Publié dans Editorial

L'IEM en marche !

Publié le lundi, 21 janvier 2019

Voilà, c'est fait ! L'effectivité de l'autorité suprême se voit confier au nouveau Président de la République, Rajoelina Andry Nirina. Après avoir prêté serment solennellement, il exposait magistralement les tenants et aboutissements de l'Initiative pour l'émergence de Madagascar (IEM), particulièrement vue sous l'angle des priorités des priorités. A noter que l'IEM constituera la base ou le point focal de toutes les actions du nouveau régime. Elle s'articulera à travers les « Treize piliers du Velirano ». Nous nous sommes interdits de le traduire à d'autres langues. En fait, cet « acte d'engagement » solennel que le candidat n° 13 avait pris durant la campagne fut déterminant dans le choix des électeurs. Selon le nouveau Chef d'Etat, des initiatives à effets immédiats s'imposent, et cela, pour faire face à certaines urgences qui, en fait, ne peuvent point attendre. Ainsi, des mesures urgentes orientées vers trois axes basiques vont être immédiatement prises.

Le Président ordonne aux nouveaux responsables du Gouvernement, nommés d'ici peu, de se pencher sur le « sosialim-bahoaka » qui touche la vie au quotidien du peuple. Entre autres, il faut donner à manger, à des prix abordables, aux gens en difficulté. Madagascar, selon le dernier classement établi, se trouve à la 161ème position de l'indice de développement humain. Donc, il y a urgence à relever. A ce sujet, il a annoncé à Mahamasina qu'en ce moment même un important cargo contenant du riz est flottant en direction de la Grande île. L'objectif est d'inonder de ce produit de nécessité vitale et stratégique, à bas prix, le marché sur toute l'étendue du territoire malagasy. Zandry Kely, notre cher Président, enjoint aussi les futurs responsables désignés de se pencher sur les « asa fivelomana » de la population réduite pour la plupart au chômage. Et enfin, et pas des moindres, le nouveau Patron d'Iavoloha donne des ordres stricts et formels à tous les responsables chargés, de près ou de loin, d'agir pour le rétablissement immédiat de la sécurité et de faire de telle sorte que ce fléau soit éradiqué. Des outils de choix jugés efficaces ont été déjà mis à leur disposition. Entre autres, des véhicules spécialement blindés, l'augmentation des effectifs des éléments de la Force de l'ordre... D'autres viendront !
Dès l'entame de son mandat, tout le monde a constaté que Rajoelina ne chôme pas et entend enclencher la vitesse supérieure. Eh oui, le train à grande vitesse (TGV) est mis sur rails et démarre sans tarder. Les autres « visions » des 13 points du « Velirano » ne seront pas en reste.
Le Président promet que d'autres grands projets prévus dans l'IEM verront leur sort concrétiser, dans une échéance prochaine à moyen terme. La vision de l'agrandissement et la modernisation des centres urbains, à l'image de la Ville des mille, la Capitale débutera, très prochainement, à coup sûr. Le grand projet « Tanamasoandro », l'éclatement d'Antananarivo vers l'axe ouest prendra forme d'ici peu. Les autres, les anciens chefs de Province auront leur part.
Une nouvelle disposition territoriale, annoncée ce jour historique, créa la surprise générale : la mise en place du Gouvernorat à l'échelle de la Région, et cela, pour activer les réformes apportées par l'IEM au niveau de la Région.
L'IEM en marche, gageons qu'elle a toutes les chances d'aboutir.
Ndrianaivo

Fil infos

  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars
  • Lutte contre l’insécurité dans la Sofia - Le député Velontsara dénonce l’immixtion de politiciens
  • Maroc - Le retour des Marocains au pays facilité
  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
Pub droite 1

Editorial

  • Le PAC fait-il peur ?
    Le Pôle anti-corruption (PAC) sème-t-il la terreur quelque part ? A en croire certaine manigance orchestrée autour d’une proposition de loi 01-2020 PL échafaudée et soumise à l’Assemblée nationale, on s’interroge légitimement. Modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n° 2016-021 portant règlementation du fonctionnement du PAC, elle inquiète.

A bout portant

AutoDiff