Société

Tard vers le début de la soirée du mercredi dernier, le verdict du Parquet d’Anosy était tombé afin de trancher sur le sort des 5 personnes entraînées dans une affaire de détention et de circulation de faux billets de banque à Volotara à Andoharanofotsy. Deux d’entre eux, le locataire d’une maison où étaient trouvés les matériels de fabrication et des fausses coupures ainsi que son présumé complice, ont été placés sous mandat de dépôt à Antanimora.  Quant aux trois autres individus, ils ont obtenu une liberté provisoire, ces derniers étant encore des mineurs, selon une information de la Gendarmerie.  Dans…
Un acte inhumain et honteux. Des cas de torture sont encore présents à Madagascar, notamment durant les enquêtes policières. La représentante de la Commission nationale indépendante des droits de l’homme (CNIDH) l’a reconnu lors de l’atelier de réflexion sur la journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, mardi dernier à Andraharo. M.Z, un membre de famille d’une victime, en témoigne. « Mon frère a succombé suite à des coups qu’il a reçus lors d’une enquête policière, il y a 3 ans. Pourtant, il n’a rien fait de grave à part trainer avec des « bandits » dont il ne connaissait…
Lundi dernier vers midi, un riche chinois et son accompagnatrice malagasy furent attaqués par des bandits au moment où tous les deux allaient remettre une importante somme dans une banque située à Behoririka. Des coups de feu ont éclaté. Le Chinois a reçu une balle au niveau de sa jambe, tandis que les assaillants ont pu s’enfuir avec l’argent qui se trouvait dans un carton qu’avait transporté son employée.  
Implanté à « La City Ivandry ». Un espace dédié à l'art et à la culture baptisé « City Art » vient d'ouvrir ses portes au sein de ce centre commercial très fréquenté. Son ouverture résulte du partenariat public-privé, plus précisément entre le ministère de la Communication et de la Culture (MCC) et la Société IDF du groupe SMTP. Il s'agit d'un lieu de rencontre entre les acteurs d'art et de la culture avec les consommateurs potentiels. D'ailleurs, l'espace peut accueillir divers évènements artistiques et culturels, dont la musique, la danse, le théâtre, la mode et le stylisme, les jeux…
D’après une étude sur la violence sexuelle effectuée par l’association ECPAT France dans les villes d’Antananarivo, Mahajanga, Toliara, Fianarantsoa, Antsiranana et Nosy Be, une femme sur trois, âgée entre 15 et 49 ans est victime de violence. Pire encore, 12,6 % de la gent féminine -  soit une femme sur huit - supportent la violence sexuelle au quotidien dont 8,6 % l’ont subie depuis l’âge de 15 ans. Et cette violence sexuelle se présente sous différentes formes. Durant la  restitution des résultats de cette étude, il a été mentionné que les rapports sexuels forcés et non désirés en font partie. Les victimes cèdent à des supplications,…
Depuis le début de cette année, plus de 200 travailleuses en tant domestiques dans les pays du Moyen-Orient, victimes d’exploitation, ont été rapatriées à Madagascar. Ce chiffre a alerté les  autorités hiérarchiques malagasy et a mené vers l’application de mesures exceptionnelles. « Depuis quelques semaines, les femmes en âge de travailler partant à l’étranger  sont soumises à un autre  traitement au niveau de l’Aéroport international d’Ivato. « Normalement, elles doivent se munir d’une autorisation délivrée par le ministère des Affaires étrangères (MAE) et celui du Travail, de l’Emploi, de la Fonction publique et des Lois sociales. Il s’agit d’un dispositif mis en place pour protéger les citoyens malagasy contre les…
Une suite logique de l’augmentation du Salaire minimum d’embauche (SME) à 200 000 ariary. Toutes les prestations sociales offertes par la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNaPS), depuis les allocations prénatales et familiales jusqu’à la pension de retraite et les rentes, viennent d’être révisées à la hausse. Cette mesure sera effective à partir de ce mois d’août, avec une possibilité de rappel pour certaines prestations. Selon les informations communiquées, l’allocation familiale passera de 5000 à 6 000 ariary par enfant par mois, soit l’équivalent de 2,8 % du SME. Cette prestation est attribuée aux membres cotisés ayant des enfants âgés de…

Fil infos

  • Graves diffamations contre le Chef de l'Etat - L'immobilisme du Gouvernement fait jaser
  • Région Betsiboka - L’Etat renforce la lutte contre l’insécurité
  • Projets sociaux - Le Président Andry Rajoelina exige du concret
  • Diffamation sur internet - La France, base arrière pour des cybercriminels malagasy ?
  • Alain Ramaroson - Quel avenir politique pour lui 
  • Claudine Razaimamonjy - De nouveau devant la barre hier
  • Découverte de crânes humains à Toamasina - Les affirmations de la domestique s’avèrent fausses
  • Calendrier scolaire - Dérapage incontrôlé de la Société civile
  • Naufrage du cargo Viviano - Les passagers sains et saufs, les marchandises totalement perdues
  • Restriction budgétaire - Le Premier ministre recadre les sénateurs

La Une

Editorial

  • Servir et non se faire servir !
    En tant que présidente de l'Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa, magistrate et députée d'Ambatofinandrahana, pour un second mandat de son état, mit le point sur le « i » dès l'entame de la mandature des nouveaux élus à Tsimbazaza. Face aux comportements qui frisent l'indélicatesse de certains élu(e)s et qui défrayent la chronique, Mme Razanamahasoa tient à préciser qu'un député en tant que représentant(e) du peuple a été élu pour servir les intérêts du « vahoaka » qu'il est censée représenter et non se faire servir comme un prince.

A bout portant

AutoDiff