Nos archives web

Adoption de loi. La loi sur les Zones économiques spéciales (Zes) sera soumise à la session ordinaire de l’Assemblée nationale au mois d’avril prochain, sauf changement, d’après les explications de Johary Rajosefa, directeur des services aux investisseurs au sein de l’organisme « Economic Development Board of Madagascar » (Edbm).

La célébration du Nouvel an malagasy est actuellement la source de discorde entre  diverses entités dans le pays, notamment à Antananarivo. Pour cette année, trois dates sont prévues pour la célébration dont le 28 mars, le 24 juin et le 20 septembre. La population est la principale victime de ce cercle vicieux. Pourtant, l’Etat reste muet. Il n’ose pas prendre la décision pour mettre à terme ce désaccord entre les Malagasy. Il n’a sorti ni un décret annonçant un jour férié, ni  apporté ses versions après la sortie de la date commune. Sur ce, le 28 mars ne sera pas pour le moment, un jour férié pour les Malagasy.

 

La Vérité (+) : Le Parti libéral démocrate ou  « Paika sy lamina ho an’ny daholobe » (Pld) s’est fait discret dans l’actualité ces derniers temps. Quel regard portez-vous sur la situation actuelle au pays, notamment en ce qui concerne les cas de vindicte populaire qui sont devenus monnaie courante ?

A bout portant du 28 mars 2017

Publié le lundi, 27 mars 2017

Les partenaires techniques et financiers (Ptf), membres du groupe thématique « secteur privé, secteur financier et industries extractives » rassemblent les ambassades des Etats-Unis, du Japon, de Grande-Bretagne, de France, d’Allemagne, la délégation de l’Union européenne, l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel, l’Agence française pour le développement et la Banque mondiale. Ils se sont réunis et ont fait une déclaration conjointe sur le système « Advance Cargo Declaration » (Acd).

Pour se disculper, les agents impliqués dans la dérive policière d’Antsakabary (Befandriana Nord) invoqueraient la subordination hiérarchique à laquelle ils sont soumis. Concrètement, ils soutiennent qu’ils n’avaient fait qu’exécuter les ordres émanant de leurs supérieurs et que de ce fait, ils seraient exempts de toute faute et responsabilité.

Omby miisa 700 no voaroban’ny dahalo tao amin’ny Distrikan’i Ikalamavony Fianarantsoa, ny faran’ny volana Desambra 2016 lasa iny. Tsy nisy tratra ireto mpangalatra ireto tamin’io fotoana io ka nidina ifotony nijery ny zava-misy ny Polisim-pirenena tao Fianarantsoa.

Dans la dignité !

Publié le lundi, 27 mars 2017

Nous avions déjà eu l’occasion d’évoquer, ici, le minimum de conduite à tenir autour de la commémoration de la date du 29 mars 1947 afin de réveiller les consciences. A la veille de ce jour historique, on ne peut pas rester indifférent sans émettre, en toute humilité, un rappel qui nous parait indispensable. Les avis divergent, encore, concernant les tenants et aboutissants des « Evènements de 47 ». Les deux camps à l’époque, le pouvoir colonial et les leaders du Mouvement démocratique pour la rénovation de Madagascar (Mdrm) campaient sur leurs positions. Des « historiens » à la solde de la Métropole véhiculèrent des « informations » montées de toutes pièces et minimisèrent l’ampleur des dégâts humains.

Barea - Debah kely toujours hospitalisé

Publié le lundi, 27 mars 2017

Le défenseur de l’équipe nationale malagasy, Rambeloson Toavina dit Debah Kely,  se trouve depuis dimanche à l’hôpital. Victime d’un choc frontal avec un attaquant de Sao Tomé-et-Principe lors du match remporté 3-2 par les Barea dimanche,

La Une du 27 mars 2017

Publié le dimanche, 26 mars 2017

Fil infos

  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés
  • Marc Ravalomanana - Toujours aussi dédaigneux et méprisant
  • Développement du football - Le Président Rajoelina prend les « Barea » par les cornes
  • Iles Eparses - Un comité mis en place par le Gouvernement

Recherche par date

« July 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Editorial

  • De bons auspices
    Le régime IEM part d’un bon pied ! Sous une bonne étoile, Rajoelina semble débuter son pouvoir à la magistrature suprême du pays dans un cadre encourageant. Les signaux affichés sur le tableau de commande sont au vert pour ne pas le dire « à l’orange ». Tout commença par une élection présidentielle sans anicroche ni la moindre escarmouche. Une élection crédible et reconnue par …tous. Les deux finalistes, Rajoelina et Ravalomanana, après la proclamation des résultats définitifs par la HCC, se sont donné la main. Avec un score honorable et sans appel de 55,66 %, Andry Rajoelina gagna, haut la main, le scrutin. Et donc, une alternance par la voie royale des urnes et où la démocratie jouit de son plein droit. « Zandry Kely » se débarrassa définitivement de l’étoffe de « putschiste » qu’on lui avait taxé injustement depuis la Révolution Orange de 2009.  

A bout portant

AutoDiff