Nos archives web

Alain Ramaroson croupit dans la Maison d’arrêt d’Antanimora depuis plus de six mois. Le bouillant leader de la formation politique « Masters », arrêté et mis en détention préventive pour des affaires strictement familiales, attend désespérément son jugement.

Une réalité. Diverses personnes se font passer pour des avocats auprès des Tribunaux de Madagascar. Bon nombre d’entre eux sont en fait des rabatteurs qui disposent des renseignements sur les services et prestations fournis auprès des Cours, à en croire le délégué de la section de l’Ordre des avocats d’Antananarivo. « Ces usurpateurs savent facilement identifier les personnes qui consultent les Tribunaux sans informations au préalable. Ils n’hésitent pas à les consulter et à les proposer des services en contrepartie de l’argent, jusqu’à se faire passer pour des avocats ou autres », informe notre source en la personne d’Alain Ramanarivo.

L’Armée a été endeuillée vers 20h le soir du 29 mars à Ankorondrano. Cette dernière a perdu un colonel retraité de 64 ans au cours d’un spectaculaire accident de la circulation provoquée par un « taxi-be » fou. Touché au crâne, l’officier a succombé quelques moments après son admission au service de réanimation à l’hôpital Hjra, Ampefiloha.

« Efa tena tsy zaka intsony fa mihoatra ny tokony ho izy ny zavatra ampiharina aminay », hoy ireo mpanao vato na ny mpikirakira ny vato sarobidy, izay mivondrona ao anatin’ny Foko 18, raha nitafa tamin’ny mpanao gazety, ny alahady 27 marsa lasa teo, tao amin’ny efitrano malalaky ny « Espace Laza ».

« Tsara Komba Beach & Forest Lodge » est le premier hôtel à Madagascar et le 2e dans l’océan Indien sélectionné par « National Geographic’s Unique Lodges of the World » du magazine  « National Geographic ».

Appui aux productions des femmes et jeunes entrepreneurs. Une formation sur la normalisation et les normes sera donnée par l’association Réseau Normalisation et Francophonie (Rnf) aux candidats volontaires, notamment les jeunes et les femmes souhaitant investir dans différents secteurs de la production, et possédant ou voulant créer une entreprise.

Rakotomanga Edmond, une figure historique de Madagascar. A 94 ans, il préside l’association des Anciens combattants de l’insurrection « Vondron’ny tia tanindrazana malagasy niady tamin’ny 1947 » ou Vttm. A l’époque, il fréquentait le lycée Paul Minault. N’ayant même pas obtenu le diplôme du troisième cycle au lycée Gallieni, il s’était désigné volontaire pour aller combattre à la Deuxième guerre mondiale à côté de la France en Tunisie.

L’Assemblée générale ordinaire (Ago) de la fédération s’est déroulée normalement sans anicroches samedi au centre national technique de Carion. Quelques jours avant la tenue de cette réunion mensuelle de la fédération, des bruits ont en effet annoncé qu’elle sera houleuse suite à l’élection de Ahmad à la présidence de la Caf.

La Une du 28 mars 2017

Publié le lundi, 27 mars 2017

Départ en catimini, retour en catimini pour la ministre de la Population, Onitiana Realy. Après un séjour de près de deux semaines, dans le cadre de la 61e Commission de la condition de la Femme (Csw 2017) qui s’est déroulée au siège des Nations Unies, à New-York, aux Etats-Unis, ce membre du Gouvernement est revenu au pays aussi discrètement que lorsqu’elle était partie. Pourtant, nul n’ignore que son départ précipité au lendemain du passage du cyclone Enawo à Madagascar n’a pas échappé aux observateurs. Pour justifier ce déplacement, le service communication du ministère a prétexté qu’« elle saisira l’occasion pour évoquer  auprès des Nations unies, la situation réelle des sinistrés qu’elle a rencontrés sur le terrain ».

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Recherche par date

« October 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff