Editorial

Alea jacta est ?

Publié le dimanche, 11 novembre 2018
Le 10 janvier 49 avant JC, l’empereur Jules César aurait s’exclamé, pour la première fois, « Alea jacta est », et ce, avant de franchir le fleuve Rubicon, au nord de l’Italie. César voulait entendre par ce cri insolite que le sort de la Gaule en fut jeté. L’empereur traversa le petit fleuve et mit les pieds, pour la première fois, dans la Gaule. Ainsi, Rome étendit son empire au pays des Gaulois. A voir de près l’évolution des résultats au fur et à mesure qu’ils remontent ... en surface, une tendance générale commence à se dessiner nettement. Le candidat n° 13…

Epoque révolue !

Publié le vendredi, 09 novembre 2018
Marc Ravalomanana et ses partisans s'égarent dans le passé. Ils semblent vivre à une période révolue. Tels des malades, un peu dérangés, qui ingurgitent volontairement des médicaments « périmés », Dada et les Zanak'i Dada se trompent d'époque sinon de contexte. Apparemment, ils ne savent plus faire la différence entre « hier » et « aujourd'hui » et confondent le temps. Eh oui, la conjugaison en fonction du temps leur échappent complètement. Ils font semblant d'ignorer l'adage, bien de chez nous, « hafa ny omaly sy anio ».

Les bienfaits du silence

Publié le jeudi, 08 novembre 2018
Le silence est d’or ! Un dicton célèbre valable dans plusieurs cadres culturels de divers pays. A Madagascar, la sagesse des Anciens (Ntaolo) épouse dans sa totalité cet adage en disant « Zay mangina volamena ! », « Tsy resy tsy akory ny olo-mangina ! », littéralement : « Celui qui se tait n’est jamais battu ! » Autant de « Ohabolana » qui montrent à quel point la mentalité malagasy corrobore la vertu du silence tout en se tablant sur ses bienfaits.A l’allure où arrivent ponctuellement les résultats à travers le pays, une tendance générale se dessine déjà. La couleur Orange domine partout. Elle mène le score à l’échelle nationale. D’aucuns se…

Que le meilleur gagne !

Publié le mercredi, 07 novembre 2018
Au lendemain de ce jour historique du 7 novembre, les yeux se fixent sur les tableaux d’affichage des résultats du scrutin. D’ici quelques jours sinon semaines, les urnes vont dévoiler leurs secrets. Le verdict sera prononcé et que le meilleur gagne ! En attendant les résultats, les candidats et les candidates, du moins ceux ou celles qui ont vraiment « bossé », s’accorderaient un temps de répit avant d’entamer, au cas où il y aurait, un deuxième round. Le repos du guerrier, dit-on ! Pour un candidat qui prendra au sérieux ce qu’il entreprend, la trêve des confiseurs ne durera qu’une poignée de jours…

Vigilance maximale

Publié le lundi, 05 novembre 2018
La campagne électorale touche à sa fin. Lancée le lundi 7 octobre, la propagande pour le scrutin du 7 novembre 2018, jour où le peuple malagasy choisira celui ou celle qui va présider les destinées de la Nation malagasy pour les cinq ans à venir, arrive à son terme. Pendant un mois, les 36 candidats dont les dossiers ont été fermement validés par la Haute Cour Constitutionnelle (HCC), du moins les sérieux et les plus déterminés, sillonnèrent monts et vallées du pays. L'opportunité mise à leur disposition pour exposer leurs programmes pour convaincre les concitoyens en leur faveur. Encore fallait-il…

Cap sur Iavoloha

Publié le dimanche, 04 novembre 2018
Noir de monde, Antsonjombe, cette place emblématique, fut plein comme un œuf pour accueillir la foule venue nombreuse afin d’adouber le candidat numéro 13, porte-étendard du TGV/MAPAR. En effet, ce haut lieu de la culture valida, ce jour-là, la ferveur de la cote de popularité, jusque- là  intacte, de Zandry Kely. Même scénario à la cité du soleil, à Toliara, dimanche. Des meetings géants, à l’allure de « faradoboka », durant lesquels le candidat Orange savourait déjà le goût de la victoire et sentait déjà le parfum du Palais !

Fil infos

  • Elections Liens suspects entre - Mbola Rajaonah et le DSI de la CENI
  • Trucage des résultats électoraux - Des têtes vont tomber au niveau des SRMV
  • TIM – HVM - Une alliance vouée à l’échec !
  • Lalao Ravalomanana à la tête de la mairie - La plus grosse déception des Tananariviens
  • Laniera Ivato - Un Indopakistanais dépossède 950 Malagasy de leurs biens
  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC

La Une

Editorial

  • Arrogante !
     Contre vents et marées, la CENI publia officiellement les résultats provisoires de l’élection du Président de la République du 7 novembre 2018. Le schéma d’un deuxième tour se confirme. En dépit des anomalies et des irrégularités constatées, soulevées et dénoncées par l’ensemble des candidats, la Commission ne fait qu’à sa tête et se moque royalement de ces légitimes réserves. Elle  défend, farouchement, par la voix de son président, Maitre Hery Rakotomanana, la supposée légitimité de sa démarche. Toujours selon cet avocat de renom, trois piliers sous-tendent les actions, à savoir : la transparence, la neutralité et l’indépendance. Personne ne conteste ni remet en cause la pertinence ou la nécessité de ces bases cardinales. Seulement, certain comportement des dirigeants de cette honorable Institution les contredit. Ainsi, des faits avérés troublants laissent planer le doute quant à l’existence réelle de la transparence, à la fiabilité de la neutralité et à la véracité de…

A bout portant

AutoDiff