Sur les routes nationales, beaucoup de choses peuvent se passer. Des accidents font malheureusement partie des aventures sur  la route, c’est justement la raison pour laquelle les Forces de l’ordre essaient, en tout cas avec leur moyen et beaucoup d’efforts, de garantir la sécurité routière en effectuant des fouilles et des contrôles des véhicules, surtout des papiers du conducteur ainsi que la voiture. Cela peut en effet avoir un impact positif sur la réduction des accidents routiers mais il faut quand même dire que cela dépend des usagers de la route notamment et surtout les conducteurs qui abusent de la vitesse ou utilisent des véhicules qui ne sont plus aptes.

Publié dans Société

La tentative de cinq assaillants pour braquer un fourgon blindé de la société Brinks, a échoué pour se terminer finalement dans un bain de sang. Deux des braqueurs ont été éliminés par les membres de l’unité EP3-FIGN en patrouille dans le secteur, tandis que les trois autres ont pu s’enfuir.Cela est survenu samedi dernier, vers 13h30, près de la station Jovenna d’Ambohimanambola, sur la route du By-Pass. L’attaque s’est produite juste au moment où les agents de Brinks allaient faire l’appoint du distributeur automatique (DAB) de la banque BNI, située non loin de la station-service. Alertés par un agent de sécurité de la Jovenna, les gendarmes qui ont d’ailleurs vu la scène, étaient rapidement intervenus au secours des convoyeurs de Brinks.

Publié dans Société

« Le port d'une tenue vestimentaire décente diminue le sentiment de désir mêlé d'irritation des violeurs. Il est du devoir des parents d'éduquer leurs filles à ne pas s'habiller d'une manière provocante ». Cette publication effectuée par le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement technique et professionnel (MENETP) via sa page Facebook la semaine dernière, sous-entendant que les victimes de viol en sont responsables de par leur habillement, a fait et continue de faire couler beaucoup d'encre. Pour apaiser cette tension, cette institution a présenté ses excuses et s'est engagée à prendre les mesures nécessaires afin de sanctionner de tels agissements contraires à l'éthique et à la morale.

Publié dans Société
dimanche, 14 avril 2019

Velirano en marche !

En moins de trois mois de son investiture, Rajoelina Andry Nirina est déjà à pied d’œuvre. Les grands chantiers pour honorer les engagements qu’il avait faits dans le cadre des Velirano commencent pour de bon.  Sans attendre, Rajoelina retrousse les manches et met la main dans la pâte. Tout est urgent, les travaux de « réhabilitation » ou de « reconstruction » de la Nation s’imposent. Selon le nouvel homme fort du pays, il n’est pas question de tergiverser, encore moins,  de mentir. Il faut respecter … à la lettre tout ce qu’on avait promis de concrétiser. C’est un homme de parole ! En tout cas, le terme « trahir » ne figure jamais dans son agenda personnel et de son concept de pouvoir.

Publié dans Editorial

Eveiller les sens ! Tel est le principal objectif du savoureux Salon du chocolat et de la gourmandise. Pour cette troisième édition, les organisateurs, notamment les femmes de l’association « Wednesday Morning Group » (WMG), ont enchaîné les innovations pour le plus grand plaisir des visiteurs, toujours aussi conquises au terme de chaque édition. En plus, « le nombre de participants augmente chaque année », soutient la présidente de l’association lors de l’événement qui s’est déroulé hier à l’hôtel Carlton, Anosy.

Publié dans Economie

Du sérieux. Promise par presque tous les régimes qui se sont succédé, la réhabilitation de la route nationale 5A (RN5A) ne sera bel et bien une réalité que sous celui du Président de la République Andry Rajoelina. Les travaux ont été lancés et seront menés à termes avant la fin du mandat de l’actuel Chef de l’Etat. Longue de 151 km, cet axe reliant la Région DIANA à celle de SAVA, est impraticable surtout pendant la saison pluvieuse où les usagers vivent un calvaire au quotidien. Pour faciliter un tant soit peu la mobilité des usagers de cet axe, la réhabilitation et le bitumange de cette route est un engagement de l’actuel régime.

Publié dans Politique

Un réseau de corruption en phase de démantèlement au sein du Centre immatriculateur de Madagascar (CIM), sis à Ambohidahy. C’est ce que tout le monde espère après que l’enquête effectuée par le Bureau indépendant anti –corruption (BIANCO)  a abouti à la mise en détention d’une épouse d’un officier de l’armée et au placement sous contrôle judiciaire d’un haut responsable du CIM. C’est la décision prise par le Tribunal samedi dernier après l’audition d’une dizaine de personnes suspectées dans une affaire de corruption, de faux et usage de faux en matière de mutation et d’octroi de permis de conduire.

Publié dans Politique
dimanche, 14 avril 2019

La UNE du 15 AVRIL 2019

Publié dans La Une

Fil infos

  • Appel de Andry Rajoelina à Toamasina - « Si chacun prend ses responsabilités, nous maîtriserons cette épidémie »
  • Covid-19 - Pas de cadavres ramassés à Toamasina
  • Défilé du 26 juin sur l’avenue de l’Indépendance - Le régime renoue avec la célébration des années 70 et 90
  • Rétrocession des îles Eparses aux Malagasy - Que l'Union africaine et la SADC se manifestent
  • Gouvernement vs députés - Des sujets brûlants sur la table
  • Education nationale - Des parents roulent pour un arrêt total des cours
  • Malhonnêteté avérée - Un perdant aux dernières présidentielles trainé en Justice
  • Rivo Rakotovao et consorts - A bout de souffle
  • Réhabilitation du Rovan’Antananarivo - Modernisation et non dénaturation du patrimoine
  • Epidémie du Covid-19 - Les Evêques appellent à une utilisation rationnelle des réseaux sociaux

Recherche par date

« April 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Editorial

  • A la croisée
    La cinquième quinzaine du confinement tire déjà à sa fin d’ici quelques jours. Le Gouvernement se prononcera sur la suite à réserver de cette mesure tant décriée, le confinement, mais  vitale pour la survie de la population. Ainsi que les nouvelles consignes que le Chef de l’Etat Rajoelina Andry Nirina  donnera aux concitoyens. Une chose semble certaine, compte tenu de l’évolution inquiétante de la pandémie dans l’ensemble du territoire national, ce ne sera pour demain ni pour le lendemain la veille du déconfinement. La tâche n’est pas de tout repos mais en tant Chef de la magistrature suprême de la Nation, il lui incombe de droit et la tâche de décider ce qui est utile pour le bien de tous et de ce qui est nécessaire pour les intérêts majeurs du peuple.Le pays se trouve à la croisée des chemins. Il n’y a pas trente-six directions auxquelles il faut choisir pour…

A bout portant

AutoDiff