Société

Pour faire face à la période de soudure et mieux préparer la saison culturale, des semences de maïs et de dolique (« antaka ») sont distribuées aux habitants de l’Androy par le ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme. Quelque 3 000 ménages issus de trois Communes des Districts d’Ambovombe (Ambanisarike, Ambonaivo, Ambazoavao), trois Communes de Beloha (Beloha, Tranovaho, Ikopoky), ont bénéficié de ce don. 
Une plus longue file que d’habitude… Les retraités qui voulaient toucher leur pension au bureau du Trésor public à Antaninarenina ont dû patienter plus de deux heures pour recevoir leurs dus, hier.
Manque d’intérêt. L’entreprenariat n’est pas encore dans la vision d’avenir de la plupart des jeunes malagasy. Pour cause, ils n’ont pas encore ce que l’on appelle la « culture d’entreprenariat », et ont peur d’investir. Les jeunes qui se lancent dans la création de projets et d’entreprises sont ainsi peu nombreux, pour ne pas dire presque inexistants.
Tension à Analakely-Soarano. L’habituelle chasse aux marchands informels au centre-ville, entreprise par des agents de la Commune urbaine d’Antananarivo (Cua), a très mal tourné hier en fin d’après-midi. Résultat : un militaire du Rm1 et sa femme, enceinte de 7 mois, ont été roués de coups.
Lundi soir, trois personnes qui ont voyagé dans un poids lourd, ont trouvé la mort lors de son embardée, survenue sur une portion de route reliant Firavahana et Mahitsy dans le Fokontany de Bemahatazana sur la Rn 36. Le conducteur figure parmi les victimes. En voyant que le mastodonte a échappé à son contrôle, il a essayé de quitter le poste de conduite alors que le véhicule était encore en pleine vitesse.
L’affiliation d’un employé auprès de la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnaps) devrait se faire 15 jours après son embauche. Cet article figure parmi les contenus du Code de protection sociale (Cps) en vigueur à Madagascar. Pourtant, bon nombre d’employeurs l’ignorent ou le négligent, au détriment des travailleurs.
Un entrepôt de stockage de bois a pris feu dans la nuit du lundi à Itaosy. Les flammes étaient particulièrement virulentes. Les sapeurs-pompiers ont reçu un appel hier vers 2h15. Selon un rapport émanant du colonel Michel Rabemanantsoa, le chef de Corps des pompiers de Tsaralalàna, le premier camion anti-incendie, était arrivé sur place quinze minutes après l’alerte. Avant cela, les riverains ont dû combattre le feu avec leurs propres moyens.

Fil infos

  • « Fihariana » - Trois projets financés 
  • Immigration clandestine - Une dizaine d’Africains débusqués dans la forêt du Nord
  • Projet « Fihariana » - Un self-made-man, Andry Rajoelina se soucie des jeunes
  • Guy Maxime Ralaiseheno - « Un changement se base sur une pratique politique saine de tous »
  • Vente de la Résidence de Madagascar à New-York - La sulfureuse affaire refait surface
  • Ministères et institutions publiques - Les factures impayées de la JIRAMA ne seront plus acceptées
  • Grands travaux pour l'Emergence de Madagascar - Tous les feux sont au vert !
  • Protection des zébus - Les puces électroniques opérationnelles
  • Relations Inde -Madagascar - Un appareil de radiothérapie bientôt inauguré dans le pays
  • Législatives - Le TIM veut renverser le régime

La Une

Editorial

  • De bonne guerre !
    Le combat sinon la course bat son plein. On ne se fait pas de cadeau. A la guerre comme à la guerre, à la course comme à la course. Le semi-marathon pour siéger à Tsimbazaza entame sa dernière ligne droite.  La campagne électorale pour le scrutin des Législatives prendra fin ce samedi 25 mai. Il reste donc cinq jours aux quelque 800 candidats à convaincre leur électorat. Les 151 concurrents qui arriveront premiers gagneront les trophées et porteront chacun et chacune l’honorable titre de « Député de Madagasikara ». Mais avant tout, il faut batailler dur ! Globalement, les concurrents se répartissent en deux camps ou deux fronts. Le premier, le camp soutenant les candidats proches du régime IEM, présentés par « Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRMA). Ils couvrent les 119 Districts du territoire national. Le second, le camp que l’on pourrait qualifier d’adverse, regroupe les candidats de certaines formations politiques d’opposition…

A bout portant

AutoDiff