Nos archives web

 

Une vindicte populaire a pu être évitée à temps dans la ville de Toamasina, mardi dernier. La ville du port a failli connaître des troubles momentanés sans la diligence de la force d’intervention de la Police nationale. Des gros bras, envoyés par un membre de l’Exécutif de la Commune urbaine de Toamasina, selon une source locale, ont pénétré de force dans la maison d’un particulier sise à la cité Béryl rose, lot 1.

La Une du 02 mars 2017

Publié le mercredi, 01 mars 2017

Les frais de transport ne seront pas révisés à la hausse malgré l’augmentation de prix des carburants, le 1er mars dernier. « Les tarifs à 400 et 500 ariary sont conservés », d’après les explications du président de l’Union des coopératives de transport urbain (Uctu), Bernardin Andriambinintsolomora, hier, joint au téléphone. Une décision prise par l’ensemble des représentants de coopératives à l’issue d’une réunion hier avec l’Uctu.

La Semaine de la langue française et la francophonie se tient chaque mois de mars. Cette année, elle se tiendra du 13 mars au 8 avril. Diverses activités auront lieu à l’Alliance française d’Antananarivo (Aft), telles qu’une exposition, un concours de création artistique, une remise des prix, du karaoké francophone ou encore un concours de dictée.
Durant cette célébration, trois expositions auront lieu à l’Alliance française d’Antananarivo (Aft) dont l’incontournable « Dis-moi dix mots », et « Les cultures en confluence ». « Dis-moi dix mots sur la toile », telle est la thématique choisie pour cette édition 2016-2017.

Consternant. C’est le terme qui qualifie le mieux la réaction du ministère de la Santé à la suite du décès d’une mère accouchant à l’hôpital de Befelatanana. A travers son secrétaire général, le ministère a, en effet, donné sa « version » des faits hier.

Des réalisateurs malagasy ont démontré qu’ils sont capables de faire des vrais films lorsqu’il y a de la volonté et la créativité nécessaire. Le premier film d’espionnage malagasy
« Wrong connection » est désormais disponible en ligne. Ce film a été déjà mis à l’épreuve par le public en avril 2016. Un an après sa présentation, les deux réalisateurs, Colin Dupré et Ando Raminoson, ont décidé de mettre ce court-métrage en ligne pour conquérir les cinéphiles des quatre coins de la planète.

L’introuvable synergie !

Publié le mercredi, 01 mars 2017

La synergie, fort utile pour le pays, serait-elle ce « chapeau noir dans une chambre noire qui ne s’y trouve pas ! » Cet adage de la rue traduit, à une nuance près, la réalité cruelle que nous sommes tous en train de subir en ce moment.

Dans la loi de Finances 2017, le Code et les tarifs des douanes ont fait l’objet de quelques retouches. Les modifications dans le Code des douanes visent à intensifier les dispositions qui permettent à l’administration de mener ses actions, ainsi qu’à renforcer la procédure de la visite des marchandises en cas de suspicion de fraude et d’urgence, même en l’absence du propriétaire, du détenteur ou du déclarant, tout cela aux fins d’assurer la diligence dans l’action de l’administration et de garantir la sûreté des droits et des intérêts nationaux.

Dû au retard de consultation de l’hôpital ! C’est ce que le secrétaire général (Sg) du ministère de la Santé publique (Msp) en la personne du Dr Joséa Ratsirarson a avancé hier, questionné sur le décès d’une parturiente et de son bébé au centre hospitalier universitaire en gynécologie obstétrique de Befelatanana (Chugob).

Inflation - Les Malgaches paient le prix fort

Publié le mercredi, 01 mars 2017

Dès le début de cette année, il y a eu une révision de prix des carburants à la pompe. La hausse de prix de ces derniers s’est poursuivie en février dernier avec une menace d’augmentation de prix du ticket de bus. D’ailleurs, certains conducteurs de « taxi-be » ont même profité de cette situation pour augmenter le frais de transport. Parallèlement à cela, la plupart des ménagères se plaignent de la hausse de prix des produits de première nécessité (Ppn).

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

La Une

Recherche par date

« June 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff