Société

Plus de deux semaines après l’arrestation à Ankorondrano, puis l’incarcération provisoire d’un homme poursuivi pour être le cerveau de fabrication de faux visas et de fausses cartes de résident vers fin février dernier, l’opinion s’interroge sur la suivie de l’enquête. Certes, une perquisition chez son complice, actuellement en cavale, a permis de trouver, outre les faux documents, du matériel de falsification en vue de fabriquer des faux documents mais aussi un revolver chargé de quatre munitions.
« C’en est trop ! Nous vivons avec de l’eau sale qui stagne dans notre quartier depuis maintenant une semaine. Les eaux occupent non seulement les chaussées mais pénètrent aussi dans nos foyers. Nous en avons parlé avec divers responsables, dont le président du " Fokontany ", le chef de District ou encore des représentants de la Commune urbaine d’Antananarivo (Cua), mais en vain. Ils semblent se moquer de nos problèmes », s’exprime un des habitants d’Ilanivato Anosipatrana.
Sujet brûlant de l'actualité internationale et nationale. L'ouverture du Pape François à l'ordination d'hommes mariés suscite la polémique dans les Eglises catholiques dans le monde entier. Moins discuté à Madagascar, le mariage des prêtres est pourtant le sujet de nombreux débats dans la famille religieuse catholique de l'île. Selon un prêtre interviewé qui a choisi de garder l'anonymat, une réflexion sérieuse doit être faite par les dirigeants de l'Eglise, mais aussi par chaque religieux qui a choisi de se consacrer à la vie de prêtre, de diacre ou encore de frère.

ANS Ampefiloha - Les sinistrés renvoyés !

Publié le lundi, 13 mars 2017
Retour au foyer. Les sinistrés qui ont été recueillis à l’Académie nationale des sports (Ans), Ampefiloha ont été « renvoyés », selon leurs propos, dans leurs foyers respectifs, dimanche dernier. Un retour trop tôt à la maison pour ces sinistrés dont les habitations sont encore inondées. Ces sinistrés, comptés à plus de 850 individus, proviennent en  effet des bas-quartiers des environs : Andavamamba, Ampefiloha et notamment « La Réunion Kely ».
Elle s’est initiée dans le domaine de la confection de vêtements et accessoires dès l’âge de 12 ans. 48 ans plus tard, elle s’évertue à transmettre aux générations futures ses savoir-faire et ses expériences en la matière. Elle, c’est Harimanana Vaholy Lalao Ravololomboahangy. Cette « couturière professionnelle » a accepté de nous relater son parcours et les difficultés qu’elle a dû faire face durant ces années.

Jirama - De l’eau jaune dans les robinets !

Publié le dimanche, 12 mars 2017
Grognes. Après le passage du cyclone Enawo, des coupures d’eau ont eu lieu dans plusieurs quartiers de la Capitale, et également dans les autres Provinces. Certains abonnés de la Jirama ont, quant à eux, constaté que l’eau du robinet a changé de couleur et est devenue jaune. Un fait qui a provoqué les grognes des abonnés de la Jirama depuis samedi dernier.

Ankasina - Une femme retrouvée morte et ligotée

Publié le dimanche, 12 mars 2017
Lolona ou « Ra-sec » (61 ans), a été retrouvée morte la nuit du vendredi, chez elle à Ankasina.  Le corps de cette ex-secrétaire du quartier, d’où son surnom de « Ra-sec », avait les pieds et poings liés et on l’a bâillonnée. Samedi en début de l’après-midi, c’était sa belle-sœur qui a repéré, et ce, en compagnie du « fokonolona » et de la Police, le corps dans une position couchée sur le ventre et au pied d’un escalier de son appartement situé au premier étage. « Les locataires qui habitent le rez-de-chaussée ont affirmé n’avoir rien entendu de suspect »,…

Fil infos

  • Antsampanana - 2 poids lourds prennent feu lors de terribles collisions
  • Révision contrats Jirama – Baisse du prix des carburants - Le Président Andry Rajoelina inflexible
  • Elections législatives - Proclamation des résultats de la CENI demain
  • Elections communales - Le mystificateur Ny Rado Rafalimanana de retour
  • Organisation médicale inter-entreprises de Toliara - Détournement d'un milliard d'ariary !
  • Députés officieux en prison - Un casse-tête…pour les citoyens
  • Président Andry Rajoelina - Première rencontre prometteuse avec Angela Merkel
  • Produits forestiers - Des mesures à prendre sur la RN44
  • Législatives - De nombreux nouveaux venus attendus à Tsimbazaza
  • Barea à la Coupe d'Afrique des Nations - 700 millions d'ariary du Président Andry Rajoelina

La Une

Editorial

  • Un siècle de combat
    L’Organisation internationale du travail (OIT) célèbre en cette année son centenaire d’existence. Créée en 1919, sous l’égide du Traité de Versailles (Paris), point d’orgue final de la Grande Guerre de 1914-1918, l’OIT ou l‘ILO (International Labor Organization), militait contre toute atteinte à la dignité de l’homme dans le cadre du travail décent.  Mise sur pied indépendamment de la naissance de la Société des Nations (SDN) raison pour laquelle elle avait pu surgir des décombres de cette ex-ONU, l’OIT n’a de cesse à réclamer durant ce siècle d’existence la justice sociale dans le monde du travail. Elle interpellait et continue à le faire les employeurs pour qu’au juste ces derniers respectent le minimum acceptable. Le Bureau international du travail (BIT), le secrétariat permanent de l’OIT, travaille d’arrache-pied pour créer un cadre de travail illustrant l’harmonie entre le travail et la dignité de l’homme. Une noble mission que le Bureau persiste et…

A bout portant

AutoDiff