Editorial

Décès d'un parti

Publié le vendredi, 08 mars 2019
Nécrologie. C'est dans la douleur de la séparation que l'on annonce la mort de Hery Vaovaon'ny Madagasikara (HVM). Terrassé par une terrible maladie, depuis des mois, le HVM succomba. Son père biologique disparait totalement, du moins pour le moment, de l'écran du radar et son président l'avait déjà renié. Et les membres influents se dispersaient et s'évanouissaient dans la nature, depuis belle lurette. Les uns changèrent de « palitao » et rejoignirent le parti au pouvoir, d'autres tentèrent de créer désespérément une formation politique, d'autres, encore, ont été mis aux arrêts. L'ex- parti présidentiel agonisait et finit par rendre l'âme,…

Entre jeunes ... !

Publié le mercredi, 06 mars 2019
Entre jeunes, le courant passe vite ! Le jeune Président élu, Rajoelina Andry Nirina, manifesta publiquement et officiellement son soutien à l’endroit du jeune, son cadet, président auto-proclamé du Venezuela, Juan Guaido. Une grande première à Madagascar depuis la chute de la dictature de l’Amiral Didier Ratsiraka. Le Président malagasy affiche sa position en faveur de la lutte populaire menée par le président de l’Assemblée nationale vénézuélienne. Disposant d’immenses réserves de pétrole au même titre que l’Arabie Saoudite, Venezuela végète dans la misère. La mauvaise gouvernance dont la principale bénéficiaire est l’Armée aggravée par la chute du prix du baril…

Délicate manœuvre

Publié le mardi, 05 mars 2019
Si la formation du Gouvernement II de Ntsay Christian a pu avoir lieu sans trop de remous ni fracas, l’approche des étapes suivantes, à savoir la mise sur pied du gouvernorat pour les 23 Régions et le montage des listes des candidats en vue des législatives du 25 mai s’avère compliquée. Etant entendu la pluralité, la diversité et surtout la quantité, en genre et en nombre, des personnalités ou des associations ou des formations politiques ayant manifesté leur soutien à l’endroit du candidat n° 13 lors des élections présidentielles du premier et du second tour, Rajoelina Andry Nirina, l’heureux gagnant,…

Guerre déclarée !

Publié le lundi, 04 mars 2019
L’IEM déclare la guerre à toutes formes de malversations dont les effets ont littéralement ruiné le pays. Des pratiques obsolètes chères aux barons du HVM, de l’ancien régime. Il est grand temps que tout s’arrête ! Les exactions et les allégations commises à l’encontre des intérêts supérieurs de la Nation doivent, pour de bon, cesser. La bataille commença, déjà, depuis que le Premier ministre, Ntsay Christian, débarqua à Mahazoarivo en juin 2018. Soumis aux pressions des « 73 députés pour le changement » et dans le cadre précis de la Décision de la HCC du 25 mai 2018, le Chef…

Coups de balai

Publié le dimanche, 03 mars 2019
Coup de théâtre ! Le Conseil des ministres du mercredi 27 février 2019 procéda à un « licenciement massif » touchant quelques ministères-clés. Tous les secrétaires généraux, directeurs généraux, directeurs centraux et régionaux ont été tous « balayés ». Mesures radicales qui firent l'effet d'une bombe chez les premiers concernés mais aussi auprès de l'opinion. Un coup de théâtre qui fit bondir ... l'assistance.

Anguille sous roche ?

Publié le vendredi, 01 mars 2019
Les agents de la Police nationale menacent de débrayer. Motif, la mesure de suspension temporaire de la Police routière (PR) prise par les nouveaux patrons du ministère de la Sécurité publique, et cela, afin de permettre aux nouveaux dirigeants d'établir une stratégie plus efficace pour combattre au mieux la corruption qui infecte le Service. A rappeler que le maintien de l'ordre et la sécurité des zones urbaines relèvent de la responsabilité de la Police nationale tandis que la sécurité intérieure nationale, notamment les zones rurales, est de la compétence de la Gendarmerie nationale et enfin la Défense de l'intégrité territoriale…

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff