Des classes en multigrades, des salles provisoires en tôles, des élèves envoyés pour étudier à Soavimasoandro, au lycée d'Alarobia ou encore dans le bâtiment « Tsena Mora » du quartier. Ce sont les organisations qu'Andrianjelisoa Anna Sylvie, directrice de l'Ecole primaire publique (EPP) d'Ivandry a dû mettre en place pour assurer la continuité des cours à ses élèves durant des années.

Publié dans Société
jeudi, 30 juin 2022

Volobe et Sahofika 

Où en est-on ? Deux grands projets d’installation de centrales hydroélectriques sont en gestation depuis des mois ou des années. Où en sont- ils exactement au jour d’aujourd’hui ?

Publié dans Editorial

La valorisation du capital naturel pour la croissance verte. C’est l’objectif que se fixent les participants à la deuxième édition du Forum sur le capital naturel qui se tient présentement à l’hôtel Radisson Blu, sis à Ambodivona. Durant la première journée, les participants ont échangé sur la façon d’intégrer et financer le capital naturel dans les politiques et les investissements pour la croissance verte à Madagascar, en s'appuyant sur les priorités, les expériences et les engagements des parties prenantes nationales.

Publié dans Economie

Réponse du berger à la bergère. Au lendemain de l’intervention du ministre des Affaires étrangères, Richard Randriamandranto devant les députés, lors du 2ème jour du face- à- face au CCI Ivato mercredi dernier, les syndicats en grève au sein de ce département ministériel n’ont pas tardé à réagir. Pour rappel, le patron de la diplomatie malagasy a souligné que certaines personnes au sein du ministère ont l’intention de renouer avec la politique du « diviser pour mieux régner » qui remonte à l’époque de Gallieni. Selon toujours ses propos, la grève qui bat son plein au niveau du ministère aurait des dessous politiques. Une affirmation que les syndicalistes ont démenti dans une déclaration hier.

Publié dans Politique

La hausse des prix du carburant est inévitable. L’Etat, les opérateurs du secteur pétrolier, mais également les simples observateurs reconnaissent le caractère inéluctable d’une révision des prix du carburant dans la Grande-île. Madagascar, comme d’autres pays dans le monde, devra faire face à la réalité économique mondiale marquée notamment par la guerre en Ukraine. Ce conflit a des répercussions sur le prix de plusieurs produits d’importation et surtout sur celui du pétrole. Les tarifs appliqués actuellement auprès des stations-service connaîtront une hausse.

Publié dans Politique

 

Le Tribunal de première instance de Nosy Be venait de condamner à six mois de prison ferme la chanteuse Ninie Donia, jeudi dernier. Même si elle a dû répondre, pour au moins sept chefs d’accusation, dont escroquerie et menace, elle est finalement incriminée d’avoir fait partie d’une association de malfaiteurs. Idem pour ses 13 co-accusés, également trempés dans la même affaire qu’elle, et qui sont condamnés pour le même motif.

 

Publié dans Politique

Fil infos

  • Accident de minibus à Marovoalavo - Dix personnes décédées
  • Président Andry Rajoelina - « Madagascar n’est pas un pays en crise »
  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache
  • Massacre à Ankazobe - 6 personnes placées sous MD
  • Tarif optima business - Les grands consommateurs grincent les dents
  • Trafic de drogue - Un dealer cache ses héroïnes sur son bébé
  • Incendie criminel à Ankazobe - Les arrestations se suivent
  • Union européenne - Giovanni Di Girolamo élevé au rang de Commandeur de l’Ordre national
  • Une attaque sur fond de vengeance !
  • Incendie criminel à Ankazobe - Quatre membres de la bande éliminés

La Une

Recherche par date

« June 2022 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
Pub droite 1

Editorial

  • 10 août, une aubaine… 
    Le pays rendra hommage aux victimes de la tuerie de Mandrimena (Andoharanofotsy) demain. En effet, le 10 août 1991, des dizaines voire des centaines, certains avancent même des milliers de concitoyens, ont été abattus de sang-froid par des éléments de la Garde présidentielle, à l’époque de l’Amiral Didier Ratsiraka, sur le terrain vague de Mandrimena, entre Andoharanofotsy et Iavoloha.Les dirigeants de la lutte populaire issus du « Hery velona Rasalama » conduits par feus Zafy Albert et Andriamanjato Richard décidèrent sur la place du 13 Mai, ce 10 août 1991, d’aller avec des milliers de manifestants rejoindre le Palais d’Iavoloha pour entamer une concertation directe avec le maitre des lieux à savoir Didier Ratsiraka, Président de la République démocratique, et ce afin de dénouer la crise qui a trop duré dans le cadre d’un dialogue direct. Seulement, l’affaire a mal tourné. Les éléments d’élite de la GRP, survolant par hélico,…

A bout portant

AutoDiff