Société

Phénomène kidnapping - Crainte d’une … crise diplomatique !

Publié le mardi, 11 décembre 2018
Après le double kidnapping survenu samedi dernier à Soavina et dont étaient victimes des hommes d’affaires dont le Tunisien Sofiane Omrani, toujours entre les mains des ravisseurs, et l’Indopakistanais Malik karmaly, la communauté internationale ne cache plus son inquiétude. A travers  un récent communiqué de la CFOIM (communauté des français d’origine indienne de Madagascar), elle craint même que l’affaire ne débouchera sur un incident diplomatique. Dans un passage du communiqué, il est indiqué que Madagascar a atteint les plus hauts sommets en termes d’insécurité. Le phénomène de kidnapping est devenu international et aucune nationalité ou communauté n'est plus épargnée. Si…
Ses ravisseurs l’ont libéré le lendemain même de son enlèvement. Il, c’est le patron d’entreprise indo-pakistanais du nom de Malik Karmaly. Selon une information du collectif des Français d’origine indienne de Madagascar ou Cfoim, l’otage  a été libéré  le dimanche soir. La séquestration de l’importateur local de produits de première nécessité fut donc l’une des plus brèves de l’histoire du kidnapping au pays en comparaison avec les cas des autres victimes. Les sources d’information comme le Cfoim, n’ont fourni aucun détail sur les conditions des ravisseurs pour sa libération immédiate. “ Ni le collectif, encore moins la famille de l’otage n’a…
Des mangroves et récifs coralliens en dégradation. Les ressources marines à Madagascar sont en danger à cause des différentes problématiques qui persistent, selon le Plan directeur de la recherche sur les sciences marines (PDRSM). « La déforestation impacte sur l’état des récifs coralliens à cause des diverses sédimentations qui s’y forment. Il en est de même pour les mangroves, notamment dans la côte Ouest de l’île où plus de 10 % d’entre elles sont détruites par la pollution marine. Cette situation s’explique par l’habitude des habitants de jeter leurs déchets dans la mer. Les ordures s’entassent et envahissent les bords de…
Et ça a repris de plus belle ! Samedi vers midi, près d'un petit pont dit Privé, la localité de Soavina était le théâtre, non d'un kidnapping, mais deux. Quatre ravisseurs, tous encagoulés et équipés de fusils Kalachnikov, ont enlevé Sofiane Omrani, un entrepreneur d'origine tunisienne de 47 ans et Malik Karmaly, importateur indo-pakistanais de produits de première nécessité au pays.
Le sujet lié à l’avortement, notamment clandestin reste d’actualité. Il s’agit d’une pratique illégale, punie par le Code pénal mais qui continue d’exister si l’on se réfère aux bruits de couloirs. Dans la Capitale, ce sont notamment les femmes dont l’âge est compris entre 15 et 25 ans qui sont les plus concernées. Une recherche menée par Bénédicte Gastineau et Stellina Rajaonarisoa, a révèlé que 63 % du décès maternel sont causés par l’avortement clandestin, rien que pour Antananarivo.
Le népotisme persiste. C’est ce que le syndicat des agents fonctionnaires du ministère de la Jeunesse et des Sports (SYNAF) confirme. « Le recrutement et la nomination de personnes sans qualifications dans les directions du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) continue. Du coup, la majorité des techniciens et cadres qui ont suivi des années de formation au sein de l’Institut national de la Jeunesse (INJ) à Carion et de l’Académie nationale des Sports (ANS) à Ampefiloha restent sans portefeuille jusqu’à maintenant », se désole Simon Cyriaque, inspecteur de la Jeunesse et des Sports et non moins président…
De nouveau dans le noir ! La coupure de l’électricité, l’ennemi public n° 1 dans la Capitale comme dans les autres grandes villes de Madagascar, est revenue parmi nous, après quelque temps d’absence. Une mauvaise nouvelle effectivement pour la population tananarivienne puisqu’elle plonge de nouveau dans le noir, chose qui ne s’est plus produite, en tout cas pour certains quartiers depuis quelques mois. Les ménages ont de nouveau sorti leurs bougies… Ils ont dû vivre et revivent de nouveau l’expérience de l’obscurité durant plusieurs heures d’affilée.

Fil infos

  • Ampefiloha Ampatsakana - Un carrefour infernal
  • Trafics douaniers - Mbola Rajaonah devant le Pôle anti-corruption la semaine prochaine
  • Présence confirmée de Mohamed Alabbar, le créateur de Dubaï-city
  • Investiture du Président Rajoelina - 6 Chefs d'Etat présents à Mahamasina
  • Impostures et mensonges de Ny Rado R. - Des victimes prêtes à la confrontation
  • Investiture du Président Andry Rajoelina - Des invités de marque attendus
  • PM d'Andry Rajoelina - Les députés d'accord sur un nom
  • Election de Andry Rajoelina - Des félicitations à l'allure de demande de pardon !
  • Futur Gouvernement - De nouvelles têtes en perspective !
  • Ny Rado Rafalimanana - Un vantard de première catégorie !

La Une

Editorial

  • Concept de l'alternance
    Larousse définit, entre autres, le mot « alternance » en ces termes : « succession de pouvoir, dans un cadre démocratique, de deux tendances politiques différentes ». Selon le calendrier établi, la passation de pouvoir entre le Président sortant Rajaonarimampianina Rakotoarimanana Hery Martial et le Président nouvellement élu Rajoelina Andry Nirina doit se passer ce jour du vendredi 18 janvier 2019. Moment de très grande importance dans la mesure où Madagascar réalise un pas géant voire historique vers l'assise de la démocratie. Une étape essentielle pour la consolidation des acquis, si minimes soient-ils, sur le principe de la succession au pouvoir par la voie des urnes.

A bout portant

AutoDiff