Publié dans Sport

Rallye Mont-Blanc – Morzine - L’équipage Hugo abandonne

Publié le dimanche, 06 septembre 2020

On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Alors que tout s’est bien passé pour  l’équipage Hugo Louvel et Alex Vidal, lors de la première mi-journée du championnat de 208 Rally Cup, ils étaient contraints d’abandonner au rallye de Mont-Blanc Morzine alors qu’ils se trouvaient sur le podium du classement général. Notons que cet équipage évolue sous les couleurs de la Grande île dans cette compétition de 208 Rally  Cup. Hugo Louvel, le jeune pilote français porte toujours fièrement les couleurs du drapeau malagasy sur son casque. Il était irréprochable au championnat de Madagascar de karting avant de dominer le slalom.
  Durant les cinq premières épreuves spéciales, ils ont pourtant rivalisé de près avec les têtes d'affiche de la catégorie RC4A. Ils se trouvaient à la troisième place, avec un cumul de 40 min 41,3 sec.
 Malheureusement, ils sont partis à la faute dans l'ES6. Leur Peugeot 208 Rally 4 a tapé un mur à la sortie d'un virage sur la gauche, puis est partie en tête-à-queue. Le choc a été violent et la machine a été endommagée. Mais l'équipage est indemne. Cependant, l'abandon était inévitable.
« Une note mal comprise nous a définitivement éliminés de la course au podium en 208 Rally Cup. Les chronos étaient là, nous en retenons le positif. Nous avons beaucoup appris sur cette première journée. Je suis sincèrement désolé pour tous ceux qui nous suivent et nous font confiance », regrette le pilote champion de Madagascar de slalom.
Malgré cet accident, plus que satisfait de sa performance vis-à-vis des grands pilotes chevronnés,  Hugo Louvel, qui avait le statut d’amateur devant ses concurrents, promet de revenir encore dans la compétition.
Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Covid-19 - Le rebond de l’épidémie à l’étranger doit interpeller les Malagasy
  • Session ordinaire de l’Assemblée nationale - Les dossiers transmis par la HCJ au menu
  • Tournée présidentielle dans le Nord - Sambava, premier bénéficiaire du CVO plus
  • Renforcement du système de santé à Madagascar - Deux hélicoptères médicaux de la Russie
  • Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois
  • Arrestation du député Leva - Son épouse parlementaire en flagrant délit
  • Fin de mandat - Rivo Rakotovao rêve d’une prolongation utopique
  • Palais d’Anosikely - Des sénateurs récalcitrants veulent rester à tout prix !
  • Rapatriement - Arrivée d’une énième vague
  • Manifestation populaire à Vohilava - La CNIDH interpelle les autorités étatiques

La Une

Editorial

  • Dans le top 10
    L’Assemblée générale de l’Organisation des Nations unies (ONU) consacra la date du 15 septembre en « Journée internationale de la démocratie ». Madagasikara, pays membre, tenait à la célébrer et ce en dépit des restrictions imposées par la pandémie de Covid-19.En 2016, sur la base de « l’indice de démocratie », Madagasikara se positionnait au 103ème rang mondial sur 167 pays. En janvier 2020, selon le nouveau rapport établi par l’« Economist Intelligence Unit » (EIU), la Grande île a gagné 6 points, ce qui le place dans le top 10 des pays africains. A l’issue des élections de 2018-2019 et en se basant sur le processus électoral, Madagasikara s’est attribué la mention de « bon élève » et obtient la note de 7,92 sur 10 alors qu’entre 2009 et 2014, le pays avait en dessous de 4. Des progrès notables ont été constatés mais beaucoup d’efforts restent encore à…

A bout portant

AutoDiff