Société

Nouveau drame dans la Capitale ! Alors que les plaies laissées par le récent et meurtrier éboulement  à Tsimialonjafy, ne s’étaient pas encore cicatrisées, voilà qu’un nouvel incident vient d’endeuiller des familles à  Ambanin’Ampamarinana vers 9h du matin hier. Trois gros blocs de rocher d’au moins 4 tonnes chacun s’étaient brusquement détachés de l’endroit où ils étaient fixés sur la paroi de cette redoutable falaise avant que l’un d’eux n’atterrisse plusieurs mètres plus bas, en plein sur une zone d’habitation. Bilan : 06 maisons ont été rasées. Au total, 06 occupants de celles-ci furent tués dont Bakolalao Rasamson, les époux Narindra…
Mardi 29 janvier dernier, un « facebooker » se qualifiant d’être un employé des Finances était arrêté par la Police à Tsimbazaza. Après que les Forces de l’ordre l’eurent enquêté, cet internaute et non moins utilisateur d’un compte « fake » sur Facebook a été récemment placé sous mandat de dépôt à la prison d’Antanimora. Il fut incriminé pour menaces et chantage sur la personne d’une jeune utilisatrice de 18 ans de Facebook, un  phénomène assez courant qui fait actuellement rage en matière de cybercriminalité dans le pays.

Itaosy - Les embouteillages s’atténuent

Publié le vendredi, 01 février 2019
L’enfer des embouteillages s’est allégé ces derniers jours, du moins dans le quartier d’Itaosy.   La circulation a été plus moins fluide notamment entre 6h et 10 h du matin, et entre 17h et 19h. « En temps normal, c’est-à-dire en présence d’un embouteillage, j’effectue le trajet  Itaosy cité en partant de l’arrêt-bus Poste vers Ampasika pendant 2 à 3 heures de temps. Mais depuis mercredi, il m’a juste fallu 20 à 30 minutes pour parcourir ce même  trajet. Et le  soir,  seul au niveau du rond-point d’Ampasika que les usagers de la route doivent patienter quelques minutes. Au-delà de cette zone,…

Mauvaise utilisation de Facebook - Une victime porte plainte

Publié le jeudi, 31 janvier 2019
On assiste actuellement  à un phénomène de mauvaise utilisation de Facebook sans précédent  par certains dans le pays. Plus récemment, le département de la Police concerné a reçu 21 plaintes pour infractions diverses sur Facebook dont la diffamation, les menaces et la diffusion de fausses nouvelles, enfin pour impostures. Pas plus tard qu’hier, un père de famille domicilié dans la Capitale, était venu porter plainte pour mensonge et diffamation sur  sa personne auprès du département de lutte contre la cybercriminalité de la police nationale. « Le plaignant s’était rendu auprès de notre département pour sa plainte  ce matin même (Ndlr : hier…

CNAPMAD en rechute - Les employés craignent le pire…

Publié le jeudi, 31 janvier 2019
En déclin depuis des années. Bon nombre d’employés au sein du centre national de production de matériel didactique (CNAPMAD) ont misé sur le nouveau Directeur de l’établissement, nommé à ce poste il y a quelques mois de cela. Si les divers problèmes rencontrés par le centre sont liés notamment à une mauvaise gouvernance, voire une gabegie, cette situation semble s’empirer ces derniers temps, à en croire des employés. Ces derniers tiennent toutefois à garder leur anonymat par peur d’être victimes de représailles. « Rien ne va plus depuis la nomination du nouveau Directeur en 2018. Outre la nomination des Chefs de…

Arrêts des taxis-be - A la bonne heure !

Publié le jeudi, 31 janvier 2019
Parmi les mesures envisagées par les autorités de la Capitale pour résorber un tant soit peu les embouteillages, figure le déplacement ou la suppression de certains arrêts des taxis-be, notamment ceux à proximité des carrefours (ronds-point ou intersections). A la bonne heure !. Car le mauvais placement desdits arrêts est un fait déraissonnable que nous avions déjà pointé du doigt maintes fois dans nos colonnes mais, jusque là, la critique  -  pourtant constructive  -  semble avoir été ignorée par les responsables à différents niveaux. Pas plus tard que le 19 janvier dernier, nous avions  soulevé que « ceux-ci  (les arrêts de taxi-be)…

Disparition d’Andotiana Andriamampianina - Son père débarque en France

Publié le mercredi, 30 janvier 2019
Ensemble retrouvons Ando. Après une vingtaine de jours de recherches, la famille et les proches n’ont pas encore trouvéde bonne nouvelle que la disparition de Andriamampianina Andotiana l’étudiante en master 1 en sociologie à l’université Paris Nanterre âgée de 23 ans. Faisant suite à cette disparition inquiétante, une cagnotte en ligne a été lancée par son cousin Andriamampianina Aina, qui représente sa seule famille en France. En effet, dans l'espoir d'accélérer les démarches et les recherches, il aprojeté de faire venir l'un des parents de la jeune fille disparue. D’après les informations publiées sur la page Facebook « Alerte disparition Ando », son père…

Fil infos

  • Allégation de corruption à Ivato Explications peu convaincantes des douaniers
  • Domaine public - Le jardin d’Antaninarenina disparaitra à jamais !
  • Complicité avec les bandits - Des gendarmes placés sous MD
  • Kraoma - Le nouveau DG prend fonction
  • SIRAMA Nosy Be et Brickaville - Quid de la sécurisation des investissements !
  • Attaque de la chenille légionnaire - Antanetibe Mahazaza sur le qui-vive
  • Commune urbaine d’Antsirabe - Les employés décrètent la grève générale
  • Arrestations « musclées » de Rajaonah et Eddy « bois de rose » - Les Forces de l’ordre justifient leurs actions
  • Kidnapping à Tsaratanàna - Complicité de certains gendarmes ?
  • Décès de la jeune Andotiana - La Police française conclut à une mort par noyade

Editorial

  • Coudées franches.
    Réunie en séance privée dans la matinée du mercredi 13 février 2019, la Haute Cour Constitutionnelle (HCC) déclara conforme à la Constitution la loi 2019-001 autorisant le président de la République à légiférer en lieu et place du Parlement, et pour cela, dans un cadre bien déterminé pour  un temps limité. Rappel, le nouveau Chef d’Etat Rajoelina Andry Nirina, évitant tout risque d’un vide institutionnel pouvant bloquer les actions d’urgence du Gouvernement, soumit au Parlement une loi l’autorisant à légiférer par ordonnance en l’absence du parlement. Au final, les deux chambres ont voté la loi 2019-001 soumise par l’Exécutif. En effet, le 1 er février, l’Assemblée Nationale  l’adopta par une large majorité. Tandis que, le Sénat fit de même le 5 février. Ainsi, sollicitée par le président, pour le besoin du contrôle de constitutionnalité, la HCC décida la  conformité de la loi votée et prit le soin de délimiter le…

A bout portant

AutoDiff