Société

  Alors que les regards ont été encore focalisés sur la saisie de 1,2 kg d’héroïne il y a 16 jours à l’aéroport de Plaisance, île Maurice, un événement inattendu s’est produit mardi matin sur place. Un directeur d’entreprise de transport, A.A.R, ce Malgache de 42 ans et qui est le présumé passeur, s’est rendu auprès des autorités de la lutte contre le trafic de drogue des casernes centrales de Maurice où il a été placé en détention. Il avait à ses côtés son avocat mauricien. Hier même, il a dû répondre de ses actes devant le juge à Mahébourg…
Sueurs froides et quelques frissons chez les employés du ministère du Tourisme à Tsimbazaza, vers 9h hier matin. En effet, une grenade défensive a été trouvée dans le parking réservé au ministre Roland Ratsiraka. L’engin, qui n’a pas été dégoupillé, aurait été placé à un angle situé à droite de l’escalier qui mène au bureau du concerné. Le pire a été ainsi évité de justesse car le système de la mise à feu n’a pas pu s’enclencher à cause du dispositif de sûreté sur l’explosif.
Il ne reste plus rien de récupérable. Un incendie s’est déclaré hier matin dans le batiment, bloc G du Centre universitaire régional (Cur) de la polytechnique d’Antsiranana. Le feu a pris vers 7h du matin dans un appartement du deuxième étage de ce batiment qui en compte quatre. Toutes les fournitures, les diplômes ainsi que des matériels appartenant aux étudiants sont partis en fumée.
Un homme d’une trentaine d’années a été retrouvé mort de façon mystérieuse, le 26 juin au soir, dans le secteur du campus de l’université d’Ankatso, selon l’information.  D’après un premier constat, le cou de la victime porte des marques de strangulation. Ce qui laisse supposer l’hypothèse d’un homicide. Après que la découverte macabre eut été signalée, les agents du Bureau municipal d’hygiène (Bmh) étaient venus sur place pour lever la dépouille et la transférer à la morgue d’Ampefiloha, vers le milieu de la nuit
Surprise pour les uns, déception pour les autres. Les résultats de l’examen du Cepe, publiés  depuis le week-end dernier pour la plupart des Circonscriptions scolaires (Cisco) de la Grande île, ne cessent de régresser. C’est le cas pour la Cisco d’Antananarivo ville, laquelle affiche un taux de réussite de 56,26 % contre 58,71% l’année dernière, soit une baisse de 2,45 %. Apparemment, le taux de réussite à cet examen officiel reste en chute libre et ce depuis 2016. Les taux d’admission dépassant les 80 % sont désormais aux oubliettes.
Cette année, la Fête nationale a permis un long congé de fin de semaine pour la plupart des employés. Pourtant, la plupart des commerçants et des détaillants ont préféré continuer de vaquer à leurs activités quotidiennes, durant ce week-end. Les épiceries, gargotes, boucheries, salons de coiffure ont ouvert leurs portes le 26 juin. Les clients augmentent même si les tarifs changent durant cette journée exceptionnelle. Seuls, les bars et épi-bars étaient obligés de fermer leurs portes, durant la demi-journée, à cause des mesures d’encadrement sur la vente de boissons alcoolisées lors de la Fête nationale. Ils n’ont repris leur travail…
Drame lors du podium dans le centre de la ville de Mandritsara. En effet, ce podium a fait des victimes dimanche soir, du moins à sa sortie où deux enfants dont une fillette de 5 ans et un garçon de 11 ans ont péri dans des circonstances tragiques. Des témoins affirment que d’énormes bousculades se sont produites à la sortie des festivités où certaines personnes ont fait une chute, ayant été entraînées par le vaste mouvement de foule. Les deux victimes ont fait partie des gens qui sont tombés ainsi à terre. La fillette morte serait l’enfant d’un gendarme. 

Fil infos

  • Naina Andriantsitohaina - Un mois passé à écouter les doléances des Tananariviens
  • Projet Tana-Masoandro - Tout a été fait dans les règles
  • PDG de JK Group et Sourcin Voyage - Jo Willy recherché pour abus de confiance et escroquerie
  • Echauffourées à Ambohitrimanjaka - Le gendarme blessé toujours entre la vie et la mort
  • Course à la Mairie d’Antananarivo - Ravalomanana infantilise le candidat du TIM
  • Andry Rajoelina à Antsirabe - Le Vakinankaratra se dote d’une université « manara – penitra »
  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre

La Une

Editorial

  • Chance exceptionnelle !
    La session exceptionnelle du Bac (général) débute ce jour mercredi et ce jusqu’au vendredi 25 octobre 2019. Un évènement inédit à Madagasikara depuis la chute de l’Amiral rouge en 199I. Suite à une vague de fuite de sujets des examens du Bac option « général », le Président  Rajoelina Andry Nirina décida d’organiser une session exceptionnelle sur toute l’étendue du territoire national, uniquement pour le Bac (général) et destinée seulement pour les recalés de la session normale. Pour cause, les fuites constatées dans plusieurs Centres d’écrit du pays durant les  sessions du 30 septembre au 4 octobre 2019 causèrent d’importantes perturbations qui, évidemment, provoquaient de graves préjudices  au bon déroulement des examens et portant atteinte à la sérénité des candidats.  C’est une décision juste et légitime de la part d’un dirigeant sensible au souci de son peuple et ce pour corriger les erreurs de certains « ennemis de la Nation ». Un acte délibéré…

A bout portant

AutoDiff