle me projette vers les scènes inoubliables des Barea de la CAN 2019. Dès fois, je revois le tir de loin d’Ibrahim Amada, le but fabuleux de Carolus, le sauvetage de Marvin, l’explosion de joie des autorités malagasy et des sponsors à la tribune officielle à l’issue des tirs au but contre la RD Congo. Bref, des moments qui restent à jamais dans la mémoire de tous les Malagasy », philosophe un des heureux élus qui a déjà pris possession de ce joyau et fier de le porter.
Tous les joueurs de l’équipe des Barea auront leur montre flanquée de leur numéro de maillot. Le staff technique en bénéficiera également. 50 montres en tout ont déjà trouvé preneurs, les 250 restant seront vendues dans les prochaines semaines, a –t-on entendu auprès de l’initiateur du projet. Sur ces 250 réservées au grand public, 50 iront à la diaspora malagasy en France tandis que les 200 seront mises en vente à Madagascar. Où se la procurer ? « C’est encore un secret. Il est fortement conseillé de garder les yeux ouverts en particulier sur les réseaux sociaux », rétorque un des responsables dans le cercle des Dieux….
Rata


Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

La Une

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff