Economie

Fao Madagascar - Poursuite des appuis techniques

Publié le dimanche, 05 mars 2017
L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) est présente à Madagascar depuis 1981. Cette année, elle procèdera au renouvellement des cadres de programmation pays et au lancement de la mise en œuvre du Programme régional de sécurité alimentaire et nutritionnelle (Presan).
Près de 150 développeurs malgaches ont participé au « Facebook Bot Party » samedi dernier à l’hôtel Panorama, Andrainarivo, afin de se préparer à la participation de Madagascar au premier challenge de « Chat-bot » pour Facebook Messenger. 
Hier a eu lieu chez la société Dhl Ankorondrano la signature de sa huitième année de partenariat avec l’association Sos Villages d’Enfants Madagascar. Ayant commencé en mars 2010 et officialisé depuis février 2011, ce partenariat est le pilier du programme « Go Teach » du groupe « Deutsche Post Dhl » et concerne l’insertion professionnelle des jeunes issus de Sos Villages d’Enfants. Ainsi, les employés de Dhl ont parrainé durant un an 15 jeunes de Sos Villages d’Enfants Madagascar.

Elevage - Le maïs de plus en plus cher

Publié le vendredi, 03 mars 2017
Avec la flambée des prix du riz au début de cette année, le cours du maïs sur le marché a également changé. « Si en octobre 2016, le kilo du maïs était à environ 700 ariary auprès des grossistes, il a atteint les 1 400 ariary depuis décembre dernier et 2 400 ariary pour le maïs doux», confie Hortense Razafiniana, éleveuse.
L’année dernière, sur les 609 entreprises qui ont été créées dans la Région d’Anosy, une dizaine d’entre elles ont travaillé avec Qmm et ont été accompagnées par Cara (Centre d’affaires régional de l’Anosy). Grâce à ces entreprises soutenues par Cara, plus de 193 emplois ont été créés en 2016.
L’Office national du tourisme de Madagascar (Ontm) et la société Mad’Activité ont présenté hier à l’hôtel Colbert Antaninarenina le nouveau magazine « Explorer », un répertoire annuel des prestataires spécialisés en tourisme à Madagascar.
Dans la loi de Finances 2017, le Code et les tarifs des douanes ont fait l’objet de quelques retouches. Les modifications dans le Code des douanes visent à intensifier les dispositions qui permettent à l’administration de mener ses actions, ainsi qu’à renforcer la procédure de la visite des marchandises en cas de suspicion de fraude et d’urgence, même en l’absence du propriétaire, du détenteur ou du déclarant, tout cela aux fins d’assurer la diligence dans l’action de l’administration et de garantir la sûreté des droits et des intérêts nationaux.

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff