Editorial

Aveux !

Publié le mardi, 27 septembre 2016
Indépendamment de leur propre volonté et malgré qu’ils refusent de l’admettre, les tenants du pouvoir passent « à la table ». Leurs agissements les trahissent et ne peuvent plus cacher l’impuissance et la faiblesse en raison de leur incapacité à maîtriser la situation. Quand on est inapte ou incompétent à contourner certains problèmes, on devient par la suite impuissant. La pauvreté ne cesse de s’aggraver et les conditions d’existence de la population, en général, se dégradent au fil des jours. Dans le Sud, la sécheresse risque de tout ravager.

Attention, au feu !

Publié le samedi, 24 septembre 2016
Les barons du régime sont-ils en train de tenter le diable ? Et cela, en jouant au feu, aussi bien au sens propre des termes qu’au figuré ! Quelques faits troublants nous amènent à nous interroger ainsi. Une question judicieuse qui traduit un sentiment profond d’inquiétude et de préoccupation dans la mesure où, si les cas sont avérés, le pays risque de glisser vers un terrain dérapant et dangereux. De graves incendies se déclarent, un peu partout, à travers l’île. Des pertes en vies humaines ont été constatées. Des tout- petits enfants ainsi que des personnes âgées en sont, parfois,…

Déraillement

Publié le vendredi, 23 septembre 2016
Un terrible accident ferroviaire se produisit, une trentaine d’années de cela à Calcutta (Inde). Un train dérailla, faisant quelque 200 victimes. Il s’agit du plus grave accident ferroviaire jamais enregistré, du moins l’un des pires, depuis le début du siècle dernier. Les faits, les rames se détachèrent des rails. Selon les avis des experts, trois causes principales se trouvent à l’origine de cet incident meurtrier. La vétusté des rames de wagons qui ne sont plus, en fait, en mesure d’assurer convenablement en qualité et en quantité le service exigé.

Déraillement

Publié le vendredi, 23 septembre 2016
Un terrible accident ferroviaire se produisit, une trentaine d’années de cela à Calcutta (Inde). Un train dérailla, faisant quelque 200 victimes. Il s’agit du plus grave accident ferroviaire jamais enregistré, du moins l’un des pires, depuis le début du siècle dernier. Les faits, les rames se détachèrent des rails. Selon les avis des experts, trois causes principales se trouvent à l’origine de cet incident meurtrier. La vétusté des rames de wagons qui ne sont plus, en fait, en mesure d’assurer convenablement en qualité et en quantité le service exigé. Ensuite, la surcharge que les trains desservant la banlieue de la mégalopole…

Au bercail !

Publié le jeudi, 22 septembre 2016
Un fleuve sépare l’Italie et la Gaule cisalpine : le Rubicon. Jadis, on prenait les précautions nécessaires, des deux côtés, si on devait le traverser, sinon le geste pourrait être perçu comme une déclaration de guerre. En 42 avant J.C., le général romain César franchit le fleuve sans en avoir informé le Sénat. Ce qui provoqua l’éclatement d’une guerre civile. D’où l’adage, valable jusqu’à ce jour, « franchir le Rubicon »  signifiant, donc, oser prendre une décision irrévocable et, peut-être, risquée. Sauf contretemps, le Chef de l’Etat Malagasy, Hery Rajaonarimampianina prendra ce jour la parole à la tribune des Nations Unies…

Le dépit !

Publié le mercredi, 21 septembre 2016
Le régime Hvm, mis en place voilà 32 mois de cela, déçoit. Une déception sur toute la ligne. Un dépit qui atteint les profondeurs de l’être en piquant au vif la chair et le sang. Certes, Madagascar venait de sortir d’une longue et pénible crise qui, au final, fait payer à chacun un lourd tribut. Néanmoins, à l’entame de son mandat, le nouvel homme fort du pays avait entre les mains toutes les chances, sinon tous les atouts pour réussir. D’ailleurs, s’il avait osé promettre des monts et merveilles le jour de son investiture à Mahamasina, le 24 janvier 2014,…

Fil infos

  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana
  • Ordre des avocats de Madagascar - Maître Olala suspendu par le barreau
  • Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités
  • Conférence sur la sécurité et défense - Rivo Rakotovao polémique pour un rien

Editorial

  • Et les indécis ?
    La campagne électorale pour le second tour du 19 décembre entame la deuxième et dernière semaine. Tous les observateurs et simples citoyens s’accordent à dire qu’on est dans la phase décisive et irréversible devant sceller le sort du scrutin et l’avenir de la Nation. Selon le chiffre annoncé par la Commission  électorale nationale indépendante (CENI) à travers les résultats officiels provisoires et corroboré par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dans le cadre des résultats officiels définitifs, le taux de participation s’élève à 53,95%. Soit, un taux d’abstention de  l’ordre de 46%. Ce qui revient à dire que quelque 4.000.000 de votants, inscrits sur la liste électorale, ne se sont pas déplacés! Un chiffre assez élevé quand même ! Un nombre non négligeable qui risque de mettre en péril ou compromettre la légitimité de l’élu surtout au cas où il se confirmerait ou au pire s’il s’aggrave au second tour. L’abstentionnisme est…

A bout portant

AutoDiff