Publié dans Sport

Stade « manara-penitra » - Un troisième terrain pour Ambohidratrimo

Publié le jeudi, 10 juin 2021


Le Président de la République Andry Rajoelina a inauguré le deuxième stade « manara-penitra » , de la semaine, ce jeudi 10 juin 2021, dans le District d’Ambohidratrimo. Les promesses du Velirano numéro 13 se concrétisent. Le sport à Madagascar est sur la bonne voie. Pas moins de 70 stades ont été promis par l’Etat malagasy pour ce premier quinquennat. La plupart sont déjà en attente de leur inauguration et d’autres atteignent déjà les 70% des travaux. Trente autres stades sont déjà annoncés en visuel par le ministre de la Jeunesse et des Sports, Tinoka Roberto. Parmi ses trente nouveaux stades projetés, le District d’Ambohidratrimo en aura un troisième à part les deux premiers. En sus, ce même District figurera aussi dans les rares Districts qui bénéficieront d’un gymnase couvert.

La Commune d'Ivato bénéficiera de deux nouvelles infrastructures sportives. Lors de la remise des camions-bennes à la Commune, le Président de la République Andry Rajoelina a demandé à l’assistance de choisir entre la construction d'un stade « manara-penitra » et celle d’un gymnase. « Puisque vous avez choisi les deux infrastructures, alors vous les aurez toutes les deux », a-t-il lancé. Ce sera donc le troisième terrain de foot synthétique du District d'Ambohidratrimo, après ceux de Mahitsy et d’Ambohidratrimo, le quartier éponyme. Avant de joindre la Commune d’Ivato, le Chef de l’Etat a inauguré le stade « manara-penitra »  d’Ambohidratrimo en présence des Barea et de leur sélectionneur.
Durant la cérémonie, le Président de la République malagasy a aussi remis des matériels sportifs aux jeunes d’Ambohidratrimo, dont la Mairie de la ville.
Le ministre de la Jeunesse et des Sports Tinoka Roberto a sollicité le respect de la nouvelle infrastructure flambant neuve. Il été également annoncé que la gestion sera tripartite (la Commune, le MJS et le gouvernorat d’Analamanga).
Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff