Publié dans Editorial

Question d’entourage

Publié le mercredi, 17 février 2021

Le Président Rajoelina est-il bien assisté ? Ou serait-il, par malheur, mal conseillé ? A en croire la Une d’un quotidien de la place proche de l’Opposition, le député Rahasimanana Paul Albert alias Rossy serait, le conditionnel est de rigueur, en colère contre les agissements de l’entourage, du moins de certaines têtes, évoluant en orbite dans le cercle rapproché du Chef de l’Etat. Rossy, une légende vivante et charismatique de la culture populaire et fidèle parmi les fidèles vis-à-vis de Rajoelina Andry, est un parlementaire IRD engagé  qui n’a pas sa langue dans la poche. On se rappelle de son engagement décisif lors du mouvement des « soixante-treize députés pour le changement » en 2018 sur la Place du 13 Mai.
David, le grand Roi d’Israël et son fils le Sage Roi Salomon dont l’éclat de leur renom voire de leur notoriété atteint l’Asie, l’Orient jusqu’en Abyssinie (Ethiopie) et le nord de l’Afrique grâce à l’efficience de leur entourage respectif.
Andrianampoinimerina (1787-1810), légendaire et emblématique Roi de l’Imerina, dont la grandeur et la sagesse rayonnèrent dans toute l’île notamment dans le Sud-Est (Antemoro), dues à la présence de grands hommes (Olo-be) stratèges et de perspicacité intellectuelle et morale dans son entourage. Des Hagamainty, Andriantsilavo ou des Andriamihaja ou des Andriamahazonoro ont prodigué de bons conseils auprès du souverain sinon ont su anticiper les dangers à venir. Le grand Roi de l’Imerina avait aussi une qualité exemplaire à savoir l’humilité d’écouter les « consignes » de ses sages conseillers et les appliquer. La preuve, Mboasalama ou Nampoina avait gagné presque toutes les guerres qu’il a dues engager à travers les œuvres d’unification de la Grande île.
Nous ne sommes tous pas sans savoir que la chute prématurée du régime Bleu de Rajao a pour cause majeur l’insanité de son entourage à commencer par sa propre épouse. C’est tout juste si l’ancien homme fort du pays parvint à terminer son mandat.
Rajoelina Andry Nirina, le numéro Un du pays, prend soin de veiller au grain sur le choix des éléments devant constituer le cercle restreint sinon de son entourage. Mais cela n’empêche pas qu’un ou des loups dans des peaux d’agneaux réussissent à s’infiltrer dans ledit cercle et entourage. Rajoelina ne peut pas avoir forcément et à tout moment le sens du discernement ou le reflexe de vigilance pour déjouer les éventuels pièges tendus. Ainsi, des brebis galeuses risqueraient de figurer, sous une bonne apparence, dans l’entourage du Chef de l’Etat. Il lui appartient avec l’aide de quelque proches collaborateurs les plus fidèles de démasquer, s’il y en a, le ou les faux jetons.
A une époque où le pays traverse l’une des pires turbulences de son histoire due aux effets pervers de la pandémie de Covid-19 et les incuries troublantes des têtes brûlées de l’Opposition, les dirigeants en place dont en premier lieu le Chef de l’Etat se doivent de faire beaucoup attention et prendre toutes les dispositions nécessaires et suffisantes pour avoir entièrement sous contrôle la situation. Et la précieuse prestation des conseillers en particulier autour du Président revêt un intérêt plus que vital dans l’avenir de la Nation.
A la lumière de l’évolution de la situation, certains observateurs doutent de l’existence de certaines personnalités peu crédibles au sein de la Présidence.
Ndrianaivo



Fil infos

  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !
  • Education - 500 000 ariary d’aides spéciales pour chaque maître FRAM
  • Marc Randrianisa recherché - Pour appel au meurtre contre Mialy R. et ses enfants
  • Pillage à Toliara - 30 auteurs du forfait arrêtés
  • Fanirisoa Ernaivo - Quand la haine se déchaîne
  • Crédibilité de l’Opposition - De mal en pis !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • La caravane passe !
    « Velirano » avance. En dépit des perturbations sciemment voulues et orchestrées par les « ennemis » du changement sinon du pays tout court, Rajoelina Andry et son équipe ne perdent pas le Nord encore moins le cap. Les travaux sur les chantiers suivent leur cours normal. Les « aboiements » n'ont pas ni ne peuvent pas empêcher la caravane de passer.

A bout portant

AutoDiff