Société

Kidnapping - La petite Rahima libre, Riaz Hassim introuvable

Publié le dimanche, 11 novembre 2018
Après quelques jours de suspense total, la petite Rahima (11 ans) a été finalement relâchée  au cours du week-end dernier par ses ravisseurs, une information que le CFOIM ou collectif des français d'origine indienne de Madagascar, venait de confirmer sur sa page facebook. D'ailleurs, d'autres sites Internet ont relayé cette bonne nouvelle et diffusé en même temps les images du moment de sa libération.  Tantôt, on a pu voir l'enfant pleurer à cause de l'émotion mais entourée d'un groupe d'individus presqu'aux anges.

Anosibe Andrefana - Les corps des victimes toujours à la morgue

Publié le vendredi, 09 novembre 2018
Près de 72 heures après le terrible incendie, ayant dévasté un secteur entier du marché d'Anosibe Andrefana et qui s'est notamment soldé par la mort de 5 personnes, leurs dépouilles se trouvaient encore à la morgue, du moins au moment où nous nous sommes rendus sur place, hier matin. La raison, c'est que leurs familles seraient toujours dans l'attente, dans l'espoir d'informer des proches avant de franchir à la prochaine étape, c'est-à-dire les obsèques. Selon l'information, une partie des victimes ont des familles en dehors de la ville.

Tribunal pour enfants - Les cas de délinquance des mineurs en hausse

Publié le vendredi, 09 novembre 2018
125 dossiers traités par un cabinet en 2017. Ce chiffre a largement augmenté cette année, à en croire un responsable auprès du Tribunal pour enfants auprès du Palais de Justice à Anosy. Selon les explications de notre source, les enfants en conflit avec la loi sont généralement impliqués dans des petites ou lourdes infractions pénales. Les vols à la tire et cambriolages constituent les principaux délits commis, outre les crimes comme les viols, kidnapping, etc.

Cyclone « Alcide » - Madagascar à l’abri des dangers

Publié le jeudi, 08 novembre 2018
La forte tempête tropicale « Alcide » a été élevée au stade de seuil de Cyclone tropical intense (CTI)  hier matin. Toutefois, la Direction générale de la météorologie (DGM) située à Ampandrianomby vient  d’annoncer que la Grande île sera épargnée des dangers potentiels. L’intensité de  ce cyclone va s’affaiblir  dans les deux prochains jours. Les techniciens suivant jour et nuit la  trajectoire et l’évolution de cette catastrophe naturelle prévoient également un autre trajet.  Cette étude met ainsi Madagascar à l’abri. Hier après-midi, vers 13 heures, son centre a été  situé à 430  km au Nord-est de Vohémar avec une vitesse moyenne de…
Alors que l’attention était encore généralement focalisée sur le comptage de voix obtenues par chaque candidat dans les bureaux de vote de la ville mercredi soir, un autre fait bien plus spectaculaire s’était déclenché parallèlement à cela : le marché d’Anosibe Andrefana a été le théâtre  d’un violent incendie, qui a fait au moins 5 morts dont 1 enfant et causé la destruction de plus d’une quarantaine de maisons dont  6 en dur, selon un récent bilan de la Police. Le drame a éclaté vers 23h pour ne prendre fin que vers 4h du matin, hier. Le feu a démarré…
Outre les incidents remarqués au niveau des bureaux de vote, la situation dans la capitale au niveau des marchés ne laisse pas sans voix. Il n’y a pas eu de différence entre un jour ouvrable ordinaire et le jour d’une élection présidentielle dans la capitale de Madagascar. L’on peut dire même que la journée d’hier a été un moment opportun pour augmenter les bénéfices. La majorité des magasins, où des citoyens malgaches y sont employés, ont continué à exercer et envahis par des clients. Encore moins, les marchands de rue du côté d’Analakely ont tous rejoint la place pour  vendre leurs articles.…

Election et sécurité - Les forces de l’ordre mobilisées sur deux fronts

Publié le mercredi, 07 novembre 2018
La sécurité pendant l’élection présidentielle d’hier, était une question cruciale à une période où tous les risques de dérapage ou autres dangers liés à d’éventuelles émeutes n’étaient pas à minimiser. Il fut normal donc que les regards soient tournés sur les forces de l’ordre. Hier, elles ont dû monter sur deux fronts différents. Le premier consistait pour elles à voter, comme tous lescitoyens du pays donc ce devoir envers la nation tandis que le second, le plus important, était consacré à sécuriser le déroulement du scrutin proprement dit, y compris  dans les bureaux de vote. Ce qui fait que tous…

Fil infos

  • Prétendu « achat de voix » pendant la propagande - Un candidat répond aux observateurs européens
  • Visite de Ravalomanana aux Barea - Une offense au football malagasy
  • Fianarantsoa I, Mananjary … - Des preuves flagrantes de manipulation de voix
  • Insécurité urbaine - Nassir de Conforama kidnappé
  • Anomalies électorales - Le camp Rajoelina saisira la HCC
  • Trafic à la douane - Mbola Rajaonah interdit de sortie du territoire
  • Représentant auprès de la CENI - Le camp Rajoelina plie bagage
  • Haingo Rasolofonjoa - « Il faut préserver avant tout la paix sociale dans ce contexte difficile »
  • District de Tsaratanana - Un kidnappeur notoire éliminé
  • Distribution d’argent - Démenti formel des Ampanjaka

Editorial

  • Flou déroutant !
    Pour des raisons qui restent à définir sinon à  éclaircir, la CENI s’entête à œuvrer dans un cadre embrouilliaminique. Le manque de visibilité dans lequel les travaux relatif aux décomptages et aux traitements des voix issues de l’élection présidentielle du 7 novembre 2018 s’effectuent, irrite les esprits. L’entêtement de l’équipe du Maitre Hery Rakotoarimanana à continuer de publier des contestés déconcertent plus d’un. Elle juge inappropriée la requête des proches collaborateurs de certains candidats, entre autres ceux du MAPAR d’Andry Nirina Rajoelina, de revoir le mécanisme de traitement des procès-verbaux (P.V.) émanant directement des Bureaux de vote (B.V.). Les décalages sont flagrants ! Il se trouve que le candidat n° 13 soit  le plus perdant dans cet imbroglio. Mais en fin de compte, la majorité des candidats se sentent tous lésés à travers ce mic-mac. Mais, la CENI ne veut rien en savoir ! 

A bout portant

AutoDiff