Editorial

Acta non verba !

Publié le dimanche, 11 juin 2017
Le premier régime politique de la première République, après que Madagascar recouvrit son indépendance, en 1960, sous la houlette de feu Philibert Tsiranana, prônait, entre tout, la primauté de l’« acte ». Les dirigeants du Parti social démocrate (Psd), le parti au pouvoir, choisirent comme mots d’ordre : « Acta non verba ». Un principe politique dénué de toute idéologie pompeuse et factice. Un concept simple et facile à véhiculer et de nature à fédérer tout un peuple, à grande majorité analphabète.

Bonjour les dégâts !

Publié le vendredi, 09 juin 2017
Ça promet ! C’est le moins que l’on puisse dire de cette nouvelle carrière prometteuse qui s’offre aux intéressés sur le marché du travail. Un nouveau métier fort intéressant qui ne requiert pas forcément de diplômes pointus, vrais ou faux, émanant des grandes écoles publiques ou privées ni la maîtrise de cursus intellectuel, haut de gamme, en management ou relatif aux nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic). Il vous faut un peu de « jugeote » et surtout de présenter un bon gabarit et un minimum du savoir à manier des armes de… guerre. De toutes les manières, une formation « sur…

Choix d’un peuple

Publié le jeudi, 08 juin 2017
 La démocratie, la thématique chouchou à partir du quart du siècle dernier, se place au centre d’intérêt de tout régime qui se revendique la casquette d’un Etat de droit. Elle est devenue, par la force du temps, le passage obligé vers l’instauration d’une République moderne, civilisée et fréquentable. Les pays riches, de même les grands organismes internationaux dispensateurs de crédit, conditionnent leurs prêts ou aides en direction des pays moins avancés au respect à la lettre d’une vraie démocratie chez eux. En 2016, il y a un an exactement, le 24 juin, le peuple britannique avait choisi de quitter l’Union…

De travers !

Publié le mercredi, 07 juin 2017
Décidément, avec ce régime en place, le monde tourne dans le sens inverse de l’aiguille d’une montre. Tout va de travers ! Le simple citoyen n’arrive plus à suivre le rythme. Des fois, il est sujet à un vertige proche de la syncope. La vie, adulée depuis la nuit des temps par tout Malagasy comme un « bien » hautement précieux et un trésor unique, « mamy ny miaina ! lahy tokana ny aina ! », perd sa valeur pour en devenir une vulgaire « chose ». On n’a jamais osé lever la main ni attenter à la vie d’un…

Rediffusion !

Publié le mardi, 06 juin 2017
Un ras – le – bol généralisé s’installe chez le Corps des magistrats. Pour cause, les nombreux cas qualifiés d’entraves au bon fonctionnement de la Justice. Après avoir tiré sur la sonnette d’alarme, les juges rassemblés au sein du syndicat des magistrats de Madagascar passent à la vitesse supérieure en décrétant une grève générale de deux jours, à partir de demain jusqu’à vendredi. Cette grève touchera toutes les juridictions de la Grande île.

Sans faute

Publié le lundi, 05 juin 2017
Parcours sans faute ! Tel peut être, en trois mots, l’essentiel des avis des observateurs, notamment la presse sur le tout nouveau Président de la République française, Emmanuel Macron. En trois semaines de son investiture, le jeune sinon le plus jeune des Chefs d’Etat de la cinquième République, à 39 ans, monsieur Macron dont chaque mot et chaque sont scrutés à la loupe, n’a commis jusque-là la moindre faute.

Fil infos

  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés
  • Marc Ravalomanana - Toujours aussi dédaigneux et méprisant
  • Développement du football - Le Président Rajoelina prend les « Barea » par les cornes
  • Iles Eparses - Un comité mis en place par le Gouvernement

Editorial

  • De bons auspices
    Le régime IEM part d’un bon pied ! Sous une bonne étoile, Rajoelina semble débuter son pouvoir à la magistrature suprême du pays dans un cadre encourageant. Les signaux affichés sur le tableau de commande sont au vert pour ne pas le dire « à l’orange ». Tout commença par une élection présidentielle sans anicroche ni la moindre escarmouche. Une élection crédible et reconnue par …tous. Les deux finalistes, Rajoelina et Ravalomanana, après la proclamation des résultats définitifs par la HCC, se sont donné la main. Avec un score honorable et sans appel de 55,66 %, Andry Rajoelina gagna, haut la main, le scrutin. Et donc, une alternance par la voie royale des urnes et où la démocratie jouit de son plein droit. « Zandry Kely » se débarrassa définitivement de l’étoffe de « putschiste » qu’on lui avait taxé injustement depuis la Révolution Orange de 2009.  

A bout portant

AutoDiff