Société

Plus de la moitié des cas positifs au Covid-19 à Madagascar sont actuellement localisés à Toamasina. A cet effet, le Président de la République Andry Rajoelina a annoncé des mesures strictes impliquant la fermeture immédiate de la Région d'Atsinanana. Depuis hier, la restriction d'entrée et de sortie y a été appliquée par les responsables hiérarchiques. Selon le ministre de l'Intérieur et de la Décentralisation et non moins président du Centre de commandement opérationnel (CCO), Razafimahefa Tianarivelo, hier à la TVM, seul le transport de marchandises y est autorisé, mais soumis à des règlementations. Des mesures strictes s'appliquent face à l'arrivée…
A la fois écœurant et révoltant ! C’est ce qu’on a pu qualifier de la réaction unanime des observateurs de la place à propos de cet accident survenu vers les premières heures du matin, en plein centre d’Analakely hier. Sur le bitume, une femme gisait au milieu de la chaussée. Près de sa tête s’épanchait du sang, témoignant ainsi de la violence du choc après qu’une moto l’a fauchée. Le comble, c’est que la piétonne est enceinte de quelques mois.  
5. C'est le nombre total de décès causés par le Syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) que développent certains patients du Covid-19 à Madagascar. Hier, trois patients diabétiques, hospitalisés au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Morafeno à Toamasina, après être testés positifs au coronavirus, ont succombé. Il s'agit d'une femme de 52 ans, et deux hommes âgés respectivement de 43 ans et 73 ans. Selon le Professeur Vololontiana Marie Hanta Danielle, porte-parole du Centre commandement opérationnel - Covid-19, ils figuraient parmi les dix individus contaminés et ayant présenté des formes graves de la maladie, enregistrés jeudi dernier.
Nouvelle organisation. Toamasina héberge plus de la moitié des cas actifs recensés dans tout Madagascar. Pour cette raison, les cas positifs requérant une hospitalisation au niveau des quatre centres de prise en charge des patients Covid-19, à savoir le Centre hospitalier universitaire CHU Morafeno, le centre médical ISOS du site d'Ambatovy,  le Centre régional de la jeunesse et des sports de Toamasina, le foyer social canada,  dépassent largement de leur capacité d’accueil. C’est ainsi qu’une nouvelle organisation doit s’imposer dans les jours à venir. Une réunion  s’y rapportant et ayant vu la présence des autorités locales issues de plusieurs domaines d’intervention a eu lieu hier.…
Le Rajim qui venait d’être placé sous mandat de dépôt à Tsiafahy mardi dernier, est bel et bien celui qui est décrit comme l’un des complices supposés de Lama,  et sans doute les plus recherchés. Cette confirmation est de la Police. L’une des récentes révélations qu’une source proche du dossier a confiée, parle de la preuve matérielle du lien qui a uni les deux hommes dans l’industrie du kidnapping au pays. Une preuve que Rajim aurait détruite quelque temps avant que la Police ne l’ait arrêté à Ambohijanaka, la semaine dernière. Cette preuve se matérialise avec une  puce de téléphone…
La Région de Haute-Matsiatra n'enregistre plus aucun cas positif au coronavirus depuis hier. Le dernier patient atteint du Covid-19, hospitalisé au Centre hospitalier universitaire (CHU) d'Andrainjato à Fianarantsoa, vient de remplir les critères de guérison. Il figure parmi les 9 personnes contaminées, recensées dans ladite Région. Il est à noter qu'un des passagers des derniers vols, dépistés positifs, a contaminé 8 personnes se trouvant dans le centre-ville de Fianarantsoa et Lalangina. La maîtrise des cas contacts résulte d'un travail de proximité, du moins pour cette zone actuellement sortie du « rouge » mais toujours menacée comme tout autre endroit.  
Lors du passage du Président  de la République Andry Rajoelina à Toamasina, mardi dernier, le début des essais cliniques d'une solution injectable a été annoncé officiellement. Il s'agit du développement d'un nouveau traitement pour lutter contre cette pandémie. Contrairement aux propos de certains médias, ce traitement s'effectue indépendamment des deux protocoles de traitement établis et élaborés, dont le CVO servant à traiter les  patients du Covid-19 à Madagascar. Afin d'apporter plus d'explications, le Professeur  Luc Rakotovao, médecin biologiste et investigateur  principal desdits essais cliniques  ainsi que le docteur Sahondrarimalala Marie Michelle, directeur des études juridiques auprès de la République, sont…

Fil infos

  • Tentative de déstabilisation du régime - Des politiciens profitent de la crise sanitaire
  • Covid-19 - La tisane CVO débarque au Moyen-Orient
  • Pandémie de coronavirus - Un millier de Malagasy coincés à l’étranger
  • Professeur Henri Rasamoelina - « Laisser un patrimoine à l’abandon enlève son caractère sacré »
  • Barrière sanitaire de Vakinankaratra - Les accompagnateurs du député de Betroka refoulés
  • Rovan’Antananarivo - 300 000 à 500 000 visiteurs attendus par an
  • Restitution des îles malagasy - Appel à la consolidation de la solidarité nationale
  • Explications du MEN sur l’achat de bonbons sucettes - « Les 8,4 milliards d’ariary seront réaffectés à d’autres priorités »
  • Débat autour du Kianja Masoandro - Un bol d’air frais pour la France
  • Analanjirofo - Décès du chef de Région par intérim

La Une

Editorial

  • Re-voilà le loser !
    Ravalomanana Marc réapparaît. Il se réveille d'un coma après un « traumatisme crânien », suite aux terribles chocs à répétition dus à une série d'échecs depuis 2007. L'ancien Chef de l'Etat ne s'en remet pas. Etant un « oiseau » de mauvais augure, sa réapparition ne présage rien de bon ni d'utile pour le pays. Comme l'ours qui revient tout juste d'un long sommeil ou d'une longue hibernation, Ravalo n'est pas encore en pleine possession de ses capacités physiques et  intellectuelles. Il dit n'importe quoi sinon des bêtises. Plutôt, il peste des délires jusqu'à proférer des menaces à peine voilées. Au moins trois sujets brûlants embrasent l'atmosphère nationale.  

A bout portant

AutoDiff