Publié dans Sport

Omnisport-Préparation des Jeux des iles - Bilan après le premier regroupement

Publié le mercredi, 17 avril 2019

Le premier regroupement des athlètes présélectionnés prendra fin ce mercredi après presque quatre semaines de préparation. Le lancement officiel a été donné le samedi 24 mars. Les athlètes sont répartis dans les 14 disciplines en vue des Jeux des iles de l’Océan indien qui se tiendront à l’ile Maurice, du 19 au 28 juillet prochain. Il s’agit de l’athlétisme, le badminton, la boxe, le cyclisme, le football, l’haltérophilie, le judo, la natation, le rugby, le lawn tennis, le tennis de table, la voile et le volleyball. Treize disciplines suivent leur regroupement dans la Capitale, à part le beach volley, la voile et le football. Ce dernier n’est toujours pas en regroupement car les joueurs sont retenus par leur club respectif qui dispute encore le championnat national qui est en cours jusqu’en juin.

Le premier bilan du ministère de tutelle est donc attendu ce jour  avant que les athlètes rejoignent leur foyer respectif. Les athlètes suivaient leur entrainement dans différents sites de compétition tels le Palais des sports, le gymnase d’Ankorondrano, l’Académie nationale des sports et pour le rugby à VII, ses joueurs suivent l’entrainement sur le terrain du 4FA Alasora. 
Le bilan est positif. Ce regroupement aura permis à chaque direction technique nationale de comparer le niveau des athlètes dans leurs disciplines et de déterminer la liste définitive qui suivra le deuxième regroupement qui s’étalera du 1er au 31 mai. Malgré le retard déjà encaissé par rapport aux autres iles, le Gouvernement malagasy fait le maximum pour rattraper le temps perdu. Début juin, 46 athlètes vont rallier la Chine pour une deuxième vague de stage à savoir 13 de l’athlétisme, 11 haltérophiles, 6 judokas, 6 nageurs, 6 pongistes et 4 badistes. Tous de nouveaux athlètes absents durant le voyage des 88 athlètes qui ont composé la première vague.
Elias Fanomezantsoa

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff