Société

L’affaire concernant la fausse alerte à la bombe qui a quand même terrorisé plus d’un le 7 juin dernier au centre commercial Smart à Tanjombato, connaît un récent développement. La Gendarmerie a annoncé l’arrestation de 4 suspects dont l’un est une femme. Le lendemain même des faits, deux d’entre eux ont été interpellés à Anosimahavelona, dans la Commune de Tanjombato. Leur piste fut obtenue grâce à une réquisition du numéro de téléphone que tous les deux ont utilisé à la fois pour converser et envoyer de l’argent via le système « mobile banking ». La collaboration de l’opérateur en téléphonie a alors…
Des transporteurs en grève. Ces manifestants s’opposent au déplacement à la nouvelle gare routière d’Ambohimanambola qui, selon eux, n’est pas l’endroit convenable. D’autres coopératives s’impatientent, quant à elles, de s’y installer malgré la contestation de leurs pairs. « Il n’y aura pas assez de place pour les coopératives puisque la plupart d’entre elles desservent plusieurs axes à la fois. Pourtant, l’endroit réservé pour les véhicules reste restreint. D’ailleurs, chaque coopérative ne dispose que d’un bureau, plus précisément d’un petit box. Le nombre de personnel qui y travaille est ainsi limité », avance un guichetier d’une coopérative ayant un bureau au « Fasan’ny Karàna »…
Un ultimatum lancé. Les transporteurs réunis au sein de l’Union des coopératives de transport urbain (UCTU) s’imposent. Jusqu’à maintenant, les propriétaires de véhicules de transport en commun opérant dans la ville d’Antananarivo n’ont pas perçu leur part de compensation forfaitaire depuis le mois de juillet 2017. Suite à une assemblée générale des transporteurs hier à Ambodivona, l’UCTU lance un ultimatum de trois jours afin que l’Agence des transports terrestres (ATT) et le ministère des Transports et de la Météorologie règlent les arriérés. Les membres de cette association réclame le paiement en totalité de la compensation restante jusqu’à ce vendredi, indique Randriatavy Lova,…
« Je pense que la maîtresse ne m'aime pas. Elle me dit toujours que je suis une mauvaise fille, une bonne à rien, une incapable. Le pire, c'est que mes camarades de classe se moquent de moi et m'insultent presque quotidiennement. Pourtant, je fais de mon mieux pour être à la hauteur, mais en vain », nous confie N.S., une élève en classe de CE auprès d'une école privée sise à Itaosy. Comme cette fillette âgée de 8 ans, bon nombre d'enfants subissent des violences en milieu scolaire, que ce soient physiques ou psychologiques. D'ailleurs, la première étude nationale sur…
Les Tananariviens consomment quotidiennement 300 à 400 têtes de zébu. Pourtant, l'approvisionnement ne cesse de diminuer, de même que la qualité des produits. Les éleveurs ne sont plus capables de combler le marché local à cause de l'insécurité qui règne dans le pays, ainsi que du manque de confiance entre les fournisseurs et les revendeurs. Pour tenter de résoudre ces problèmes, la coopérative « Madaomby » a organisé vendredi dernier une réunion avec les bouchers de la Capitale. L'amélioration des transactions, du prix et des méthodes de travail entre les fournisseurs et les revendeurs était au centre de la discussion.…

Crash d'un avion - Aucun survivant sur les cinq passagers à bord

Publié le lundi, 18 juin 2018
Un avion a fait un crash au cours de la matinée d'hier dans une rizière située dans la localité d'Ampandrilaza, Commune d'Ampangabe à Ambohitrimanjaka, soit à quelques kilomètres de vol d'oiseau de l'aéroport international d'Ivato. Les 5 personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil, un Piper Navajo PA 31-310, un bimoteur appartenant à la compagnie Madagascar Trans Air (MTA), n'ont pas survécu à cet accident aérien, l'un des crashes les plus meurtriers qui se sont produits ces dernières années à Madagascar. Parmi les victimes, il y avait 4 pilotes dont un instructeur, un Général retraité ainsi qu'un adolescent, l'enfant…
La réalité politique et sociale à Madagascar amène sa population à réagir. Outre les  manifestations qui se déroulent à la place du 13 Mai et au sein des établissements publics, un mouvement des membres du Syndicat des enseignants-chercheurs de l’enseignement supérieur (SECES) section Antananarivo et des étudiants de l’université d’Antananarivo s’annonce. Suite à l’assemblée générale de ces syndicalistes qui s’est tenue hier, ils ont décidé qu’un sit-in va avoir lieu à partir du 28 juin à l’esplanade d’Ankatso. « Les syndicalistes feront des annonces importantes pour ce premier jour de grève, à l’issue duquel la suite de leur programme sera déterminée.…

Fil infos

  • Tournée IEM dans la SAVA - Andry Rajoelina répond à ses détracteurs
  • Manifestation des enseignants - Le Premier ministre voit des dessous politiques
  • Présidentielle et législatives - Le HVM en ordre dispersé
  • Mouvement « Fanarenana ifotony » - Des réunions douteuses dans les Fokontany
  • Maître Willy - Razafinjatovo alias Olala « Le HVM veut me faire taire »
  • Election présidentielle - Les appels à la candidature d’Andry Rajoelina se multiplient
  • Journée internationale - Nelson Mandela L’amnésie du président Hery Rajaonarimampianina
  • Revendications syndicales - Christian Ntsay interpelle ses ministres
  • Soupçons de corruption à Tsimbazaza - 7 députés encourent une arrestation
  • Période électorale - Vers un verrouillage à double tour de la RNM et TVM

Editorial

  • Quel message !
    100 ans ! S’il était encore resté vivant, parmi les siens, Madiba aurait 100 ans mercredi dernier. En effet, Nelson Rolihlahla Mandela, de son vrai nom, est né le 18 juillet 1918 à Mvezo, dans la province de Cap et mort à l’âge de 95 ans, le 5 décembre 2013 à Johannesburg, Afrique du Sud.Faisant partie d’une rare élite noire dans une République sud-africaine (RSA) ségrégationniste, dirigée d’une main de fer par les Blancs, Nelson Mandela, avocat de son état, s’engagea dès son jeune âge dans la lutte contre toutes formes d’injustice, d’inégalité et de non-respect des droits humains. Il fonçait tout droit dans la bataille, parfois armée, contre la politique de ségrégation raciale appliquée par les tenants du pouvoir.

A bout portant

AutoDiff