Publié dans Sport

Election ASIEF - John Love reste candidat unique

Publié le lundi, 24 janvier 2022


Aucun candidat n’a eu le courage de se mesurer au président sortant de l’ASIEF (Association sportive interministérielle pour l’entretien des fonctionnaires) pour le prochain mandat dudit président de   cette association. Le dépôt des dossiers de candidature a pris fin le 21 janvier dernier. Le président sortant Jean Aimé Andrianarison dit John Love est l’unique prétendant pour briguer un deuxième mandat. Il est conscient de la difficulté de la mission notamment la sensibilisation des agents publics à faire du sport un créneau, avec l’organisation de compétitions interministérielles et interinstitutionnelles. Cela aurait poussé les autres prétendants au poste à faire machine arrière même s’ils ont déjà annoncé leur intention de s’y présenter.
L’élection est prévue le 28 janvier prochain au Palais des sports de Mahamasina. Les responsables de la commission sport au siège général de chaque ministère et les officiels auront droit de vote. Même s’il y a candidat unique, le statut stipule un vote par la voix des urnes et c’est la majorité qui le remporte.
John Love,  un habitué à convaincre les gens et gérer la situation, veut aller au bout de ses ambitions. Celui d’apporter sa pierre à l’édifice. Pour lui, le sport est un levier pour l’épanouissement des fonctionnaires et un outil pour le développement de chaque ministère.
« Malgré  les petits bémols aperçus durant le premier mandat, nous avons déjà accompli plus que 80 pour cent de notre tâche. Mais les 20 pourcent restant sont le plus dure dans cette mission. A début de notre mandat, seulement 25 pourcent des agents publics faisaient du sport dans leur département respectif. Au terme de notre premier mandat, les chiffres se sont inversés car plus 75 pourcent ont commencé à pratiquer du sport, qui est comme un médicament gratuit pour notre corps. En tant qu’agent Paramed, j’ai mené une petite enquête dans les hôpitaux publics. Ainsi, le nombre de fonctionnaires victimes d’AVC ou du diabète et certaines maladies a considérablement diminué. Ce qui est bénéfique non seulement pour eux mais aussi pour la caisse de l’Etat dans le traitement de ces agents en cas de maladie », a-t-il expliqué.
Rappelons qu’au tournoi national tenu à Mahajanga au mois d’octobre dernier, les participants ont atteint un chiffre record de douze mille participants. Pour la première fois, un Premier ministre,chef du Gouvernement - accompagné de quelques ministres - a participé au rendez-vous national de l’Association.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff