Nos archives web

Pas d’explication. Seules la Commune urbaine d’Antananarivo (Cua) ainsi que l’Association des taxis-ville se sont exprimées durant ces deux semaines. Suite à la mésentente entre ces deux parties sur le remplacement de la lanterne des taxis, les Tananariviens, notamment les chauffeurs  de taxi et les clients attendent une explication de la part du promoteur en question. 

Tourisme et loisirs. Le taux des employés du secteur des services récréatifs, notamment le secteur du tourisme et des loisirs, affiliés à la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnaps) a considérablement baissé en 2016. De 2015 à 2016, l’effectif est passé de 4 399 à  3 362.

La poudrière Claude Razaimamonjy menace d’exploser à tout moment au prix des dommages collatéraux à l’image d’une guerre atomique que tout le monde a redoutée ces derniers jours en Asie pacifique. Plus le temps passe et moins l’héroïne d’Ivato exfiltrée à l’île Maurice se présente à l’horizon, plus les supputations vont bon train dans les différents milieux à Madagascar en attendant le « deus ex machina » pour dénouer la crise.

Profil bas

Publié le mercredi, 19 avril 2017

L’Australie, cette île-continent, plus vaste que notre chère Grande île, est riche en faune et flore. Son immense territoire regorge d’espèces endémiques et parfois quelque peu bizarres. Parmi ces espèces que l’on rencontre rarement ailleurs, on peut citer le cas de l’émeu. Un oiseau qui, apparemment, n’a rien de spécial par rapport aux autres sauf que… il ne peut pas voler. Et si par hasard, il ferait usage de ses ailes, il ne pourrait jamais avoir de l’altitude.

Opérationnelle d’ici 9 mois. Les travaux de construction de la nouvelle gare routière implantée à Andohatapenaka avancent, grâce au partenariat public-privé (3p). La compagnie « Total » se charge du financement de tous les travaux, lequel s’élève jusqu’à 6 milliards d’ariary. Parmi les infrastructures à mettre en place au sein de cet espace de 4ha figurent des parkings pour les zones régionale et nationale, des arrêts bus desservant cet axe Ivato-Ambohidratrimo ainsi qu’une station service appartenant à cette compagnie pétrolière. D’ailleurs, celle-ci va y implanter sa plus grande infrastructure à Madagascar, sans parler d’un projet innovant mettant en relief l’énergie renouvelable.

Une maison traditionnelle, située au second plan par rapport à la rue principale,  a pris feu hier  à Ambondrona. Le sinistre est survenu vers le milieu de la matinée, hier. Deux enfants, une fillette de 3 ans et un petit garçon de 4 ans, se trouvaient encore à l’intérieur lorsque l’incendie a éclaté à l’étage supérieur qu’ils occupent avec leur maman. Une chance pour ces petits à un moment où les badauds ont cru le pire, pensant les perdre dans des circonstances efferoyables. Leur voisine de palier qui habite le niveau situé en bas de celui où logent les victimes, a vu les flammes à temps.

La 12e édition de la Foire internationale de Madagascar (Fim) se déroulera du 18 au 21 mai prochain au parc des expositions Forello Tanjombato. Plus de 40 000 visiteurs sont attendus durant cette manifestation qui se focalisera sur la France et le Groupement des femmes entrepreneures de Madagascar (Gfem). Cette plate-forme d’échange « business to business » (« b to b ») et « business to consumers » (« b to c ») sera également marquée par la promotion de l’intégration régionale. En effet, près de 50 entreprises mauriciennes et une trentaine d’autres venant de Dubaï y seront présentes. Ces entreprises s’intéressent à Madagascar.  Cela fait environ trois ans que des entreprises de Dubaï participent à la Fim. Durant cette période leur nombre n’a pas cessé d’augmenter, passant de 6 à 30 entreprises pour participer à cet évènement économique et commercial.

Instaurée depuis plusieurs années dans la Grande île, la Plantation Bemasoandro est une société privée qui œuvre pour des solutions environnementales. Dans ce cadre, cette entreprise propose plusieurs services dont des solutions pour protéger les terres contre l’érosion,

Une nécessité des grands travaux de réparation. Les infrastructures routières à Antananarivo se détériorent, les routes sont abîmées. Les rues de la Capitale deviennent de plus en plus impraticables. Les divers endroits concernés sont ceux qui agglomèrent de nombreuses populations,

 

Alors que l’opinion a cru que durant Pâques, ses ravisseurs auraient la clémence de relâcher le jeune Firoze Nourbhay (16 ans), la situation est loin encore de connaître un dénouement heureux. La victime, de nationalité française, demeure toujours donc entre leurs mains, du moins à ce qu’une source policière l’a fait savoir, hier.

Fil infos

  • Ravalomanana en défenseur de l’opposition - Mémoire courte, mea culpa ou hypocrisie ?
  • Alana Cutland - Le corps toujours à la morgue de l’HJRA
  • Titre de chef de l’opposition - Insistance gênante de Marc Ravalomanana
  • Gendarmerie Sofia vs Gendarmerie Alaotra-Mangoro - Casse-tête chinois sur l’affaire des 450 zébus
  • Programme national « Fihariana » - Les entrepreneurs du Vakinankaratra à l’honneur !
  • Hery Vaovaon’i Madagasikara - Un petit tour et puis s’en va
  • Ambohimangakely - Un Sprinter volé à deux doigts d’un démontage…
  • Session extraordinaire du Parlement - Accent mis sur les intérêts nationaux
  • Scandales de détournement - Quid des anciens ministres impliqués ?
  • Toamasina - Quand une rumeur provoque une mini-émeute

La Une

Recherche par date

« August 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  

Editorial

  • Enfin, du changement !
    Le verdict est tombé ! Le pouvoir sous la direction de Rajoelina Andry Nirina abrogea, ce mercredi 14 août 2019, en Conseil des ministres le décret n°2017-096 du 26 avril 2017 portant nomination du directeur général de la Compagnie nationale Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) Olivier Jaomiary. Nommé il y a deux ans et quatre mois de cela, le 26 avril 2017, sous le régime HVM, Jaomiary Olivier n’a pas réussi à convaincre ni le pouvoir en place, issu de la dernière élection, ni l’opinion publique notamment les usagers. Un moment, se croyant être indéboulonnable de son poste, au-dessus de toute tentative de limogeage, le désormais ex-DG de la JIRAMA finit par se faire rattraper en raison de son incompétence à redresser la Compagnie, mission principale qu’on lui avait confiée.

A bout portant

AutoDiff