Editorial

Velirano en marche !

Publié le dimanche, 14 avril 2019
En moins de trois mois de son investiture, Rajoelina Andry Nirina est déjà à pied d’œuvre. Les grands chantiers pour honorer les engagements qu’il avait faits dans le cadre des Velirano commencent pour de bon.  Sans attendre, Rajoelina retrousse les manches et met la main dans la pâte. Tout est urgent, les travaux de « réhabilitation » ou de « reconstruction » de la Nation s’imposent. Selon le nouvel homme fort du pays, il n’est pas question de tergiverser, encore moins,  de mentir. Il faut respecter … à la lettre tout ce qu’on avait promis de concrétiser. C’est un homme de parole ! En tout…

Contradiction et défis

Publié le vendredi, 12 avril 2019
Confrontée à des contrastes et des enjeux les plus complexes, l'Afrique peine à se relever. Difficile de statuer exactement sur la vraie identité du Continent noir. Les résultats de longues recherches d'éminents historiens et des scientifiques spécialistes de l'archéologie convergent vers la conclusion selon laquelle l'Afrique est le « berceau de l'humanité ». Les découvertes archéologiques confirment que le Continent africain est le « doyen » des continents de la planète. Plus vieux que la vieille Europe, l'Afrique recèle des trésors inestimables sur l'origine de l'humanité.  

Promotion bien méritée

Publié le jeudi, 11 avril 2019
Belle promotion ! Jean Louis Andriamifidy prêta serment le 5 avril 2019 en tant que membre du Conseil consultatif de l'union africaine (CCUA) à Arusha (Tanzanie) devant le président de la commission de l'UA. En effet, l'actuel directeur général du BIANCO dont le mandat arrive à son terme le 23 juin prochain a été élu membre du CCUA le 8 février 2019 pour deux ans, et ce, pour le compte de l'Afrique de l'Est lors de la 29 ème session  de la conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement à Addis Abeba (Ethiopie). Le conseil consultatif pour la corruption est…

Opposant et non détracteur

Publié le mercredi, 10 avril 2019
A peine cent jours et quelques miettes au pouvoir, pétarades et rafales de viles critiques partant des détracteurs, en mal de comportements sensés (tsy mahay miaina) assènent le régime de l’IEM. Le jeune Président Rajoelina et son épouse Mialy en sont leurs cibles de prédilection. En fait, le vaillant couple présidentiel se trouve, en permanence, en ligne de mire de vaines attaques émanant de ces vilains et vulgaires faux opposants.  Ce que le pays a besoin, qu’il soit clair une  fois pour toutes, c’est un opposant (un vrai) capable de soumettre une vision une vision autre que celle prônée par…

L’IEM sur le circuit

Publié le mardi, 09 avril 2019
 L’Initiative pour l’émergence de Madagasikara démarre et marche. Comme dans un circuit de Formule 1, après le top de départ, les bolides démarrent en trombe. Sur une piste d’envol, l’aéronef  décolle à merveille. A ce rythme, il atteindra la vitesse de croisière d’ici peu. Les grands chantiers prévus par l’IEM et promis dans les actes treize du Velirano débutent. A peine débarqué au pays après un voyage fructueux à l’île Maurice, le Chef de l’Etat descendit sur Toamasina, le Grand Port de l’Est et ce pour constater de visu l’arrivée à bon port le navire transportant les 16.500 tonnes de…

Malin piégé !

Publié le mardi, 09 avril 2019
En voulant être plus malin que le diable (devoly), Ravalomanana Marc finit par se faire piéger. Porté au pouvoir suite à de nébuleuses machinations 2002, Ravalomanana abusait du pouvoir d’Etat pour assouvir son « appétit insatiable », pour le compte des profits personnels. Il confondait le statut de Chef d’Etat à celui de PDG de Société, la caisse de l’Etat et celle de Tiko. Tous les marchés publics furent raflés, sans autres formes d’issues, par tous les démembrements du géant Groupe Tiko. Mais le malin Ravalomanana ne se contentait pas de « fondre » les biens de l’Etat avec ceux du Tiko, il accapare…

Fil infos

  • Week-end de Pâques - 1 mort, plus de 80 consultations
  • Port et détention illégale d’armes - Arrestation d’une ancienne députée
  • Couple présidentiel à Antanifotsy - Une fête pascale sous le signe de la générosité et de la simplicité !
  • Toamasina - 40 kg d’héroïne saisis sur la route nationale 5
  • Décentralisation effective et suppression du Sénat - Andry Rajoelina demande l’avis du peuple
  • Ville de Toamasina - A la merci des émanations gazeuses suffocantes
  • Concours ENMG - D'autres têtes risquent de tomber
  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés

La Une

Editorial

  • Retour sur terre
    La petite semaine de ferveur de Pâques prend déjà fin. Après avoir été « dans les nuages », on redescend sur terre. Les choses sérieuses attendent. Malgré que les célébrations des fêtes de Pâques n’atteignent pas le degré d’exultation de celles de Noël, elles ont quand même réussi à remplir leur contrat. Eglises et temples ont été pris d’assaut et les … affaires des commerçants, tout gabarit confondu, n’en déméritent pas. Normalement, les réjouissances de Pâques devraient revêtir une importance capitale parmi les chrétiens du fait qu’elles sont les seules fêtes inscrites et recommandées par Dieu dans les Saintes Ecritures judéo-chrétiennes ou la Bible. Les seuls « Jours de réjouissances » où chrétiens et juifs (judaïsme) célèbrent ensemble, à leur manière chacun, ces « andro firavoravoana ». Par contre, les célébrations de Noël, telles qu’on assiste dans les temples et églises, sont pour la plupart de pures inventions dans l’imaginaire des hommes. La Bible n’a jamais…

A bout portant

AutoDiff