Economie

La France demeure le principal partenaire bilatéral de Madagascar. L’Agence française de développement (Afd), à travers différents projets dans le pays, a octroyé un financement de 340 milliards d’ariary.
La Banque mondiale a approuvé un crédit d’un montant de 30 millions usd venant de l’Association internationale de développement, ceci pour le renforcement des capacités de l’Institut national de la statistique de Madagascar (Instat).

Prix des carburants - La hausse se poursuit

Publié le dimanche, 02 avril 2017
Dans la nuit du 31 mars, les prix à la pompe ont encore augmenté.  La hausse est de 40 ariary par litre pour l’essence et de 30 ariary par litre pour le gasoil. Le litre du gasoil s’acquiert actuellement à 3 260 ariary, tandis que le litre de  l’essence Sp 95 est commercialisé à 3 840 ariary. Le prix du pétrole lampant est resté à 2 370 ariary par litre.
La Vérité (+) : Ambatovy organise régulièrement des journées portes ouvertes. Pour quelles raisons ?Lalaina Randrianarivelo (=) : « A travers les journées portes ouvertes que nous organisons tous les trois ou quatre mois à Antananarivo, Moramanga, Toamasina, nous voulons mettre en exergue qu’Ambatovy est la plus grande industrie de Madagascar. Une telle industrie apporte différents impacts économiques positifs pour le pays. Cette fois, Ambatovy organise des journées portes ouvertes à la Gare de Soarano du 1er au 9 avril. Il y a une certaine confusion entre retombée économique et celle financière. Nous essayons d’expliquer l’ampleur des retombées économiques d’une telle exploitation. L’exploitation de…
Appui au secteur de l’énergie renouvelable. La protection de l’environnement et le développement du secteur de l’énergie renouvelable semblent actuellement importants pour les dirigeants de la Grande île. Par conséquent, les chauffe-eaux non électriques sont exemptés de droit de douane depuis le début de cette année 2017, parallèlement à des dispositifs fonctionnant à l’énergie renouvelable tels que les panneaux solaires qui sont exemptés de ce droit depuis l’année 2011, comme l’a expliqué une responsable auprès de la Direction des douanes, avant-hier.
L’association Hec (Hautes études commerciales) Paris Exed à Madagascar a présenté hier au siège de Dhl Ankorondrano les enjeux du développement de la formation « Executive Program Hec » à Madagascar et le concours baptisé « Trophée entreprises Hec ». Ce concours, dénommé « Trophée Bernard Ramanantsoa », est destiné à toutes catégories d’entreprise. Le concours vise à reconnaître les sociétes, notamment les Pme, à promouvoir les activités et réussites des entreprises tant au niveau national qu’international. C’est aussi une manière de valoriser l’entreprenariat à Madagascar.
« Tsara Komba Beach & Forest Lodge » est le premier hôtel à Madagascar et le 2e dans l’océan Indien sélectionné par « National Geographic’s Unique Lodges of the World » du magazine  « National Geographic ».

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff