Editorial

Promotion bien méritée

Publié le jeudi, 11 avril 2019
Belle promotion ! Jean Louis Andriamifidy prêta serment le 5 avril 2019 en tant que membre du Conseil consultatif de l'union africaine (CCUA) à Arusha (Tanzanie) devant le président de la commission de l'UA. En effet, l'actuel directeur général du BIANCO dont le mandat arrive à son terme le 23 juin prochain a été élu membre du CCUA le 8 février 2019 pour deux ans, et ce, pour le compte de l'Afrique de l'Est lors de la 29 ème session de la conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement à Addis Abeba (Ethiopie). Le conseil consultatif pour la corruption est…

Opposant et non détracteur

Publié le mercredi, 10 avril 2019
A peine cent jours et quelques miettes au pouvoir, pétarades et rafales de viles critiques partant des détracteurs, en mal de comportements sensés (tsy mahay miaina) assènent le régime de l’IEM. Le jeune Président Rajoelina et son épouse Mialy en sont leurs cibles de prédilection. En fait, le vaillant couple présidentiel se trouve, en permanence, en ligne de mire de vaines attaques émanant de ces vilains et vulgaires faux opposants. Ce que le pays a besoin, qu’il soit clair une fois pour toutes, c’est un opposant (un vrai) capable de soumettre une vision une vision autre que celle prônée par…

L’IEM sur le circuit

Publié le mardi, 09 avril 2019
 L’Initiative pour l’émergence de Madagasikara démarre et marche. Comme dans un circuit de Formule 1, après le top de départ, les bolides démarrent en trombe. Sur une piste d’envol, l’aéronef décolle à merveille. A ce rythme, il atteindra la vitesse de croisière d’ici peu. Les grands chantiers prévus par l’IEM et promis dans les actes treize du Velirano débutent. A peine débarqué au pays après un voyage fructueux à l’île Maurice, le Chef de l’Etat descendit sur Toamasina, le Grand Port de l’Est et ce pour constater de visu l’arrivée à bon port le navire transportant les 16.500 tonnes de…

Malin piégé !

Publié le mardi, 09 avril 2019
En voulant être plus malin que le diable (devoly), Ravalomanana Marc finit par se faire piéger. Porté au pouvoir suite à de nébuleuses machinations 2002, Ravalomanana abusait du pouvoir d’Etat pour assouvir son « appétit insatiable », pour le compte des profits personnels. Il confondait le statut de Chef d’Etat à celui de PDG de Société, la caisse de l’Etat et celle de Tiko. Tous les marchés publics furent raflés, sans autres formes d’issues, par tous les démembrements du géant Groupe Tiko. Mais le malin Ravalomanana ne se contentait pas de « fondre » les biens de l’Etat avec ceux…

Omni sollicité !

Publié le dimanche, 07 avril 2019
Notre jeune Président a-t-il le vent en poupe ? A peine investi à son fauteuil de Président de la République le 19 janvier 2019, Rajoelina Andry Nirina compte déjà sur son tableau de palmarès deux visites d’Etat en tant qu’invité d’honneur. Et gageons que d’autres vont certainement suivre ! Le benjamin des Chefs d’Etat du continent noir fascine. A la tête d’une immense ile, grande comme la France, la Belgique et le Luxembourg réunis, à quarante-quatre ans, Rajoelina impressionne ! L’île Maurice, une île sœur des Mascareignes, en début de mars, invita spécialement le jeune Président Rajoelina Andry Nirina à…

Bras de fer !

Publié le vendredi, 05 avril 2019
De l'électricité dans l'air ! Une tension qui larvait, depuis, s'éclate au grand jour entre l'Etat et les grandes compagnies pétrolières opérant dans le pays. Deux camps incarnant deux intérêts, parfois, opposés même diamétralement opposés. Sans entrer dans les détails techniques du problème, le débat s'annonce rude dans la mesure où chaque camp … campe sur sa position. L'Etat, conscient de son rôle à savoir défendre les intérêts supérieurs de la Nation, ne veut point céder. Tandis que les pétroliers, toujours habitués à imposer leur point de vue, ne veulent rien en savoir.

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff