Editorial

Panique générale !

Publié le mercredi, 14 juin 2017
Panique générale à bord. Une grave tempête menace le voyage. Des vents violents et de fortes pluies tombent à flots. Le navire… chavire ! Des passagers, pris de panique, tentent l’impossible en voulant quitter le bateau à la nage. Le capitaine, commandant de bord, essaie tant bien que mal de temporiser ou de banaliser la situation.

Le mépris

Publié le mardi, 13 juin 2017
  Le directeur général (Dg) du Bureau indépendant anti-corruption (Bianco), Roger Andriamifidy, juge de son état, mène un combat, sans relâche et sur tous les fronts, contre la corruption. Ce « mal » qui gangrène de la tête aux pieds l’Administration. Il n’entend point céder et continue de traquer les fauteurs. A ce titre, il lança un avertissement solennel à l’encontre des récalcitrants qui refusent de se soumettre à l’obligation de la déclaration du patrimoine dont, entre autres, certains élus de l’Assemblée nationale et du Sénat.

Handicap inadmissible !

Publié le lundi, 12 juin 2017
La date du 26 juin approche inéluctablement. Date au cours de laquelle les Malagasy, d’ici ou d’ailleurs, célébreront le retour à l’indépendance du pays. Un « retour » dans la mesure où Madagascar, bien avant la date fatidiquement historique du 6 août 1896, jour de l’annexion, jouissait du statut d’un Etat souverain. Les grandes puissances, de l’époque, telles la Grande Bretagne, les Etats-Unis, l’Allemagne le reconnaissaient en tant que Nation dotée de sa souveraineté naturelle, pleine et inaliénable. Le Général de Gaulle l’avait bien spécifié, à Mahamasina, au moment où il fit sa déclaration solennelle allant dans ce sens. Néanmoins,…

Acta non verba !

Publié le dimanche, 11 juin 2017
Le premier régime politique de la première République, après que Madagascar recouvrit son indépendance, en 1960, sous la houlette de feu Philibert Tsiranana, prônait, entre tout, la primauté de l’« acte ». Les dirigeants du Parti social démocrate (Psd), le parti au pouvoir, choisirent comme mots d’ordre : « Acta non verba ». Un principe politique dénué de toute idéologie pompeuse et factice. Un concept simple et facile à véhiculer et de nature à fédérer tout un peuple, à grande majorité analphabète.

Bonjour les dégâts !

Publié le vendredi, 09 juin 2017
Ça promet ! C’est le moins que l’on puisse dire de cette nouvelle carrière prometteuse qui s’offre aux intéressés sur le marché du travail. Un nouveau métier fort intéressant qui ne requiert pas forcément de diplômes pointus, vrais ou faux, émanant des grandes écoles publiques ou privées ni la maîtrise de cursus intellectuel, haut de gamme, en management ou relatif aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic). Il vous faut un peu de « jugeote » et surtout de présenter un bon gabarit et un minimum du savoir à manier des armes de… guerre. De toutes les manières, une formation « sur…

Choix d’un peuple

Publié le jeudi, 08 juin 2017
 La démocratie, la thématique chouchou à partir du quart du siècle dernier, se place au centre d’intérêt de tout régime qui se revendique la casquette d’un Etat de droit. Elle est devenue, par la force du temps, le passage obligé vers l’instauration d’une République moderne, civilisée et fréquentable. Les pays riches, de même les grands organismes internationaux dispensateurs de crédit, conditionnent leurs prêts ou aides en direction des pays moins avancés au respect à la lettre d’une vraie démocratie chez eux. En 2016, il y a un an exactement, le 24 juin, le peuple britannique avait choisi de quitter l’Union…

Fil infos

  • Free News - Deux journalistes convoqués devant la Brigade criminelle
  • Fonction parlementaire - Aucun diplôme exigé
  • Affaire Claudine Razaimamonjy - L’Etat victime de ses propres turpitudes
  • Affaire Alain - Ramaroson L’acharnement persiste
  • Alain Ramaroson - Une lenteur judiciaire voulue
  • Filière « vanille » - L’amnésie de l’Etat dénoncée
  • Hvm–Présidentielle 2018 - L’abus des prérogatives de puissance publique se profile à l’horizon
  • Ministère de la Santé publique - De grosses magouilles sous forme de dépenses injustifiées
  • Claudine Razaimamonjy - A faire taire impérativement
  • Eliana Bezaza : - « Le kidnapping un problème national mais pas uniquement à la communauté Karana »

Editorial

  • « Insurgez-vous ! »
    Père Pedro, fidèle à sa manière provocatrice et directe tente de faire bouger les choses « sur terrains ». La misère couplée à une insécurité troublante, sans précédent, requiert qu’on fasse crever l’abcès. De passage en France, l’infatigable avocat des pauvres, du pays, fit publier un livre qui s’intitule « Insurgez-vous ! ». Interviewé sur le plateau de la chaîne de télévision CNews, Pedro se défendait habilement de s’être versé dans les dédales de la politique, en donnant de plus amples éléments sur les tenants et aboutissants de son livre. Rien qu’à voir le titre, le livre risque de faire… péter des ondes de choc, difficilement, ressenties quelque part dans les hautes sphères du pouvoir.

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff