Société

d’enfants circoncisCirconcision de masse. Samedi dernier a été le rendez-vous d’une dizaine de familles et la polyclinique d’Ilafy pour des circoncisions gratuites. A cette occasion, les médecins de ce centre hospitalier ont circoncis 28 petits garçons âgés entre 1 an et demi et 4 ans. Ces bénéficiaires sont tous issus des familles défavorisées dans la Commune rurale d’Ankadikely Ilafy. 
Une maison à étages a été la proie des flammes samedi vers midi à Ambilanibe, dans le quartier d'Andavamamba. L'étendue des dégâts a été telle qu'aucun mobilier n'a pu être sauvé du feu. Tous les appartements occupés par au moins quatre familles différentes ont été réduits en flammes. Les dégâts sont estimés à plusieurs millions d'ariary. Du coup, le sinistre a également jeté plus de 20 locataires dans la rue, devenus malgré eux des sinistrés.
La mort tragique de Mino Razafitrimo, née Rakotomalala (31 ans), cette résidente malgache de Nice, n’est pas prête d’être oubliée. C’était lors d’un acte terroriste survenu le soir du 14 juillet 2016. Hier, elle venait d’être décorée à titre posthume pour son acte de bravoure par le Président de la République française, Emmanuel Macron en personne. En effet, cette mère de famille de deux enfants meurt complètement écrasée lorsqu’elle a cherché à sauver un adolescent de 14 ans.
Le minibus Mazda d’une coopérative de transport assurant une ligne régionale, a fait une embardée avant de partir en tonneaux, faisant ainsi 7 blessés parmi les 11 personnes qu’il a transportées. Cet accident est survenu jeudi dernier vers le début de l’après-midi dans un virage situé à l’entrée de la Commune de Maromitety, District de Vavatenina.
La maladie au niveau des yeux affecte de plus en plus d’enfants malgaches. Pour l’instant, aucune statistique n’a été publiée. Mais selon les avis des  spécialistes, le chiffre s’accroit chaque année, notamment en période de vacances. « Il y a des années, les enfants se divertissent par des activités un peu traditionnelles, des jeux anciens à savoir le « Fanenjika » ou encore la « Police-voleur ». Mais avec l’arrivée des nouvelles technologies, les jeux vidéo ont pris la relève, d’où une autre tournure de la situation », explique un ophtalmologue.
 La compétence technologique s’associe avec la compétence technique des Forces de l’ordre. Tous les Districts couverts par le réseau Orange doivent se réjouir actuellement. Le numéro d’urgence « 117 » a été mis en place et est opérationnel dans tous les 119 Districts de Madagascar depuis hier. Il s’agit de l’unique point d’appel qui relie la Police nationale et la population.
Un réel danger pour les enfants et les femmes enceintes. Une quarantaine de centres de santé de base (Csb) repartis dans les services sanitaires de District (Ssd) de Toamasina, Vatomandry, Mahanoro, Andramasina, etc. utilisent des glacières solaires pour assurer la conservation des vaccins. Pourtant, ces appareils ne sont pas adaptés pour ce rôle dans la mesure où ils ne disposent pas d’accumulateur de froid.

Fil infos

  • Aviation - Air Austral, principale fossoyeuse d'Air Madagascar
  • Chaînes publiques nationales - Acquisition de nouveaux matériels
  • Emigration à Dubaï - 9 et 7 ans d'emprisonnement pour des frère et sœur
  • Désengorgement des prisons - Début des audiences foraines à partir du 21 octobre
  • Projet Tanamasoandro - Des mercenaires sabotent
  • Tanamasoandro - Des députés défendent le projet
  • Agression meurtrière par « Za gasy » - Soupçons de subornation de témoin et de corruption
  • « Anti-Tana Masoandro » - Condamner la Capitale à être une commune semi-rurale ?
  • Fuite de sujets du baccalauréat 2019 - 19 personnes incarcérées dans tout Madagascar
  • Assemblée nationale - Vers la libération des deux députés incarcérés

La Une

Editorial

  • IEM prime
    Ambohitrimanjaka déferle des vagues ! Des mouvements de contestation ou des éléments téléguidés perturbent. Le démarrage du grand Projet de la construction de la nouvelle ville « Tana Masoandro » dérange quelque part. On dénonce, dit-on, les remblais surtout ceux qui touchent les rizicultures. Mais, qu'on se le dise ! A priori, leur souci semble tenir debout dans la mesure où il s'agit de « toucher » à leur raison de vivre et peut-être aux intérêts des environs immédiats. Mais de là à refuser « jusqu'au bout » la concrétisation d'un Projet qui servira aux intérêts de la grande majorité, le comportement fait réfléchir.

A bout portant

AutoDiff