Retour en force après 2 années d’absence. L’ONG « Médecins de l’Océan Indien » (MOI) reprend son habituelle mission humanitaire médico- chirurgicale et dentaire à partir de cette semaine et ce jusqu’au 6 juillet prochain. Brickaville accueille pour la première fois l’évènement, avec 55 missionnaires mobilisés. Cette fois-ci, 10 000 à 12 000 patients bénéficieront d’une prise en charge gratuite selon leurs besoins, depuis les consultations jusqu’aux interventions chirurgicales, en passant par les soins, médicaments et analyses.

Publié dans Société

87 %. Les chiffres portant sur le nombre de nouvelles contaminations à la Covid-19 ne cessent d'augmenter. Cette situation épidémiologie est beaucoup plus alarmante dans la Région d'Analamanga. Depuis le début de cette épidémie sur le territoire malagasy, elle a été toujours en tête de liste en matière de nouveaux porteurs du virus. Du 18 au 24 juin dernier par exemple, sur les 372 nouveaux cas confirmés positifs au coronavirus, 324 sont localisés dans l'Analamanga, soit 87 % des patients identifiés.

Publié dans Société

Après deux années de restrictions sanitaires liées à la Covid-19, l’ambiance du 26 juin à Mahamasina était de retour. Déjà que le Stade Barea à Mahamasina était plein à craquer durant le défilé militaire programmé dans la matinée, le public, venu en masse dans l’après-midi, espérait encore trouver des places à l’intérieur. Pour ceux qui sont venus, leur motivation porte non seulement sur l’amour de la patrie, mais aussi la joie de retrouver cette ambiance musicale et culturelle à la malagasy.

Publié dans Société

Une hausse du taux de réussite. Les résultats de l'examen pour l'obtention du Certificat d'études primaires élémentaires (CEPE) dans plusieurs Directions régionales de l'éducation nationale d'Analamanga sont sortis le week-end dernier. Pour la Circonscription scolaire (CISCO) d'Antananarivo Renivohitra, le taux de réussite est de 75,70%, soit une hausse de 1,53 % par rapport à l'année dernière.

Publié dans Société

A l’occasion du 62è anniversaire du retour de l’indépendance de Madagascar, le Président de la République Andry Rajoelina a décidé d’accorder des remises de peine aux personnes condamnées à des peines privatives de liberté en cours d’exécution. Le décret y afférent a été signé par le Président de la République jeudi dernier. Ces remises de peine varient de trois à douze mois, selon la nature de la peine prononcée contre les condamnés.

Publié dans Politique

Une fête nationale qu’elle n’oubliera pas de sitôt. Hier, une jeune femme a gagné une maison lors d’un tirage au sort, effectué par le Président de la République au stade de Mahamasina à la suite du défilé militaire. Comme les autres spectateurs présents dans les gradins, elle a versé un ticket tombola gratuit à l’entrée du stade Barea. L’heureuse élue est une jeune femme d’une vingtaine d’années. Locataire, elle affirme habiter Tsimbazaza avec sa grand-mère.

Publié dans Politique

 Réduction. Au départ, ils étaient censés être un peu plus de cent trente opérateurs à pouvoir exporter pour la campagne de cette année. Cependant, la liste des opérateurs, pouvant profiter du fameux sésame qu’est la licence d’exportation de vanille, a été revue à la baisse pour ne contenir qu’un peu moins d’une centaine de sociétés et de particuliers selon les autorités.

Publié dans Politique
dimanche, 26 juin 2022

LA UNE DU 27 JUIN 2022

Publié dans La Une

Fil infos

  • Accident de minibus à Marovoalavo - Dix personnes décédées
  • Président Andry Rajoelina - « Madagascar n’est pas un pays en crise »
  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache
  • Massacre à Ankazobe - 6 personnes placées sous MD
  • Tarif optima business - Les grands consommateurs grincent les dents
  • Trafic de drogue - Un dealer cache ses héroïnes sur son bébé
  • Incendie criminel à Ankazobe - Les arrestations se suivent
  • Union européenne - Giovanni Di Girolamo élevé au rang de Commandeur de l’Ordre national
  • Une attaque sur fond de vengeance !
  • Incendie criminel à Ankazobe - Quatre membres de la bande éliminés

La Une

Recherche par date

« June 2022 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Pub droite 1

Editorial

  • 10 août, une aubaine… 
    Le pays rendra hommage aux victimes de la tuerie de Mandrimena (Andoharanofotsy) demain. En effet, le 10 août 1991, des dizaines voire des centaines, certains avancent même des milliers de concitoyens, ont été abattus de sang-froid par des éléments de la Garde présidentielle, à l’époque de l’Amiral Didier Ratsiraka, sur le terrain vague de Mandrimena, entre Andoharanofotsy et Iavoloha.Les dirigeants de la lutte populaire issus du « Hery velona Rasalama » conduits par feus Zafy Albert et Andriamanjato Richard décidèrent sur la place du 13 Mai, ce 10 août 1991, d’aller avec des milliers de manifestants rejoindre le Palais d’Iavoloha pour entamer une concertation directe avec le maitre des lieux à savoir Didier Ratsiraka, Président de la République démocratique, et ce afin de dénouer la crise qui a trop duré dans le cadre d’un dialogue direct. Seulement, l’affaire a mal tourné. Les éléments d’élite de la GRP, survolant par hélico,…

A bout portant

AutoDiff