Economie

Huile lourde de Tsimiroro - Premier essai satisfaisant pour Holcim

Publié le mercredi, 23 mars 2016
  Comme étant annoncé depuis des mois, l’huile lourde de Tsimiroro a fait l’objet de test d’utilisation par Holcim. Cette société essaye d’utiliser ce produit depuis octobre 2015 et le premier test a été réussi. La semaine dernière, le ministre auprès de la Présidence en charge des Mines et du Pétrole, Joéli Valérien Lalaharisaina a constaté cette réussite. Le directeur général d’Holcim, Pascal Naud a affirmé : « Le résultat du premier test d’utilisation d’huile lourde est positif et techniquement satisfaisant ». Il poursuit : « Le processus ne se limite pas à un seul test.
Le ministre de l’Industrie et du Développement du secteur privé, Narson Rafidimanana a reçu hier dans son bureau à Antaninarenina l’ambassadeur de Chine à Madagascar, Yang Xiaorong. La coopération bilatérale face à l’évolution économique et industrielle, l’environnement des affaires à Madagascar, les échanges d’expériences entre les deux pays ont été discutés à cette occasion. Narson Rafidimanana a annoncé : « Les industriels malgaches pourront faire du roadshow en Chine.
Au terme de sa visite à Madagascar du 16 au 18 mars, Antoinette Sayeh, directrice du département Afrique du Fonds monétaire international (Fmi) a déclaré : « Des grandes réformes doivent être menées pour renforcer l’économie et consolider la croissance à un noveau plus élevé, notamment par le renforcement du système financier. Il faut assurer le maintien de l’orientation prudente de la politique budgétaire pour mieux gérer la dette publique et éviter l’accumulation d’arriérés ».

Internet - Un point d’échange pour faciliter la connexion

Publié le vendredi, 18 mars 2016
Le point d’échange Internet/Ixp malagasy dénommé « Madagascar global Internet exchange » (Mgix) a été inauguré hier dans la zone Galaxy Andraharo à l’occasion de la célébration de la journée de l’Internet. Le ministre des Postes, des Télécommunications et des Nouvelles technologies, Neypatraiky Rakotomamonjy explique : « Au lieu d’effectuer des recherches sur Internet à l’étranger, il est désormais possible de les faire dans le pays. Avant, la vitesse de connexion du modem était encore petite. Actuellement, nous pouvons parler même de mégabits ».

Nouvelles technologies - Poursuite des investissements

Publié le jeudi, 17 mars 2016
En 2020, Orange se fixe des grandes ambitions pour répondre aux besoins et attentes des clients les plus exigeants. 500 milliards d’ariary d’investissement sont programmés dans le cadre du plan statrégique 2015-2020. L’année dernière, plus de 80 milliards d’ariary étaient inclus dans le plan d’investissement.Dans le plan stratégique « Essentiels 2020 », Orange continue d’investir dans les câbles sous-marins pour renforcer le réseau haut-débit dans la région Afrique-océan Indien pour assurer un service de haute qualité.
Le Collectif des citoyens et des organisations citoyennes (Ccoc) préconisent l’alignement des priorités du développement rural avec la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Il faudrait également prioriser les services de proximité dans l’allocation du poste budgétaire. La formation des jeunes nécessite une intensification. Face à l’absence de cohérence des priorités des secteurs par rapport aux engagements internationaux, ainsi que les documents de références sectorielles, le Ccoc suggèrel’accroissement progressif du budget de l’éducation, celui du développement rural et de la santé.

Recettes douanières - Les accords économiques créent des pertes

Publié le mercredi, 16 mars 2016
Les pertes générées par les accords économiques avec les partenaires régionaux s'élèvent à 74,8 milliards ariary dont 34,8 milliards d’ariary au titre de la préférence tarifaire du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (Comesa) et 31,5 milliards d’ariary pour la Communauté de développement de l’Afrique australe (Sadc). Par ailleurs, une accélération de l'utilisation ducertificat d'origine européenne a été observée, de telle façon que les pertes tarifaires y afférentes enregistrées au titre de l'année 2015 comptent pour dix-huit fois le total enregistré pour toute l'année 2014. Les droits et taxes suspendus dont bénéficient les zones franches s'élèvent à environ 130…

Fil infos

  • Présidence de la République - Démission de Hery Rajaonarimampianina dans dix mois
  • Souffrances de la population malagasy - Le Parlement européen fait mieux que le nôtre
  • Violences policières à Antsakabary - La vidéo remise en mains propres à la Police
  • Séjour irrégulier au pays - Expulsion confirmée des 12 Pakistanais
  • Propagande présidentielle 2018 - Départ avant l'heure de Hery Rajaonarimampianina
  • Port de Toamasina - La société Mictsl dicte sa loi
  • Corruption au Tribunal d'Anosy - Deux greffiers placés sous mandat de dépôt
  • Villa Elisabeth - Le contractant avec l'Etat, un escroc !
  • Critiques tous azimuts - Le pouvoir Rajaonarimampianina se fait tirer les oreilles
  • Moramanga - Un Français expulse 3 600 Malagasy de leurs terres

La Une

Editorial

  • Nuisible réseau
    Contre-productif. Le réseau de la filière « riz » va à l’encontre de la saine production de cet aliment de base des 24 millions de Malagasy dans le pays. Au lieu de jouer le rôle de levier à la croissance, il fait obstacle. La population souffre, de manière chronique, de l’insuffisance de ce produit vital pour la consommation quotidienne. Le « kapoaka » ou le kilo s’achète à prix d’or sur le marché.

A bout portant

AutoDiff