Publié dans Sport

Jeux et sports traditionnels - Un outil par excellence

Publié le lundi, 16 août 2021

La deuxième session de la conférence mondiale des ministres sur les jeux et sports traditionnels s’est tenue en webinaire les 14 et 15 août 2021. Cette conférence constitue une opportunité pour les participants de développer leurs réseaux, d’échanger leurs différents points de vue, de mettre en place des projets pour la sauvegarde des jeux et sports traditionnels et de réduire les écarts de connaissance entre les Etats membres de différentes régions.

 

Lors de l’occasion, Rosa Rakotozafy, directeur général des Sports, a représenté le ministre malagasy de la Jeunesse et des Sports.  Elle a réitéré durant sa prise de parole que « relancer et développer les Jeux et sports traditionnels (JST) dans chaque pays respectif est le seul garant pour la pérennisation de cette discipline. Cette logique s'inscrit dans l'implantation d'une Education physique de qualité (EPQ) laquelle devient l'outil par excellence en vue de la promotion des citoyens en bonne santé, actifs et compétents conformément à la vision mondiale partagée à travers le plan d’action de Kazan.

Rosa Rakotozafy a fait un bref rappel sur les étapes parcourus par la Grande île jusqu'à l'adoption d'une stratégie nationale EPQ et l'institution d'une structure de coordination multipartite en 2019. Dans cette stratégie nationale, les Jeux et sports traditionnels font partie intégrante de la grande famille des disciplines incontournables en vue de la promotion d’une EPQ. Cette pratique crée un lien intergénérationnel, tout en renforçant une identité individuelle et communautaire.

Madagascar, par l'intermédiaire du ministère de la Jeunesse et des Sports en collaboration avec la commission nationale de l’UNESCO, veillera à la promotion des Jeux et sports traditionnels qui font partie intégrante de l’Education physique de qualité, à travers la mise en œuvre du plan d’action de Kazan.

Recueillis par E.F.

Fil infos

  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale
  • Programme de formation GRASP - Treize Malagasy parmi les 50 africaines sélectionnées
  • Viols sur mineurs - Des chiffres effrayants officialisés
  • JIRAMA - Ambatondrazaka exige du sérieux
  • Actu-brèves
  • Affaire Romy Andrianarisoa - Fanirisoa Ernaivo et consorts dépités

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Coupable
    Romy Voos Andrianarisoa est reconnue coupable. Le jury du tribunal de South-wark Crown Court de Londres a retenu la charge contre elle et son associé Philippe Tabuteau. Le verdict aura lieu le 18 mars prochain. Selon la loi britannique, elle encourra une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans.Romy Voos Andrianarisoa et Philippe Tabuteau ont été interpelés à Londres pour une affaire de corruption. Pratiquement d’une tentative d’extorsion d’argent d’un montant de 310.000 dollars auprès de Gemfields, une société britannique spécialisée dans l’extraction de rubis et d’émeraude. En plus, ils cherchaient à obtenir une participation de 5% dans la filiale exploitant des mines à Madagasikara. Le tout, assorti de licences minières. La sulfureuse affaire éclaboussant l’ancienne directrice auprès de la Présidence, au point de la faire chuter, ayant fait couler beaucoup d’encre et déclencher vainement des spéculations hâtives et hasardeuses, conduit les observateurs à se poser des questions. Des questionnements…

A bout portant

AutoDiff