Nos archives web

Soucieux d’offrir un centre d’hébergement décent et digne, respectant les règles élémentaires d’hygiène de santé et du logement, les responsables auprès du ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Habitat et des Travaux publics, ont effectué samedi dans la matinée une visite auprès des sites d’hébergement des sinistrés des catastrophes naturelles de Tsimialonjafy et d’Ambanin’Ampamarinana. L’objectif est de constater de visu les conditions de vie des sinistrés dans ces deux sites au Village Voara Andohatapenaka et au Fokontany Iharinarivo Ambohidratrimo. Une manière pour le ministère de montrer que l’aide aux sinistrés figure parmi ses priorités. Selon les statistiques fournies, 11 personnes, 4 familles, victimes des glissements de rochers d’Ambanin’Ampamarinana ont été recasées provisoirement à Andohatapenaka. D’après les témoignages des sinistrés relogés dans ce site d’hébergement,  leurs besoins fondamentaux sont satisfaits. Les infrastructures provisoires dédiées à l’accueil des sinistrés sont aux normes, selon les précisions des responsables sur place. 

Le Président de la République de Madagascar a effectué sa première sortie internationale à Addis-Abeba, pour prendre part aux côtés de ses pairs au 32è Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union africaine. Dès son arrivée samedi soir  dans la Capitale «éthiopienne à la tête d’une délégation forte simple, le Président Andry Rajoelina s’est immédiatement rendu au dîner de gala offert par le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, à l’hôtel Sky Light.  Hier pour la première journée du 32ème Sommet de l’Union africaine, le Président malagasy a assisté à la session à huis clos des Chefs d'Etat et du Gouvernement dirigée par le Président rwandais, Paul Kagame président en exercice de l'Union africaine pour l'année 2018.  Une séance de travail qui a porté essentiellement sur « la réforme institutionnelle de l'Union africaine », la « zone de libre- échange continentale », « la mise en œuvre de la décision de la conférence sur les négociations Post-Cotonou » et enfin sur « l'élection du bureau de la conférence de l'Union africaine pour 2019 et l'élection du président de l'Union africaine pour 2020 ». Par la suite, le Chef de l’Etat malagasy a été convié à la cérémonie d'inauguration de la statue de sa Majesté l'Empereur Hailé Selassié, ancien Empereur d'Ethiopie de 1930 à 1974, érigée à la devanture du siège de l'Union africaine à Addis-Abeba.   La cérémonie d’ouverture officielle de ce 32ème sommet de l’Union africaine s’est déroulée en fin de matinée. Une séance durant laquelle le Président Andry Rajoelina a exceptionnellement prononcé un discours. 

Enfin !

Publié le dimanche, 10 février 2019

Il a fallu attendre l’accession au pouvoir, par la voie royale, d’un jeune visionnaire et homme de principe, Rajoelina Andry Nirina, pour qu’enfin les choses bougent dans ce pays.  Considéré comme le pays du « mora mora », Madagascar se voit bousculé par un Président jeune qui, jugé à tort ou à raison d’être impatient, enclenche la vitesse supérieure. Pour cause, en l’état actuel des choses dans le pays, tout est urgence et tout est priorité! Rajoelina Andry Nirina ambitionne d’inculquer chez les responsables, de tous les niveaux de l’Etat, le principe révolutionnaire de « travailler vite, sans bâcler ».  La population, prise en étau dans une sévère tourmente, ne peut plus attendre. Les vaines gesticulations sont, d’ores et déjà, révolues. Finies les tergiversations, il faut aller vite de l’avant ! La ponctualité, la vertu d’un prince dit-on, au rendez-vous donné impressionne dans les esprits des gens qui, trop  habitués au ratage, au mensonge ou au rendez-vous manqué du régime précédent, durent se mettre au diapason de la  nouvelle donne. A peine investi, Rajoelina prend son bâton de pèlerin et descend sur terrain pour voir comment va-t-on  procéder pour concrétiser dans les meilleurs délais et dans les meilleures conditions les Velirano qu’il avait scellés avec son peuple. Mais l’une des choses qui incarne, le plus, le nouveau style apporté par Zandry Kely revient à la mise sur rail de la bonne gouvernance touchant essentiellement la gestion des finances publiques. La caisse de l’Etat va obéir désormais à la loi de l’austérité.

