Publié dans Politique

Donald Trump ou Joe Biden à la Maison Blanche - Les enjeux au niveau mondial

Publié le mercredi, 04 novembre 2020

 

Encore quelques heures ou quelques jours, cela dépend du rythme de comptage des voix, avant de savoir qui sera le 46e Président des Etats-Unis d'Amérique. Hier, les derniers chiffres reçus ont laissé entrevoir une course serrée entre les candidats en poux: Donald Trump et Joe Biden. A l'issue de ce cours, un changement interviendra sûrement au niveau mondial. Significatif ou pas, les opinions s'accordent à dire qu'une nouvelle tête à la Maison Blanche n'apportera pas une grande transformation dans les mois à venir. En tout cas, pas dans le cadre de cette pandémie.

 

50,2 pour Joe Biden et 48,3% pour Donald Trump, selon les pourcentages des derniers résultats provisoires aux votes populaires comptés dans les 51 Etats des Etats-Unis. Ce sont les derniers chiffres obtenus à l'heure où cet article a été écrit. Des chiffres qui ne signifient encore absolument rien, étant donné que les votes par correspondance n'ont pas encore été pris en compte. D'autre part, les «swing states» ou «état-pivot» à savoir, l'Ohio, la Floride, le Texas, le New Hampshire, l'Arizona, le Minnesota, l'Etat de Georgia, Wisconsin, Michigan et Caroline du Nord pourrait encore renverser la tendance. Rien n'est donc encore gagné pour les deux candidats à la présidentielle américaine.

Si ces élections représentent un enjeu plus qu'important pour les citoyens américains, elles le regardent plus au niveau mondial. Pourtant, avec la crise sanitaire de la Covid-19 qui sévit actuellement dans le pays et les tendances politiques de plus en plus isolées dans le monde récemment, les observateurs politiques de par la planète s'accordent à dire que la reprise de Trump ou l 'arrivée de Biden au pouvoir ne changera pas grand-chose dans le monde.

Contexte et enjeux

Au niveau diplomatique, le bilan des quatre dernières années de Donald Trump au pouvoir est intéressant. En effet, le Président des Etats-Unis a réalisé son slogan de refaire des Etats-Unis une priorité ou «America First». 

Donald Trump a, d'une part, ainsi priorisé les citoyens américains, notamment au niveau de l'emploi et du commerce, et réduit les aides dédiées aux autres pays du monde. Il a également décidé d'alléger les tensions avec la Corée, en prenant contact avec Kim Jung-un, et continuez à collaborer avec la Russie, notamment afin d'éloigner ce dernier de la Chine, principal concurrent actuel des Etats-Unis.

D'autre part, avec les pays européens, notamment la France, les Etats-Unis ont depuis longtemps pris leur distance. Ils ont d'ailleurs plus collaboré avec les pays asiatiques.

Au niveau du continent africain, les Etats-Unis n'ont pas non plus été des plus amicaux. Cependant, ils sont restés disponibles en termes d'aide humanitaire, bien que celle-ci ait été moins fréquente.

Suite à la pandémie de Covid-19 actuelle, les coopérations bilatérales ne doivent pas s'améliorer. En effet, si Joe Biden venait à être élu Président, il est peu probable qu'il décide en pleine crise de prioriser la reprise des coopérations avec les autres pays. Il s'agira surtout de relancer l'économie américaine. Comme Joe Biden est un démocrate, on peut s'attendre à une concurrence commerciale plus cordiale, et non moins féroce.

Actuellement en pleine transition vers un nouveau climat économique et politique, le monde après les élections américaines ne s'en porte pas mieux ni pire.

Tiasoa Samantha

 

Fil infos

  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »
  • Cour administrative d’appel - Mise en place demandée par la Cour suprême
  • Donald Trump - Mis en accusation pour la seconde fois et isolé par les médias !
  • Assemblée nationale - Deux nouveaux députés à l’Hémicycle de Tsimbazaza
  • Sécheresse dans le sud - Le stockage d’eau comme priorité
  • Trafic illicite de 73,5kg d’or - Mali confirme l’usage de faux par les trois ressortissants malagasy
  • Journée des officiers - Une célébration sobre et symbolique à Iavoloha
  • Trafic illicite de 73,5kg d’or - L’avion de la STA saisi !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit solidaire !
    L’heure est grave ! L’intraitable « Kere » dans le Sud fait fuir des gens. La Covid-19 reprend le poil de la bête. La violence atteint le paroxysme. Les sociétés et entreprises ne sont pas encore sorties de l’auberge des suites des frappes aveugles de la pandémie du coronavirus durant l’année passée. Le moment crucial arrive où nous devons, tous sans exception, faire preuve d’esprit solidaire. Chacun doit se sentir concerné sans être forcément responsables du malheur d’autrui. La solidarité nationale s’avère être la solution la meilleure sinon l’idéal.Dans le Sud, l’intensité de la sécheresse atteint, cette fois-ci, un degré… inhumain. Quand les gens de la région concèdent à fuir ou à abandonner la terre de leurs Ancêtres, leurs animaux d’élevage et leurs activités cela explique une situation inédite voire intenable. Depuis l‘époque coloniale jusqu’à un passé récent, les autorités publiques ont tenté de convaincre les habitants du grand Sud,…

A bout portant

AutoDiff