Publié dans Sport

Décès de Nirina Ratsifandrihamanana - Dernier hommage à un champion

Publié le dimanche, 20 septembre 2020

Sa sœur Bako Ratsifandrihamanana et le club FMMSAM ont annoncé sa mort le samedi 19 septembre 2020. Nirina Ratsifandrihamanana était une ancienne gloire du sport malagasy et connu comme étant le pilote de la fameuse Peugeot 206 "Bomba Kely". Ancien champion de Madagascar M11, il faisait partie des principales têtes d'affiche chez les 2 roues motrices à chaque rallye. Nirina Ratsifandrihamanana était également un grand recordman de Madagascar des 100 et 200 brasse (1’13 ‘’6 et 2’48’’6) et en relais 4 x100 mètres 4 nages Hommes jusqu’en 1980, et gardait ses records non battus jusqu’ à ce que Razakarivony Lucky dans les années 2000 l’ait détrôné.
« Les grands brasseurs de son cadet se souviendront surement de lui : Jules Niry ( son cousin aussi décédé) , Tsaramanana Julien, Razafindrafidy Naivo, Rabarimampianina Celestin, Ravonintsoa Davida, les Rakotobe Raoelina, Randriambelo Luc, Andrianifahanana Zoé , Razafindrahaingo Stéphane, Tina Raoelina Andriambololona , Rajaobelina Thierry , Rajaona Yves et et Fidy , les grands nageurs de sa génération Razafindramiandra Lalason, Bearivelo Féréol, Razafimahaleo Herizo , Razanamiarantsoa Bakoly , Andriamahefa Solofo, Andriamanantena Solofo, Ratsaratsiry Vincent, , ce dernier était avec lui aux Startakiades de Moscou, Ndrema Rabenary, Ramoelisolofoson Patrice, Razafindrabe Romule, Ramaroson David, Raharison Joëlle la championne et recordwoman en brasse  en ces temps-là, et bien d’autres que je n’arrive pas à tout citer, il était dans le club AKA ( Akany Kristiana Antsahamanitra) de 1974 à 1978 puis et le club SOLIMA de 1978 à 1980, membre de l’équipe nationale , représentant de Madagascar aux Jeux  Africains d'Alger en 1978 et les Spartakiades de Moscou en 1979,  son équipe de l’AKA et de SOLIMA étaient aussi  championnes en Water-polo», raconte sa sœur Bako Ratsifandriamanana.
Rappelons qu’après sa retraite en natation, il a continué sa carrière sportive dans le rallye automobile, où il a été maintes fois champion de sa catégorie. La semaine dernière, il était encore au volant de sa 206, prêt pour un départ de rallye prévu très prochainement, mais Dieu a réservé une meilleure demeure dans l'au-delà à Nirina, notre frère adoré ! L'équipe de la rédaction de La Vérité présente ses sincères condoléances à ses proches.
Recueillis par
 Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Stade Barea - Une avancée impressionnante des travaux
  • Les réserves d’eau d’Andekaleka à sec - Plusieurs quartiers dans le noir
  • Sècheresse - Une responsabilité collective
  • Base Toliara - Le manque de communication comme problème de fond
  • Mutinerie à la prison de Farafangana - Le ministre de la Justice donne carte blanche aux sénateurs
  • Période de sécheresse intense - Tout l'océan Indien touché!
  • Mise en place d’une commission d’enquête au Sénat - La dernière tentation de … Rivo Rakotovao & Co
  • Projets présidentiels en éducation - 15 écoles « manara - penitra » opérationnelles, 59 autres à construire !
  • Education, violences sur les mineurs, Kere, … - Le Président Rajoelina répond aux questions d’une trentaine d’enfants
  • Problèmes d’approvisionnement en eau de Fianarantsoa - Les solutions urgentes instaurées

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff