Nos archives web

Jirama - Olivier Aimé Jaomiary nommé Dg

Publié le mercredi, 26 avril 2017

La nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre. Le Conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 26 avril dernier à 10 heures au Palais d’Etat d’Iavoloha a nommé par décret Olivier Aimé Jaomiary au poste de directeur général (Dg) de la Jirama. Les noms des prétendants au titre avaient été retenus en suspens par les autorités depuis plus d’un mois.

A côté des performances économiques, la bonne gouvernance, l’instauration de l’Etat de droit et la lutte contre la corruption figurent parmi les principales conditionnalités des bailleurs de fonds traditionnels pour le déblocage effectif des fonds prévus dans le cadre des accords de financements déjà conclus. Il en est ainsi des fonds accordés par l’Union européenne aux titres des 11e et 12e Fed, ceux du Fmi dans le cadre de la facilité élargie de crédit (Fec) ainsi que les
6,5 milliards de dollars promis à l’issue de la conférence des bailleurs de janvier dernier à Paris.

Quid de l’école ?

Publié le mercredi, 26 avril 2017

Quel type d’école voudrions-nous ? Quel genre de  formation ? Quelle forme d’initiation pour nos enfants ? Autant de questions auxquelles nous, parents et responsables étatiques, devrions répondre à leurs justes valeurs. Depuis la nuit des temps, l’éducation des enfants tenait toujours une place de premier choix. L’idée de transmettre une connaissance à leurs progénitures, quelle que soit sa forme, se trouvait au centre de leurs préoccupations. Dans l’Antiquité, dans l’empire du Milieu, en Egypte, dans l’empire gréco-romain, une structure chargée de l’initiation des jeunes enfants existait déjà.

Après la Conférence des bailleurs et investisseurs qui s’est déroulée en France ainsi que la rencontre avec les opérateurs marocains, une nouvelle opportunité d’affaires s’ouvre aux opérateurs économiques de la Grande île. Après Paris, en septembre 2016, « Rencontres Africa », la plus importante convention d’affaires entre les opérateurs africains et français, se tiendra en Afrique cette année.

A bout portant du 26 avril 2017

Publié le mardi, 25 avril 2017

Tout le gotha politique n’était pas présent à l’inauguration de l’évènement  « America Week » organisé pour célébrer le 150e anniversaire de la signature du premier traité entre les Etats-Unis et Madagascar. Il y a eu des absences remarquées hier à l’Hôtel de ville d’Analakely, notamment celle des membres du Gouvernement.

L’affaire concernant la tentative d’exporter 32 bébés tortues de l’espèce « Astrochelys Radiata » vers le début de ce mois à l’aéroport d’Ivato, a été jugée au Tribunal d’Anosy, hier. Cependant, on n’a trouvé aucune trace de la présumée commanditaire, une certaine madame Claudine. 

Un fait presque illogique. Les régions de Vakinankaratra, Analamanga, Amoron’i Mania ou encore Atsimo-Andrefana enregistrent un taux élevé de malnutrition chronique.

Une expression de consternation et de ras-le-bol face aux diverses attaques et autres formes d’insécurité grandissante de ces derniers temps. L’évêque du diocèse d’Antsirabe a notifié la suspension des cours auprès d’une quinzaine d’établissements catholiques dans cette localité, hier.

Ony Marchand, Michel Morizot et Alain Valcarcel. Ils sont les premiers golfeurs de la Grande île à participer au tournoi international du Mercedes Trophy. Créé il y a 27 ans, ce prestigieux tournoi regroupant en 2015 plus de 60.000 joueurs, verra pour la première fois la participation des  amateurs issus de Madagascar. 

Fil infos

  • Alain Ramaroson - Quel avenir politique pour lui 
  • Claudine Razaimamonjy - De nouveau devant la barre hier
  • Découverte de crânes humains à Toamasina - Les affirmations de la domestique s’avèrent fausses
  • Calendrier scolaire - Dérapage incontrôlé de la Société civile
  • Naufrage du cargo Viviano - Les passagers sains et saufs, les marchandises totalement perdues
  • Restriction budgétaire - Le Premier ministre recadre les sénateurs
  • Représentations extérieures de Madagascar - 18 postes d'ambassadeur, trois représentants permanents, trois consulats généraux  à pourvoir
  • Tagnamaro - Une belle économie pour la caisse publique
  • Politique Générale de l’Etat - Un milliard d’ariary pour chaque région
  • SPAT Toamasina - Le DG victime de dénigrements

La Une

Recherche par date

« August 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Editorial

  • Ntsay, le maestro !
     Au fil des jours, des semaines et mois, Ntsay Christian se confirme de façon incontestée à son poste. Qui aurait cru que cet ancien haut fonctionnaire du Bureau international du Travail (BIT)  en poste à Antananarivo serait encore là où il est, au palais de la Primature à Mahazoarivo. Nommé le 4 juin 2018 en tant que Premier ministre de « consensus », ce natif du grand Nord, 58 ans révolus, à la surprise générale, maîtrise les arcanes de l’Administration. Normalement, prévu pour ne durer que le temps d’organiser l’élection présidentielle anticipée, Ntsay y reste toujours un an et deux mois après et contre toute attente son aura augmente imperturbablement en envergure. Le mouvement des « 73 députés pour le changement » en avril 2018 porta un coup fatal pour le régime HVM de Rajaonarimampianina Hery. Trop habitués à … taper contre tout mouvement de contestation, Rajao et ses acolytes commirent l’irréparable ce jour…

A bout portant

AutoDiff