La une du 11 février 2019

Publié le dimanche, 10 février 2019

Le premier classement FIFA de l'année 2019 montre très peu de changements. La moitié des Nations asiatiques, portées par la dernière Coupe d'Asie des Nations, ont fait chuter plusieurs sélections africaines. Aucun changement n'est noté ni dans le top 10 mondial ni  dans le top 10 africain dans ce premier classement des nations pour l'année 2019, à part la Belgique et le Sénégal qui continuent respectivement de mener la danse. Rappelons-le que les sélections africaines n'ont disputé aucune rencontre durant ces derniers semaines.

Si Tsaratanàna retient les esprits avec la succession des rapts qui s'y déroulent actuellement, dans la Capitale, la situation est tout autre. Les récentes investigations de la Police l'ont menée sur la piste des commanditaires supposés de ces rapts à Andraisoro. Les Forces de l'ordre enchaînent les coups de filet de certains auteurs d'enlèvements qui ont marqué cette ville l'année dernière. Ainsi, le matin du jeudi 7 février dernier, dans le quartier d'Andraisoro, la Brigade criminelle (BC4) a interpellé trois cerveaux supposés, dont deux femmes, de deux kidnappings de citoyens indo-pakistanais survenus en juillet et en décembre 2018.

Coup dur pour la Mairie de la Commune urbaine d’Antananarivo et la mairesse en particulier. En effet, son directeur de cabinet vient d’être placé en détention préventive à la prison d’Antanimora. Présentée devant le Pôle anti-corruption (PAC) mercredi, la femme de confiance de Lalao Ravalomanana est accusée d’abus de fonction et de détournement de deniers publics et complicité.

Tanà à plaindre !

Publié le vendredi, 08 février 2019

Les tananariviens seraient-ils les damnés de la Terre ? Les Malagasy ainsi que les diverses nationalités résidant à Antananarivo auraient-ils fait un mauvais choix ou auraient-ils eu la mésaventure d'habiter la Capitale de Madagascar ? Réellement, c'est la galère de tous les jours ! Insécurité et insalubrité dans tous les états sont le pain quotidien des citoyens de la Capitale.

6,6 %. Tel est le taux d’évolution des arrivées de touristes à Madagascar, constaté au niveau des agences de voyages. Les chiffres sont en effet passés de 115 387 en 2017 à 123 018 pour l’année dernière. Un grand pas en avant vu qu’il y a deux années, la hausse a été estimée à seulement 1,6 %. Ces résultats sont ainsi palpables grâce à la contribution de tout un chacun, allant des opérateurs aux promoteurs de la destination, sans oublier le ministère de tutelle. Toutefois, ces efforts doivent encore être renforcés pour que le secteur touristique soit un réel pilier pour le développement économique du pays.

Organisé par l’agence 2HP,  le Salon du transport de marchandises et de la chaîne logistique en est aujourd’hui à sa seconde édition. Durant deux jours, les visiteurs auront l’opportunité de découvrir plus de 40 stands tenus par les différents acteurs du milieu. Pour cette deuxième édition, le salon se déroule à l’Alliance française d’Antananarivo, sise à Andavamamba. La précédente édition a eu lieu au Parvis de l’Hôtel de ville à Analakely.

Fil infos

  • Opération d’harcèlement de la Police à Anosibe - 5 personnes en état d’arrestation
  • Trophée « Champion de l’industrialisation » - Madagascar jugé pour le leadership du Président
  • Giovanni Di Girolamo, ambassadeur de l'UE - "Il faut que Madagascar puisse continuer dans la paix et la stabilité"
  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI

La Une

Recherche par date

« August 2022 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
Pub droite 1

Editorial

  • Désuète ruse
    Déstabilisés dans leur manœuvre de déstabilisation. Désarmés dans leur entêtement d’abattre le régime. Et affaiblis par une volonté insatiable non soutenue par le peuple de contester, les membres de l’Opposition s’obstinent. Ils tentent leur chance par une autre pièce de rechange, une autre stratégie, une autre ruse à savoir semer de folles rumeurs. Nul n’ignore qu’une telle ruse ne vaut plus la chandelle. Dépassée par les évènements, elle est frappée de désuétude !

A bout portant

AutoDiff