Nos archives web

Coup d’envoi officiel de la célébration des 45 années de relations diplomatiques entre la Chine et Madagascar. Ce fut hier, à Ankatso, lors du vernissage de l’exposition photographique illustrant ces 45 années d’amitié sino-malagasy. Dans ce cadre, l’ambassadeur de la République populaire de Chine, Yang Xiaorong, a tenu à exprimer ses souhaits face au système éducatif du pays qui reste encore vulnérable. « Depuis 1972, nous avons établi une coopération avec Madagascar dans beaucoup de domaines, notamment économique, social, culturel, mais aussi au sein de l’éducation. Beaucoup d’actions ont été effectuées. Des efforts sont encore à fournir dans le domaine de l’éducation », a affirmé l’ambassadeur dans son discours.

Le Général de division Girard Razafindramaitso Randriamahavalisoa, nouveau secrétaire d’Etat auprès du ministère de la Défense nationale chargé de la Gendarmerie nationale (Seg), décide de mettre les pieds dans le plat.  « Ma seule priorité ici est de remettre en état de marche les personnels de la Gendarmerie nationale qui sont tentés de dévier de chemin », s’est-il exprimé mardi après-midi, le jour après sa prise de fonction officielle, au cours d’un entretien avec la presse dans son bureau à Betongolo, Antananarivo.

Groupe Star - Appui aux « enfants du Noma »

Publié le mardi, 25 avril 2017

Le Groupe Star a décidé d’apporter son appui aux missions de l’association « Les enfants du Noma » à Madagascar pour cette année 2017. 45 patients ont ainsi été consultés. Plusieurs interventions ont été programmées dont l’une pour un patient atteint de Noma à Vatomandry, pour la première vague. 15 patients ont également été opérés, notamment pour des cas de parotides et de fentes labiales.

Le suicide

Publié le mardi, 25 avril 2017

On entend par « suicide » l’ « acte de se donner soi-même la mort » ou encore « l’action de se détruire ou de se nuire gravement » (Larousse 2015). Par ces temps qui courent, les tentations au suicide accusent une trajectoire ascendante. Une simple visite de constat au Service des urgences  à l’Hôpital universitaire Joseph Ravoahangy  Andrianavalona (Hjra), service du triage, suffit largement pour s’en rendre compte. Karl Marx dit un jour que le régime capitaliste, de sa tendance naturelle à exploiter la masse  laborieuse, creuse sa propre fosse. 

Depuis la crise de 2009, la consommation d’alcool n’a pas cessé d’augmenter. En effet, les détaillants dans les épi-bars ont constaté que la vente de ce produit augmente. Depuis 2013, ils vendent plus de 15 bouteilles par jour contre 8 avant 2009. Il y en a ceux qui consomment quotidiennement, ceux qui n’en boivent que durant la fin de semaine et ceux qui n’en prennent qu’à de rares occasions. Et actuellement, les chiffres ne cessent de s’accroître vu les personnes admises à l’urgence pour coma éthylique qui sont aux environs de 10 par jour. 

A bout portant du 25 avril 2017

Publié le lundi, 24 avril 2017

Les jeunes en difficulté. Telle est la réalité sur le marché du travail à Madagascar. Celui-ci exige dans la plupart des cas des postulants expérimentés, outre les diplômes requis. Pourtant, environ 70% des jeunes arrivent à peine à lire, écrire et compter puisqu’ils ont abandonné les études au niveau primaire.

Coup d’envoi sur la littérature de jeunesse ! Durant les trois jours de la foire du livre, le cœur de la Capitale vibre au rythme des livres. Traditionnellement, chaque année, l’Association des éditeurs de Madagascar (Aedim) va à la rencontre des amateurs du livre à l’Esplanade Antaninarenina. « Le livre, source du savoir et un bel outil éducatif », tel est le thème de cette treizième édition de la foire du livre.

Suite à la suspension des activités de la société Gondwana Gems Sarl à Ilakaka, d’autres sons de cloche se font entendre. Des autorités locales sont montées au créneau pour livrer leurs versions des faits. Le maire d’Andohan’Ilakaka a tenu à démentir formellement les propos du conseiller auprès de la Primature, Paolo Raolinarivo, qui font état de démolition de terrains et de maisons.

La Une du 25 avril 2017

Publié le lundi, 24 avril 2017

Fil infos

  • Communales à Tana - « Iarivo Mandroso » vote pour Naina Andriantsitohaina
  • De la Région d’Itasy à la DIANA - Un week – end marathon pour le Président
  • Nouveau gouverneur de la Banque centrale - La consolidation des réserves d’or en priorité
  • Andry Rajoelina sur les îles éparses - « L’intérêt du pays passe avant les divergences politiques »
  • Environnement et corruption - Les évêques s’alarment
  • Traite de personnes vers l’Arabie Saoudite - Une passeuse condamnée à 5 ans d’emprisonnement
  • Problèmes de la JIRAMA - “Je prendrai mes responsabilités”, affirme le Chef d’Etat
  • Stade de Mahamasina - La réhabilitation incontournable !
  • Détournement de deniers publics - Liberté provisoire refusée pour Claudine Razaimamonjy et le maire d’Ambohimahamasina
  • Revendication des îles éparses - La cohésion nationale, condition primordiale du succès

Recherche par date

« November 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  

Editorial

  • Quid de la Haute Cour de Justice !
    Cinq ans après ou presque de la date butoir de son entrée en fonction, la Haute Cour de Justice (HCJ) n’est pas encore opérationnelle. Un retard flagrant et voulu par un régime, en particulier son chef, qui n’avait pas du tout l’intérêt à son opérationnalité. La Constitution, votée le 17 novembre 2010 et proclamée le 11 décembre de la même année mettant en place la 4ème République, prévoit dans le titre IV l’existence et le fonctionnement de la HCJ. La première Constitution malagasy donnant naissance à la Première République datait de 1959 qui prendra fin à l’élection d’une nouvelle Constitution en 1975, date du début de la Deuxième République qui sera, elle aussi, balayée par la naissance de la Troisième République en raison d’une nouvelle Constitution votée en 1992. Elle s’achèvera en 2010. Le Président de la République Rajaonarimampianina Hery faillit, en 2015, abandonner le siège doré d’Iavoloha en raison…

A bout portant

AutoDiff