Nos archives web

On connait désormais les quatre équipes qui disputeront le tableau des demi-finales du championnat Fédéral 2. Les quarts de finale se sont disputés en fin de semaine dernière dans deux sites : au Stade municipal de Toamasina et au Stade Makis Andohatapenaka. La hiérarchie a été bien respectée. Toutes les grandes équipes ont validé leur ticket pour la prochaine étape. Sur la bonne voie pour le retour de l’élite Fédéral, l’Union des Associations Sportives des Cheminots (UASC) a composté son ticket pour le carré final de cette compétition. Les hommes de Deka, coach de l’équipe, se sont qualifiés au forceps en battant le FTAT Anosibe sur le score 22-16, à la fin du match au stade Makis. L’UASC retrouvera la SOE en demi-finale.

 

Les bandits ont de nouveau tué ! Samedi dernier dans l’après-midi, le quartier d’Ampasanimalo a été le théâtre d’une agression sanglante. L’assaut s’est soldé par le vol de près de 12 millions ariary ainsi que plusieurs téléphones portables. Les trois assaillants qui l’avaient perpétré n’ont pas hésité à ouvrir le feu.  Leurs cibles : un businessman en cash point de 38 ans et une jeune femme qui l’a accompagnée sur une moto, l’employée du premier. Si celle-ci s’en est tirée presque sans égratignure, l’homme n’a pas eu malheureusement cette chance. Dans la nuit du dimanche, il a succombé des suites de ses blessures, et ce, en dépit des ultimes tentatives des médecins de l’HJRA pour le maintenir vie. Il a reçu des éclats de balles dans le corps. Notons que l’agresseur a visé un point situé dans son ventre.

 

Le remplacement gratuit des faux permis de conduire mis en circulation en documents authentiques a débuté hier pour Antananarivo. Toutefois, les usagers des faux permis biométriques ne se sont pas sentis trop pressés pour les remplacer. Le nouveau centre immatriculateur sis à Ankadimbahoaka, mis à disposition particulièrement pour cette opération, a été quasiment désert. La plupart des concernés ont été occupés à réunir les dossiers qui ont tardé à venir. Mais comme il a été publié dans une note officielle, ils disposent de 4 années pour effectuer cette opération.

3 000 milliards d’ariary. Telle est la prévision de la Douane malagasy pour cette année. Par rapport aux recettes douanières collectées en 2019, ce chiffre connait une hausse de 368 milliards d’ariary. Effectivement, l’établissement a rassemblé 2 632 milliards d’ariary l’année dernière. « Les recettes douanières représentent 49 % des ressources de l’Etat. Dans notre établissement, les recettes fluctuent avec le volume de l’importation. En 2019, par exemple, cette volume est restée presque au même niveau que 2018, mais nous avons dégagé 360 milliards d’ariary en plus.

Des mesures s’imposent. Selon le dernier bilan partagé hier, l’épidemie de pneumonie virale, le coronavirus, a déjà fait 82 morts avec plus de 2 800 cas confirmés. Ces derniers jours, les autorités ont identifié 769 nouveaux cas. Face à cette situation et en tant que partenaire commercial de la Chine, la Direction générale de la Pêche et de l’Aquaculture (DGPA) au sein du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, a émis une interdiction verbale d’exportation de produits halieutiques vers ce pays, et ce jusqu’à nouvel ordre.

Deux ressortissants malagasy habitants à l'île de La Réunion ont péri dans un accident de voiture. Il s'agit d'un marin dénommé Stéphane Dazé et sa compagne, Marylène Beurard, qui se trouvaient dans le même véhicule que leur ami, Jean Claude Mander. Le véhicule qui les a ramenés d'une soirée festive a été localisé dans les eaux de la darse de pêche du Port et y a été repêché hier. Deux corps se trouvaient encore bloqués dans la voiture, celui de Marylène Beurard et de l'ami du couple, Jean Claude Mander. Le corps du marin malagasy a été découvert, vendredi dernier, au même endroit et l'autopsie a confirmé la mort par noyade.

 

Précisions. Face au débat faisant suite au communiqué du ministère de l'Intérieur et de la Décentralisation sur l'interdiction des téléthons face au sinistre dû aux intempéries dans  tout Madagascar, le porte-parole du Gouvernement, Lalatiana Andriatongarivo, ministre de la Communication et de la Culture est sorti de son mutisme pour mettre les choses au clair. 

Contrairement aux photos publiées sur les réseaux sociaux, illustrant l'annonce de son arrivée à Madagascar pour, selon ses propos, apporter des dons aux sinistrés des récentes intempéries, Ny Rado Rafalimanana a débarqué au pays les mains vides. Un agissement qui ne devrait plus étonner de la part de cet individu, après la scandaleuse histoire de Karenne Ramarijaona, sur laquelle il a essayé de se justifier, lors de la conférence de presse qu'il a tenue hier.

 

LA UNE DU 28 JANVIER 2020

Publié le lundi, 27 janvier 2020

Affaire Kraoma - L’ex-Dg derrière les barreaux !

Publié le dimanche, 26 janvier 2020

Depuis samedi, Arsène Rakotoarisoa, ex-Dg de Kraomita Malagasy, croupit à la maison d’arrêt d’Antanimora. Présenté devant le Pôle anticorruption (PAC) dans la journée de samedi après une garde à vue de quelques jours à la Police économique, il a été de suite placé sous mandat de dépôt avec trois autres présumés co-accusés. Un transitaire, un agent commercial et un dirigeant d’entreprise ont connu le même sort que l’ex-Dg de Kraoma dont la gestion a causé un préjudice de 505 milliards fmg à la  société.

L’audit diligenté par le cabinet Delta Audit pour le compte de l’exercice 2018 et le rapport d’Audit de gestion réalisé par PWC ont permis de découvrir des « failles » au sein de Kraoma entre autres la perte de 34.000 tonnes de chrome et d’exportation frauduleuse des produits, des créances douteuses…. Le bilan de l’année 2018 de la société d’Etat a connu également un résultat négatif de 30 milliards Ar alors qu’en 2017, c’est un résultat positif de 1, 2 milliard Ar. Les méfaits amputés à l’ex-Dg pourraient peut-être expliquer cette chute vertigineuse du bilan de Kraoma, un fleuron pourtant du secteur minier malagasy auparavant. Les observateurs s’intéressent également aux grands manitous qui tiraient les ficelles de cette grosse affaire qui ne pourrait –être réalisée sans l’appui, la protection et l’assurance tous risques des gens hauts placés. Des noms ont été avancés mais personne n’est en mesure d’affirmer si l’ex-numéro un de Kraoma les a dévoilés durant l’enquête ou il a endossé seul la responsabilité.

Samedi, ils étaient neuf individus à se présenter devant le procureur du PAC, quatre ont rejoint la prison d’Antanimora tandis que sur les cinq restants  certains bénéficiaient d’une liberté provisoire et que d’autres sont placés sous contrôle judiciaire.
Cette affaire de Kraoma figure certainement parmi les grands procès attendus de tous cette année tout comme celui de Mbola Rajaonah, de Claudine Razaimamonjy, de Rasolomampionona Hasimpirenena, ex-Dg des domaines…
La rédaction

Page 1 sur 253

Fil infos

  • Ile de La Réunion - Un couple malagasy mort noyé
  • Téléthons interdits - Une précaution contre les profiteurs
  • Aide aux sinistrés - Ny Rado Rafalimanana débarque les mains vides !
  • Gouvernement - Présentation imminente des nouveaux membres
  • Intempéries et inondations - Les opérations de secours militaires continuent
  • Concours d'entrée à l'INFA - « L'un des plus propres », dixit la ministre Ranampy
  • Intempéries - L'Etat déclare le sinistre national
  • Boeny et Betsiboka - Le Président Rajoelina accélère les actions de secours
  • Commune urbaine d’Antananarivo - 23 directeurs pour réaliser le veliranon’Iarivo
  • Banque européenne d'investissement - 173 millions d'euros investis dans le réseau routier malagasy

La Une

Recherche par date

« January 2020 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    

Editorial

  • A plein régime
    Désormais, la Haute Cour de Justice (HCJ) fonctionne à plein régime. En effet, après la prestation de serment des députés désignés, le mardi 21 janvier 2020, les onze membres de la HCJ sont au grand complet et pourront effectivement entamer leur mission. D'emblée, il s'agit là d'un coup de poker du régime IEM de Rajoelina Andry Nirina. Le pari annoncé de vouloir éradiquer jusqu'à la racine l'impunité entre dans sa phase décisive.  

A bout portant

AutoDiff