Société

Traque aux albinos - Une victime alerte la communauté malagasy

Publié le mercredi, 16 août 2017
Une chasse aux albinos à Madagascar ? Frère Christomin Monja, de la congrégation Transfiguration du Christ Tuléar, en témoigne afin d’alerter les dirigeants et la communauté malagasy, après son kidnapping l’année dernière. En fait, cette victime albinos officiait en tant qu’instituteur à Ankaboka, qui se trouve à 60km de Sakaraha. Tout allait bien pour ce Frère avant que l’inattendu se produise, une soirée du 12 novembre 2016. « La communauté était en train de dîner quand, soudain, 12 hommes armés ont fait irruption dans le réfectoire de la congrégation vers 2Oh.
Dépit et amère déception ! C’est ce qu’on peut qualifier la réaction de Rivo Ramanantsoa,  le veuf de la défunte passagère de l’Opel Combo, pulvérisée par la Peugeot 3008 folle la nuit du jeudi 27 juillet à Maibahoaka Ivato. A l’explication, le conducteur de la Peugeot en question n’a été placé sous mandat de dépôt (Md) que depuis lundi dernier, et ce, après son défèrement au cours du week-end dernier.  Par ailleurs, son jugement est annoncé pour le 4 septembre prochain au Tribunal d’Anosy.
En situation précaire. La plupart des mineurs détenus auprès du centre de rééducation de Mandrosoa à Anjanamasina n’ont reçu aucun visiteur depuis leur placement provisoire. « Ces adolescents ont vraiment besoin d’appui, de sensibilisations, d’animations et surtout de visites. Plus de 90 % d’entre ces détenus sont issus de familles très nécessiteuses, des démunis ou des enfants des rues », fait part Arimanjato Ranaivoson, premier responsable dudit établissement. Ainsi, nombreux d’entre les 75 enfants en conflit avec la loi, âgés entre 10 et 17 ans, se sentent délaissés par leurs familles et proches, surtout depuis leur détention.
Plus d’activités pédagogiques à partir de la prochaine rentrée ? Le retrait de l’autorisation d’ouverture du collège « La Lumière international » (ILC), ayant 2 établissements situés à Talatamaty, est désormais officiel. « Cette décision a été prise suite aux irrégularités techniques de l’établissement. En fait, ce dernier a changé son appellation « Lycée La Lumière » enregistrée au niveau de l’administration en « Light school ».
Yves Rivofanantenana Daniel ou Yves (40 ans), cet employé de la Bni de Tsimbazaza, fortement soupçonné de s’être enfui jeudi dernier avec la somme de 440 millions d’ariary, n’a toujours laissé aucune trace de lui. Or, les dispositifs mis en œuvre par les Forces de l’ordre dont les barrages aux portes de la Capitale en vue d’appréhender le fugitif, mesure accompagnée d’un avis de recherche sur le concerné, n’ont pas donné jusque-là les résultats escomptés. Pour le moment, il est encore difficile d’avoir une quelconque idée où peut bien se trouver le banquier, encore moins sa Renault Clio ayant servi…

Délestage à Itaosy - Les habitants descendent dans la rue

Publié le dimanche, 13 août 2017
Encore une grève des habitants d’Itaosy. La société Jirama (« Jiro sy Rano Malagasy ») n’a pas encore retenu la leçon après la grande révolte du mois de février. Cela fait plus de 24 heures que le quartier d’Ambodihady, situé dans la Commune rurale d’Itaosy, a été privé d’électricité. Cette coupure de courant a affecté grandement plusieurs activités. Les habitants se sont ainsi manifestés dans la rue le soir du samedi 11 août dernier. Ils ont mis en place des barrages à côté d’un établissement privé et un cabinet de vétérinaire pour exprimer leur colère. Des cris ont été lancés…
L’irresponsabilité mise à nu. Les familles et victimes de l’accident meurtrier d’Ankazobe ont uni leur voix pour accabler, d’une manière ou d’une autre, le chauffeur de l’autocar à étage qui a fini par exploser après des tonneaux dans un ravin. « Ils étaient 2 chauffeurs et un aide-chauffeur à s’assurer de la conduite du « Boeing ». Ils ne se sont pas gênés de ramasser leurs familles et proches en route, ce qui a aggravé la surcharge du véhicule », se souvient Sarobidy, parmi les rescapés habitant à Soavinandriana.

