Nos archives web

Cyclisme-Tcim - Les imprenables angolais

Publié le dimanche, 10 décembre 2017

Bruno César domine le tour. Ce jeune angolais vient de remporter sa deuxième victoire d'étape. Après Toliara - Sakaraha, il s'est offert le scalp hier en gagnant la 4ème étape reliant Ihosy-Ambalavao  sur une distance de 137km, patronnée par l'Oif. Il a signé le meilleur temps de 3h36mn41s. Darío est également le meilleur jeune maillot Caprice de l'étape d'hier. Sûrement la plus grosse étape de cette étape car les coureurs ont gravi la montagne d'Andringitra hier.

Cyclisme-Tcim 2ème étape Boa - La débandade de Botman Win

Publié le vendredi, 08 décembre 2017

Bruno César de l'équipe Bai Sicasal, un Angolais, a remporté l'étape en devançant d’une demi-roue ses rivaux à l'arrivée en 3h20mn41s. Cette victoire angolaise permet à Dario Emmanuel d’endosser le maillot jaune ce jour pour l’étape Sakaraha-Ilakaka de 82km ce jour.  Les Malgaches se sont formés en groupe pour écarter le Hollandais, Botman Win, sur le fauteuil du leader au classement lors de la 2e étape d’hier, entre Toliara-Sakaraha. Une étape de 130km, patronnée par le sponsor officiel du TCIM (Tour cycliste international de Madagascar), la banque BOA.

Kidnapping - Trois membres d’un réseau interceptés à Mahajanga

Publié le vendredi, 08 décembre 2017

Les affaires d’enlèvement ne sont pas prêtes de s’arrêter dans le pays. Jeudi, trois présumés membres d’un réseau dont une femme, avaient été interpellés, selon une information de la région. Un pick-up 4x4 de marque Nissan, de couleur grise, flambant neuf et immatriculé …Wwt, avait été intercepté à temps par les Forces de l’ordre du côté d’Antanimalandy à Mahajanga, et cela avant que ses occupants n’aient pu commettre leur impair. En attendant une confirmation officielle, les images relatant l’évènement ont déjà été diffusées et commentées par une chaîne de télévision privée locale.

7 à 10% de la population malagasy sont en situation de handicap.  Dans le pays, bon nombre d’entre ces personnes sont encore victimes d’exclusion dans les entreprises, notamment les femmes. Pour promouvoir l’autonomisation économique des femmes handicapées et assurer leur environnement dans  tous les domaines d’activité, l’association des femmes handicapées de Madagascar (Afham) a vu le jour en 2011. Actuellement, elle est composée de 500 membres  et est présente dans les quatre coins de la Grande île.

S’engager auprès de la société. L’entreprise « Mado », à l’origine des produits « Sainto », est présente dans la Commune de Behenjy depuis plus de 15 ans. Depuis, elle n’a pas cessé de s’investir autant dans sa propre extension que dans le développement de la société qui l’entoure. En tant qu’entreprise responsable, « Mado » assume donc pleinement ses responsabilités sociétales en contribuant à l’amélioration du quotidien des habitants de chaque « Fokontany ».

L’aventure commence en 2009 pour Team Kalo a cappella. Au début, c’était seulement une initiative de jeunes passionnés de musique qui voulaient démontrer au grand public la beauté de la musique vocale. Seulement, au fil du temps, cette forme musicale est de plus en plus apprécier par les mélomanes et l’événement devient un grand festival dédié à  la musique vocale ou l’a cappella. Plusieurs formations évoluant dans ce style ont déjà participé à la manifestation qui arrive déjà à sa 8ème édition, cette année. Grâce à elle, beaucoup de groupes ont réussi à se faire un nom dans la Grande île.

Gestion des taxis-ville - Le régime allume Lalao Ravalomanana

Publié le vendredi, 08 décembre 2017

Les divergences entre l'association des taxi-villes (Ftar) et la Commune urbaine d'Antananarivo servent de munition au régime de Hery Rajaonarimampianina pour enfoncer un peu plus un de ses adversaires politiques. A travers la première magistrate de la ville, le Hvm vise le Tiako Madagasikara du couple Ravalomanana. En guise de contribution au dénouement de cette crise latente, l'Etat aurait, dans l'attente de la version officielle, opté carrément dans le camp de la Ftar.

Flambée des prix - Mictsl sur le banc des accusés

Publié le vendredi, 08 décembre 2017

Depuis quelques mois les prix s'envolent. Ceux du riz, aliment de base des Malgaches, en particulier, ont atteint des plafonds historiques ces derniers temps.  Une situation occasionnée notamment par des problèmes au port de Toamasina, d'après un groupement de transporteurs routiers et de transitaires opérant dans la localité.

Visite d'Etat au Japon - La première dame s'est éclipsée

Publié le vendredi, 08 décembre 2017

Voahangy Rajaonarimampinina a-t-elle pris le même vol que le président Hery Rajaonarimampianina à destination de Tokyo, Japon, ce week-end ? Cette question se pose tout naturellement à la suite de la visite d'Etat de trois jours effectuée par le leader malagasy et sa suite au pays du Soleil Levant du 4 au 6 décembre. Elle a officiellement pris fin mercredi.

La une du 09 novembre 2017

Publié le vendredi, 08 décembre 2017

Fil infos

  • « China-Africa Investment Forum » à Marrakech - Andry Rajoelina au rendez – vous des décideurs
  • Politique étrangère du régime Rajaonarimampianina - Au ras des pâquerettes !
  • Gouvernement - Mamy Ratovomalala pressenti ministre
  • Trafic de bois de rose - Un colonel et un ex-chef de District déférés devant la Chaîne pénale
  • Ressources minières - Madagascar, premier exportateur mondial de saphir
  • Assaut de la prison d’Ikongo - Condamnation unanime des magistrats et des pénitentiaires
  • Pension de retraite pour les parlementaires - Bottée en touche par l’Exécutif
  • Féculerie de Marovitsika Moramanga - Vive tension autour des terrains agricoles
  • Affaire de Claudine Razaimamonjy - Un ancien responsable des marchés publics en prison
  • Refus d’une décision de justice - 800 personnes prennent d’assaut la prison d’Ikongo

La Une

Recherche par date

« December 2017 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Editorial

  • Canular !
     Et la farce continue. De mascarade en mascarade, les hommes du pouvoir mènent en bateau les 25 millions de Malagasy. Des numéros, très maladroitement interprétés, au lieu d’égayer la galerie, offusquent. La comédie vire à la pitrerie. La sauce mayonnaise tourne. C’est raté ! Iavoloha, mordicus et contre vents et marées,  persiste et signe de sa volonté à tripoter la Constitution. Ayant butté à une fin de non recevoir de la part des partenaires nationaux soutenus par la Communauté, les dirigeants aux cravates bleues ne désarment point. Pour contourner la chose, ils sont en train de mettre sur pied une nouvelle tactique. En effet, Iavoloha passe le relais aux parlementaires patentés au pouvoir. Les députés et sénateurs  proches du régime cogitent un plan machiavélique en vue de « toucher » à la Loi fondamentale. 

A bout portant

AutoDiff