Société

Un calme inquiétant. Le taux de prévalence du Vih-Sida stagne à moins de 1 % à Madagascar, plus précisément aux environs de 0,4 %. Pourtant, le nombre de personnes porteuses du Vih (Pvvih) ne cesse de s’accroître, si l’on considère les cas positifs détectés lors des dépistages occasionnels organisés. « 3 cas positifs ont été dépistés jeudi et 2 autres vendredi. Nous accompagnons les 3 premiers tandis que les 2 autres seront pris en charge auprès de notre centre », fait part le Docteur Hervé Rabeson, coordonnateur du centre de dépistage au sein de la Commune urbaine d’Antananarivo (Cua), implanté au Bureau…
Les Forces de l’ordre ont essuyé un sérieux revers la nuit du 9 avril dans la Commune d’Ambatofotsy-ferme, District de Tsiroanomandidy. Un gendarme hors classe du nom d’Anjarasoa Rajaonarivelo du groupement de la Capitale du Moyen-ouest et un caporal de l’Armée qui a travaillé au Rm1, ont perdu la vie au cours d’un affrontement avec les « dahalo ». De plus, ces derniers se sont emparés de 60 zébus.

Fête de Pâques - Pas de budget spécial !

Publié le dimanche, 09 avril 2017
Les acheteurs se font rares dans les marchés d’Antananarivo à l’approche de la fête de Pâques. Le faible pouvoir d’achat en est la véritable raison. On se demande ainsi, où vont passer toutes ces marchandises étalées sur toutes les rues de la Capitale ?
La génération actuelle, notamment dans le milieu urbain, est celle des selfies et des réseaux sociaux et est considérée comme amoureuse du smartphone. Une nouvelle génération qui a conçu, à elle seule, ses propres normes.  Des normes ? Plutôt des habitudes qui sont devenues conventionnelles. Et ceux qui ne suivent pas cette convention datent de « l’âge de pierre ». Avec les nouvelles technologies, l’adage « tout est possible » a pris son sens. Et elles ont apporté un changement de comportement auprès des individus surtout les « digital natives ». En plus, les smartphones, l’Internet et les réseaux sociaux sont devenus à la portée de tout…

Meurtre aux 67ha - Justice populaire évitée

Publié le dimanche, 09 avril 2017
Deux suspects ont été arrêtés. Tel a été l’issue d’un tumulte prenant l’allure d’une tentative de vindicte populaire survenue vers la fin de la matinée d’hier dans le secteur du Commissariat de police, situé dans le quartier des 67ha sud.
Parmi les cas de troubles mentaux. La dépression ne cesse de gagner de l’ampleur à Madagascar, non seulement chez la population active mais aussi chez les enfants, jeunes et personnes âgées. Une jeune femme victime a accepté de nous faire part de son état dépressif. Sans une prise en charge adéquate, la dépression conduit les patients au suicide.   
Le 5 avril dernier, un individu répondant au nom de T.R. et à l’intention louche a été interpellé et a finalement atterri dans une cellule de détention du poste Pmp 13 de la Gendarmerie à Tsiroanomandidy. L’homme en question est soupçonné d’une affaire d’arnaque, associée au faux et usage de faux. En novembre 2016, il a promis à deux résidents âgés de 23 et de 35 ans de cette ville du Moyen-ouest la possibilité d’un recrutement  à des postes de fonctionnaire. 

Fil infos

  • Assemblée nationale - Les membres du Bureau permanent connus
  • Exécutif - Démission du Gouvernement ce jour
  • Dans sa fuite précipitée - Henri Rabary-Njaka a laissé des dettes au pays
  • Présidente de l’Assemblée nationale - Christine Razanamahasoa plébiscitée
  • Dénonciations contre Mamy Ravatomanga - Les machinations du HVM mises à nu par la Justice française
  • Banditisme et détention illégale d'armes - Les arrestations et les saisies se poursuivent
  • Coupe d'Afrique des Nations 2019 - Les Barea décorés et récompensés
  • Marc Ravalomanana - Toujours aussi dédaigneux et méprisant
  • Développement du football - Le Président Rajoelina prend les « Barea » par les cornes
  • Iles Eparses - Un comité mis en place par le Gouvernement

La Une

Editorial

  • De bons auspices
    Le régime IEM part d’un bon pied ! Sous une bonne étoile, Rajoelina semble débuter son pouvoir à la magistrature suprême du pays dans un cadre encourageant. Les signaux affichés sur le tableau de commande sont au vert pour ne pas le dire « à l’orange ». Tout commença par une élection présidentielle sans anicroche ni la moindre escarmouche. Une élection crédible et reconnue par …tous. Les deux finalistes, Rajoelina et Ravalomanana, après la proclamation des résultats définitifs par la HCC, se sont donné la main. Avec un score honorable et sans appel de 55,66 %, Andry Rajoelina gagna, haut la main, le scrutin. Et donc, une alternance par la voie royale des urnes et où la démocratie jouit de son plein droit. « Zandry Kely » se débarrassa définitivement de l’étoffe de « putschiste » qu’on lui avait taxé injustement depuis la Révolution Orange de 2009.  

A bout portant

AutoDiff