Fil infos

  • Anivorano- Nord - Aucune affluence pour Ravalomanana
  • Voahangy Rajaonarimampianina - Une aversion pour la FJKM ?
  • Conjoncture - Les bourdes du régime
  • Présidentielle 2018 - Hery Rajaonarimampianina mal barré !
  • Antsiranana - Quid de la résidence présidentielle ?
  • Antsiranana - Marc Ravalomanana expulsé de son hôtel
  • Déplacement extérieur de Mahafaly - La délégation familiale à bord d'un jet privé aux frais de l'Etat
  • Anciens militaires - Grande mobilisation le 26 août
  • Affaire Free News et affaire Riana Andriamandavy VII - Traitement à deux vitesses
  • Fermeture Collège international la Lumière - Erdogan exige, Rajaonarimampianina exécute

La Une

Editorial

  • A plaindre !
    A plaindre. Tel est le sort réservé à ces médias appelés à exécuter une « mission impossible ». Défendre l'indéfendable, cirer la boueuse et sauver l'irrécupérable (l'« inavotrable »), autant d'engagements dont la réalisation exige des dons ou talents surnaturels, voire des exercices acrobatiques que les exécutants seraient en passe de rater. Tellement, la prestation voulue demande des efforts inhumains et des compétences savantes, hautement qualifiées, que les prestataires risqueraient de ne pas pouvoir réaliser. Il n'est pas question, ici, de sous-estimer le savoir-faire journalistique de certains confrères dont l'expertise en la matière ne souffre d'aucune insuffisance ni d'avoir la nécessité de passer par le feu de la preuve. Seulement, on ne peut ne pas être désolé de l'entremise inconcevable à laquelle quelques « amis » de la profession, de la presse s'entend, s'étaient impliqués la tête baissée !

A bout portant

BONS PLANS WEEK-END

  •  Vendredi 25 novmebre 2016:

    - Fara kely, Fara Gloum et Mahandry au Piment café

    - Joëlle Claude  : au Cercle-germano malagasy à Analakely

    - "Who's next" au Dome Rta à 17h

    - Journée dédiée à la jeunesse suivi d'un spectacle oratoire le "Cinbé village" et le "zumba coloré" au Village de la Francophonie à Andohatapenaka

    - Grand concert intégrationnel au Village de la Francophonie à 15h suivi d'un défilé de mode et un "Zoma magnifique" avec Mika et Davis à 21h

    Samedi 26 novembre 2016:

    - "Ndao hifety isika jiaby": thème du jour au Village de la Francophonie

    Dimanche 27 novembre 2016:

    - "Ce n'est qu'un au revoir" thème du jour au Village de la Francophonie

    - "Ciné village", finale du tournoi de slam, carnaval de clôture, grand concert de musique classique, récit du mythe d'Ibonia, un chant d'au revoir du village, un jeu de drapeau: "Ce n'est qu'un au revoir mes frères" à 19h au Village de la Francophonie

  • Se surpasser, encore et toujours. Avant de s’envoler pour d’autres cieux, Bodo rendra hommage à ses fans à l’« Akany Nambinitsoa », Talatamaty. Ce sera son dernier cabaret-concert de cette année. Une occasion à ne pas rater pour les amateurs de cette grande dame de la musique malagasy. Le show commencera à partir de 20h.
     
  • Après l’avant-gout de la célébration du 20ème anniversaire du groupe « ‘Zay » qui a eu lieu à l’hôtel Carlton, Anosy, ce dernier revient sur le devant de la scène. Ainsi, le groupe réalisera un autre concert au Palais des sports de Mahamasina ce dimanche après-midi. Durant quelques heures, « ‘Zay » résumera les 20 ans de sa carrière à travers ses titres. Nary et compagnie ressusciteront leurs tubes les plus connus. Outre les musiciens, l’instrument à vent « Anjaniony » bercera le public. Le concert débutera à partir de 15h.
     
  • Une belle ambiance et de la bonne musique attendront les abonnés de l’Amitié Fandian à Ankadindramamy à partir de 21h. Mahery, Nini (Kiaka), Poun ou encore Green Banane animeront la soirée « after work » de cet endroit qui est devenu, à chaque fin de week-end, le lieu de rendez-vous incontournable pour certaines familles et des amis. Le répertoire sera composé des succès de ces artistes, en plus des duos et trios exceptionnels. 

  •  Des artistes véhiculant des styles de musique différents se réuniront au Pk 0 Soarano. La musique traditionnelle, celle urbaine et la musique des hauts-plateaux berceront les cœurs des  abonnés de cet endroit dans une soirée dénommée « Cabaret in Tanà ». Ry kala vazo, Jimmy Harison, Tana Group et Tovo J’hay partageront la scène pour assurer une ambiance parfaite.
  • Dans le cadre du festival « Madajazzcar », un cabaret avec Mampionona quintet, Hakon Storm, Mathisen feat Lova Bil, @ Tonny Mahefa Razafiarison & Volahasiniaina Linda aura lieu à l’hotel du Louvre, Antaninarenina à partir de 19h 30.
     
     
AutoDiff