Editorial

« Westernique » !

Publié le lundi, 14 novembre 2016
La récente élection de Donald Trump à la Maison Blanche, ce fonceur-outsider de la course et étranger au sérail de la « nomenklatura », remet sur le tapis le modèle sociétal et politique américain. L’épopée de la conquête de l’Ouest par les pionniers qui, d’une part chassèrent les Indiens et de l’autre, se livrèrent à la ruée vers l’or, fit l’objet des sujets intarissables des films, communément, appelés « Western ». Très appréciés et universellement reconnus, ce genre de cinéma américain fait le tour du monde et dont le message véhiculé se focalise sur la culture de la légitime défense.

Secousses sismiques

Publié le vendredi, 11 novembre 2016
Le monde tremble ! Un terrible séisme secoue la Terre. En effet, un courant d’idée « révolutionnaire » bouscule l’univers du système. En Europe, le populisme gagne du terrain, tandis que de l’autre côté de l’Atlantique, le pragmatisme s’assoit sur l’intelligentsia américaine. L’antisystème brisa le rêve de la Nomenklatura de vouloir régner sur les Etats-Unis d’Amérique. Donald Trump, l’homme de terrain incarnant les « simples gens », remporta la victoire des élections présidentielles américaines. Le masque tombe. Le pays de l’Oncle Sam montra son vrai visage. Le fondamentalisme ancré sur le respect de la tradition qui place l’homme blanc au devant…

Quel gâchis !

Publié le vendredi, 11 novembre 2016
C’est du jamais vu ! Quelque 270 étudiants, boursiers de l’Etat malagasy, rentrent au pays après avoir effectué cinq années d’études universitaires, à l’extérieur, sans… diplôme ! Ni l’Administration publique, ni les entreprises privées ne pourront pas envisager leur recrutement. Ils n’ont que des certificats ou attestations de fin d’études à présenter. Ils font, en vain, le tour des sociétés ou des bureaux administratifs. Personne ne juge utile de considérer leur cas. Du gaspillage, à tous les niveaux. Des pertes colossales de temps : 22 400 heures, 1 350 jours et 45 mois, l’équivalent de cinq années scolaires sur les bancs des universités.…

Défiance avérée

Publié le jeudi, 10 novembre 2016
De la défiance partout ! Larousse définit le terme  « défiance », entre autres, par le manque de confiance. Des lettres mortes à la défiance, ce n’est que du fil à  l’aiguille. Panique à bord, le Premier ministre (Pm) Olivier Solonandrasana Mahafaly finit par se résoudre à convoquer la presse. 

Lettres mortes

Publié le mercredi, 09 novembre 2016
La puissance d’un mot, d’une lettre se définit par le fait qu’il parvienne à traverser le temps et l’espace, qu’il résiste aux effets pervers des « érosions différentielles ». Dans ce cas, on n’hésite pas à dire que le mot ou la lettre, en question, est vivant ou vivante. Alors, elle, la lettre, garde sa noblesse et rend hommage à celui qui la respecte. Il est, toujours, un grand honneur et un vif plaisir d’avoir affaire à quelqu’un qui tient sa parole ou qui respecte ses lettres d’engagement.

Chef du monde !

Publié le mardi, 08 novembre 2016
  Jour-J pour l’élection du Président des Etats-Unis. Ce mardi 8 novembre 2016, les citoyens américains vont élire leur Président, celle ou celui qui sera la nouvelle ou le nouveau locataire de la Maison Blanche. Deux candidats s’affrontent, Hillary Clinton, avocate au Barreau de New-York et ex-First lady, soutenue par le parti démocrate.

Fil infos

  • Gendarmerie nationale - « Plus jamais de gabegie »
  • Remaniement éventuel - Quel avenir pour le ministre Jean-Jacques Rabenirina ?
  • Régime Rajaonarimampianina - Le remaniement se précise
  • Ville d’Ambatondrazaka - Montée inquiétante de l’insécurité
  • Mandat de dépôt d’Augustin Andriamananoro - Des associations montent au créneau
  • Etat de droit et démocratie - Les juges de la Hcc à l’heure de la remise en question
  • Hery Rajaonarimampianina - Opération de séduction auprès de l’Armée
  • Miandrivazo - Des militaires sèment la terreur à Itondy
  • Assaut contre la radio Jupiter d’Ilakaka - L’Etat voyou dévoile son vrai visage
  • Entourage de Rajaonarimampianina - Sur les traces des pires colons à Madagascar

Editorial

  • Incertain
    Le représentant résident du Fonds monétaire international (Fmi) à Madagascar, Patrick Imam, dans une interview accordée à un quotidien de la place, tenait à affirmer tout haut que Madagascar devrait consentir des gros efforts s’il compte obtenir, un jour, un décaissement. En effet, si la confiance semblait revenir à Paris, lors de la Conférence des bailleurs et investisseurs (Cbi), où Madagascar décrochait un record de financements, jamais atteint des régimes précédents, à hauteur de 10,2 milliards de dollars dont 6,4 milliards de dollars d’aide publique au développement (Apd), il va falloir le transformer en actes concrets. Il faut bien qu’on se le dise, ce que monsieur Imam l’avait signifié d’ailleurs, qu’il ne s’agissait que d’une… promesse, à la rigueur, des engagements dont l’effectivité dépend essentiellement du résultat des efforts que Madagascar devrait pratiquement déployer.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff