Publié dans Politique

Axe Ambilobe - Vohémar - L'inauguration prévue dans 8 mois

Publié le jeudi, 17 septembre 2020

Le couple présidentiel entame une nouvelle tournée dans la Région de SAVA depuis hier. Parmi les étapes marquantes de ce déplacement, la descente du Président Andry Rajoelina pour constater l'avancée des travaux de réhabilitation de l'axe RN5A reliant Ambilobe et Vohémar. Lancé officiellement par le Chef de l'Etat le 13 avril 2019, ce chantier, qui s'étend sur 151km, consiste à des ouvrages de terrassement puis de bitumage. Malgré l'épidémie de Covid-19, le chantier avance doucement mais sûrement sous la houlette de l'entreprise chinoise « China Road and Bridge Corporation » (CRBC) qui a déjà été en charge de la construction de plusieurs grandes infrastructures internationales dont une autoroute de plusieurs kilomètres au Sénégal.

 

A entendre les responsables de l'entreprise CRBC, la réception de la route pourra se faire d'ici la fin de l'année prochaine au plus tard. Le Président Andry Rajoelina a émis le souhait que l'inauguration se fasse avant la célébration du 61ème anniversaire de l'indépendance de Madagascar en 2021, c'est-à-dire dans 8 mois. Une suggestion qui a été répondue favorablement par les responsables de l'entreprise chinoise. « Avant la saison de pluie, nous allons effectuer le maximum de travaux pour maintenir la fondation actuelle et faire notre possible pour respecter ce délai », a assuré un représentant de la CRBC.

Bientôt le bitumage

D'après les explications du ministre de l'Aménagement du territoire et des Travaux publics, Hajo Andrianainarivelo, les travaux ont toujours suivi leurs cours malgré la pandémie. L'absence de certains ouvriers cadres ayant été bloqués en Chine à cause de la Covid-19 a provoqué un ralentissement du chantier sans pour autant l'arrêter.  Il balaie ainsi d'un revers de la main les rumeurs malveillantes qui affirment que les travaux sont au point mort. Selon toujours le patron de la MATP, les travaux de terrassement sont presque achevés avec 50km entamés depuis Vohémar et 50km depuis Ambilobe. L'étape de bitumage commencera très bientôt. L'équipe en charge des ouvrages est composée de 800 employés malagasy et 100 ressortissants chinois. Près de 400 matériels y sont utilisés.

La réhabilitation de cette route est tant attendue par la population locale qui traverse cet axe pendant une journée entière durant la saison sèche et plusieurs jours lors de la période pluvieuse.  Outre la facilitation de la circulation sur cet axe vers Vohémar, cette route desservira également huit Communes à savoir Marivorahona, Ambakirano, Betsiaka, Maromokotra, Daraina, Madirobe, Ampondra et Vohémar. Au total, 1 700 000 habitants bénéficieront directement de ce projet.  Le Président de la République a profité de cette visite pour annoncer le début de la réhabilitation de la route nationale 6 reliant Ambanja et Antsiranana.

Actions sociales

Plus tôt dans l'après - midi, le Président Andry Rajoelina et son épouse ont visité le District de Vohimaro pour la distribution de Vatsy Tsinjo à la population locale. Cette distribution est destinée à alléger les besoins des familles vulnérables en cette période de crise sanitaire.

Par la suite, la délégation a pris la direction de Vohémar pour procéder à la remise de kits solaires dans le cadre du programme « électricité pour tous ». Il n'est plus à rappeler que ce programme fait partie des « Velirano » du numéro un de l'Exécutif.  

Le Chef de l'Etat n'a pas manqué de rappeler que les travaux de construction d'une Epp « manara - penitra » dans cette localité sont déjà sur la bonne voie. La tournée du couple présidentiel se poursuivra ce jour dans d'autres Districts de la Région de SAVA.

La Rédaction

Fil infos

  • Mobilisation face au Kere dans le Sud - Les députés offrent 8,5 tonnes de riz
  • Taxes pétrolières pour l’environnement - Détournement de 15 milliards destinés à l’OLEP
  • Lutte contre la Covid-19 - La communication, arme absolue utilisée par l’Etat
  • Village et Rova d’Ambohimanga - Les habitants retrouvent le goût de l’eau potable
  • Présidence de la Confédération africaine de football - Ahmad brigue un second mandat !
  • Assemblée nationale - Le calme plat
  • Pension de retraite pour les députés - Oui mais…
  • Loi sur la communication médiatisée - Les acteurs dans les Régions mis au parfum
  • Pension de retraite pour les députés - Razanamahasoa Christine précise
  • Fonctionnaires fantômes - La coupure des salaires effective

La Une

Editorial

  • Avec ou sans … !
    L’absentéisme. C’est le mode opératoire opté des sénateurs de l’Opposition pour exprimer leur… colère. En effet, Thierry Raveloson, Andriamandavy Riana, Olga Ramalason et compagnie, les sénateurs HVM et TIM, boudent. Ils désertent les séances de la Session ordinaire (la dernière du genre) de leur institution. Un manquement flagrant envers le devoir sacré qu’ils sont censés assumer en tant qu’élus. Et ils sont payés pour ! En droit de leur réclamer des comptes, les contribuables suivent de près la situation. A moins que ces « têtes brûlées » du Palais de verre renoncent à toucher leurs indemnités et avantages divers. C’est à voir !Arrivé en fin de parcours, le mandat des sénateurs se termine mal pour ne pas dire en queue de poisson. En tout cas, les sénateurs de l’Opposition doivent s’attendre à une telle mésaventure. En 2018, au tout début de la campagne électorale, le candidat Rajoelina annonçait déjà la…

A bout portant

AutoDiff