Economie

La coopération prospère. Après 40 ans de coopération avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (Aiea), des projets d’envergure gouvernementale sont discutés actuellement entre l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (Instn) de Madagascar et l’Agence internationale de l’énergie atomique (Aiea). Proposés depuis plusieurs décennies par les chercheurs scientifiques au sein de l’Instn, ces projets sont finalement en cours de réalisation, si d’autres seront bientôt mis en œuvre. D’apres le Professeur Joël Rajaobelison, agent national de liaison avec l’Aiea, plusieurs projets sont mis en œuvre. Entre autres, « la mise en place du centre de radiothérapie au sein de l’hôpital Hjra et…
Aides financières venant du Gouvernement chinois au Gouvernement malagasy. La Chine a consacré une somme de 300 millions de dollars pour la réalisation d'infrastructures à Madagascar en 2016. Les infrastructures routières sont en majorité concernées par ces aides, mais aussi la construction de forages, d'écoles, d'établissements sanitaires, ainsi que d'autres infrastructures pour l'électrification dans la Grande île, comme l'a expliqué l'ambassadeur de la République populaire de Chine, Yang Xiaorong, hier, lors d'un salon des médias organisé à l'ambassade chinoise sise à Nanisana Ambatobe.
Investissement. Les opérateurs néerlandais sont intéressés à investir dans la Grande île. Il s’agit d’investissement dans les secteurs de l’élevage et de l’agriculture, particulièrement les filières « zébus » et « pommes de terre », comme l’a expliqué le ministre malagasy de l’Agriculture et de l’Elevage, Rivo Rakotovao, hier, lors de la visite de l’ambassadeur des Pays-Bas dans les locaux du ministère à Anosy.
Le Parc national Mantadia, localisé à Andasibe, sur la Route nationale 2 (Rn2), est inaccessible jusqu’à nouvel ordre, suite au passage du cyclone Enawo dans la Grande île. En effet, une passerelle a été détruite. Plusieurs éboulements se sont également produits, entraînant une inaccessibilité dans certaines zones.
Une nouvelle agence de voyages à Ambatonakanga. « Pacific World » vient de s’implanter à Madagascar depuis le début de ce mois de mars. Il s’agit d’une entreprise de voyages et de prestations touristiques, qui se spécialise dans la billetterie, d’après un responsable auprès du ministère de tutelle.
Suite au passage du cyclone Enawo dans la Grande île et aux dégâts considérables apportés par cette intempérie, tous les acteurs de l’industrie se sont mobilisés pour apporter leurs contributions. Ainsi, sous l’impulsion de l’autorité de l’Aviation civile de Madagascar (Acm) et sous l’égide du ministère des Transports et de la Météorologie, tous les acteurs de l’industrie dont notamment les compagnies aériennes, les centres de formation, les prestataires de service (« handler » ou « catering »), ainsi que les services de l’Etat opérant dans les aéroports et les gestionnaires d’aéroports, se sont mobilisés pour apporter leurs contributions à l’échelle des dégâts constatés.
La production annuelle de cacao à Madagascar reste minime, avoisinant les 7 000 tonnes. « Au niveau local, ce sont les collecteurs qui déterminent le prix du cacao, au détriment des producteurs. Une partie de la transformation du cacao en chocolat est effectuée à l’étranger », déplore Ny Andry Nomentsoa, cultivateur à Ambanja.

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff