Société

« Oui à la bienveillance ! Non à la violence ! ». Mialy Rajoelina, Première dame de Madagascar et non moins ambassadrice du Fonds des Nations unies pour la Population (FNUAP) dans la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) et le mariage précoce, n’a pas manqué de célébrer l’« Orange day », hier. Il s’agit du premier jour de mobilisation en marge de la Journée internationale de la lutte contre les violences faites aux femmes, célébrée le 25 novembre. Pour Madagascar, la journée d’hier s’est démarquée par l’inauguration du premier centre spécialisé dans la prise en charge des victimes de VBG, outre…
Un week-end riche en activités dans la ville des Fleurs. Une grande délégation du ministère de la Communication et de la Culture (MCC) conduite par le ministre Lalatiana Andriatongarivo s’est rendue à Mahajanga en fin de semaine. Une occasion d’y mener de multiples évènements pour la valorisation de la culture d’une part et pour le renforcement de la communication de l’autre.  
Une délégation gouvernementale dirigée par le PM Ntsay Chrisitian s’est déplacée à Ankaramalaza samedi dernier, soit au lendemain de l’incendie ayant ravagé 125 maisons, occasionnant un millier de sans-abri et faisant un blessé. La délégation a apporté une aide urgente aux victimes de l’incendie de la part de l’Etat malagasy. Il s’agit entre autres d’une tonne de riz, 500 kg de légumineuses et 1 000 tôles. Cependant, d’autres lots offerts par le Bureau national de Gestion des risques et des catastrophes (BNGRC), arriveront d’ici peu dans cette ville sinistrée.  
Le travail est garant d’un meilleur avenir pour les jeunes et le pays. Pourtant, la recherche d’emploi est actuellement un vrai challenge pour les jeunes, malgré le fait que les offres  pullulent sur les réseaux sociaux, les affiches, les journaux et les chaînes audiovisuelles. En parallèle, la recherche d’une formation est un vrai casse-tête car c’est la première étape à ne pas rater pour assurer un bon avenir. Consciente de cette situation, l’agence de communication Nid Design, en collaboration avec la plateforme Développement des compétences techniques et professionnelles (DCTP), ont décidé de rassembler leurs expertises pour accompagner les jeunes dans…

Miss monde 2019 - Désistement de Valérie

Publié le jeudi, 21 novembre 2019
«  Aujourd’hui (ndlr : hier), nous sommes le 20 novembre 2019 date du rassemblement des participantes au concours "Miss monde 2019". Au moment, où je vous écris, je suis toujours à Madagascar. (…) A ce jour, je n'ai toujours pas reçu la lettre d'invitation promise lors d’un  accord passé au ministère de la Communication et de la Culture par le CMM (Comité Miss Madagascar) faisant référence à ma participation au concours Miss monde à Londres ». Tel a  été le propos de Valérie Anne Binguira, Miss Madagascar 2019 dans un communiqué publié depuis sa page Facebook hier. Cette réaction  remettant en question sa participation à…
En 2017, un lieutenant de l’Armée malagasy basé dans la Capitale et répondant au nom de Marcel Ramasy, avait été assassiné de façon suspecte, sinon barbare lors d’une mission dite « Top secret » à Miandrivazo. Vendredi prochain, le principal suspect dans l’affaire, un riche propriétaire bovin de cette ville située à  l’intérieur de la Région de Menabe, devra finalement comparaître devant la Justice malagasy. Il s’agira d’un jugement durant lequel il devra répondre de ses actes sur cette affaire. Notons qu’il est actuellement placé sous mandat de dépôt.  
La protection de l’environnement figure parmi les priorités de l’association Jeudi des femmes  entrepreneures. En tant qu’association qui œuvre dans la promotion de la communauté, celle-ci se préoccupe de l’avenir de la génération future, et cela face aux changements climatiques dont Madagascar est actuellement victime. Et pour cause, la déforestation et la dégradation des sols dont les conséquences sont importantes, accentuent la vulnérabilité de la population. Malgré l’interdiction de coupe, bon nombre d’habitants ont encore recours à cette pratique. Afin de lutter contre la déforestation massive et restaurer la végétation, il est primordial de créer des activités génératrices de revenus…

Fil infos

  • Violence économique, viol conjugal, outrage sexiste - Les victimes désormais protégées
  • Immeubles R+4 à Ivato - Le Président Rajoelina pose les premières pierres
  • Trésor public malagasy - L’ancien DG emporté par l’affaire Audi A6
  • Violences basées sur le genre - L’avenir des victimes entre les mains des députés
  • Kidnapping et blanchiment - Lex et consorts condamnés à 15 ans de réclusion criminelle
  • Restitution des îles malagasy de l’océan Indien - Rajoelina et Ratsiraka main dans la main !
  • Fleury Rakotomalala et Fanirisoa Ernaivo - Leurs dérives hystériques plombent l'aile de l'opposition
  • Communication médiatisée - Les députés votent la loi à l'unanimité
  • Restitution des îles éparses - Les Malagasy vont parler d’une seule voix
  • Un coup d'Etat en gestation - La France comme base arrière des comploteurs

La Une

Editorial

  • Tana-Masoandro, enjeux et défis
    Quelque peu éclipsée par les élections du 27 novembre et les démarches incontournables relatives à la « récupération » des îles éparses, les « îles Malagasy », la construction de la Ville nouvelle « Tana-Masoandro » passe tant soit peu sous silence. Non pas parce qu'elle est reléguée au second plan mais on ne peut ou ne doit pas courir sur deux lièvres à la fois, il a fallu organiser et mettre de l'ordre dans la mise en marche des actions. Un minimum que les dirigeants doivent être capables d'agencer.  

A bout portant

AutoDiff