Société

Agriculture - Un nouveau calendrier cultural des paysans

Publié le mercredi, 25 septembre 2019
Changement climatique oblige, les paysans s’adaptent. Un film de Movie Mada, financé par le Centre de recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et publié il y a une semaine, met en avant les effets du changement climatique sur l’agriculture. Etant donné que la saison de culture connue dans la période d’avant n’est plus d’actualité, les paysans s’adaptent désormais à un nouveau calendrier. « Auparavant, durant ma jeunesse, on récolte du riz au mois de mai. A cette période, tout le monde se sentait heureux car il y avait suffisamment de pluie.

Andohatapenaka - Une piétonne meurt poignardée

Publié le mercredi, 25 septembre 2019
Les agressions meurtrières semblent refaire surface à Andohatapenaka. Vers 19h mardi, une femme de 35ans, en rentrant chez elle, a perdu sa vie à la suite de son agression par un ou des inconnus. Ce(s) derniers l’ont attaquée avec  un objet tranchant. La pointe acérée de ce dernier s’est enfoncée dans la  région de l’aisselle gauche de la victime, juste à un point situé non loin du cœur, sectionnant ainsi au passage une grosse artère. La victime ne mourut pas sur le coup. Des volontaires l’ont transportée d’urgence à l’HJRA Ampefiloha où elle fut opérée.  
Vers l’automatisation de l’organisation du baccalauréat  pour Antananarivo. A partir de cette session des examens de fin d’études secondaires, l’office du baccalauréat met en œuvre un nouveau système technologique portant sur la sécurisation des informations  des  candidats. Désormais, elles  sont assignées au code-barres afin de préserver leur identité jusqu’à la publication officielle des résultats.  Selon Rakotonasy Solonjaka, directeur des examens nationaux, une fois l’inscription clôturée, une base de données a été établie.
Un adolescent de 15 ans fut interpellé par la Police pour une affaire de vol à Morondava. Lundi dernier, il a volé les biens appartenant à son oncle qui l’a hébergé avant de s’enfuir à Morondava où il réside. Dans la liste des objets volés, une arme à feu, un appareil photo, une tablette, un ordinateur, des bijoux ainsi que deux téléphones cellulaires ainsi que la somme de 37000 ariary.  
Encore un bandit de moins ! La traque, visant les auteurs d’enlèvements des  membres de la communauté indienne,  se poursuit dans la Capitale. Pas plus tard que la nuit du lundi, c’était au tour de Sôla, un dangereux ravisseur recherché depuis 10 ans ou presque par les Forces de sécurité, d’être éliminé. La scène de cette neutralisation  définitive du bandit est survenue vers 21h30 sur une portion du By-pass à la hauteur d’Ankadindratombo. Le concerné a roulé en moto. Il savait  que les Forces de l’ordre l’ont pris en filature.  
Devant l'interdiction d'entrée et d'utilisation à La Réunion - et cela pour des raisons de santé - des marmites « made in Madagascar » et d'autres ustensiles dont les poêles et louches fabriquées à partir de l'aluminium, les consommateurs malagasy sont en alerte. Pour les utilisateurs de longue date, ils émettent des inquiétudes par rapport à leur état de santé et celui des membres de leur famille. « Nombreux sont les ménages malagasy qui utilisent quotidiennement des marmites en provenance  d'Ambatolampy. Ce qui fait que c'est surtout la population locale qui subira en premier les conséquences si les différentes opérations…

Toamasina - 4 suspects interpellés pour vol de moto

Publié le lundi, 23 septembre 2019
Samedi dernier, la Police a interpellé quatre personnes pour une affaire de vol de moto à Toamasina. Tout a commencé le samedi 14 septembre dernier par la plainte d’un particulier résidant à Andranomadio, qui était la cible d’un cambriolage.  

Fil infos

  • Toamasina - Le « Bazary be » théâtre d'un incendie spectaculaire
  • Lutte contre le VIH/Sida, la tuberculose et le paludisme - La Grande île obtient le soutien financier de Bill Gates
  • Gestion des affaires nationales - La société civile Rohy à côté de la plaque
  • Libéralisation fibre optique - Le ministre des Télécommunications campe sur ses positions
  • Gouvernance - Le Plan régional de Boeny appliqué à la base
  • Polémique autour du projet « Tana Masoandro » - Quand le remblayage sert l’intérêt général
  • Sahasinaka - 2 enfants tués, 34 personnes blessées dans l’embardée d’un Sprinter
  • Fuite de sujets - Le directeur de l’office sous contrôle judiciaire, un enseignant MD
  • Président Andry Rajoelina à Lyon - « Pas de développement sans système de santé efficace »
  • Culture du privilège - Le mauvais exemple de certains enseignants-chercheurs pointé du doigt

La Une

Editorial

  • Soixante-et-un ans !
    Ce jour du 14 octobre, la République Malagasy a soixante-et-un ans. En effet, le 14 octobre 1958, la République malgache est née. Une étape voulue par l'Elysée avant d'octroyer l'indépendance. Il fallait attendre deux années après (1960) pour que le Général de Gaule se décide à le faire. Le Congrès des Assemblées provinciales réuni au lycée Gallieni (Andohalo Antananarivo) approuva par 208 voix pour, zéro contre, 26 abstentions et 6 portés absents l'instauration de la République à Madagascar. Zafimahova, celui qui a présidé la séance, annonça solennellement dans un tonnerre d'applaudissements la « nouvelle » ce jour du 14 octobre 1958 à 10 h 50 tapante (source Wikipédia) tout en restant dans la grande famille de la Communauté française.  

A bout portant

AutoDiff