Publié dans Politique

Projet Tanà- Masoandro - La nouvelle ville de l’Ouest implantée à Imerintsiatosika

Publié le jeudi, 05 novembre 2020

Le vice-ministre Zasy Michel Angelo a confirmé hier que le projet Tanà Masoandro sera implanté dans la Commune d’Imerintsiatosika, District d’Arivonimamo, Région Itasy. La prochaine étape sera de recruter un « master planner » qui va dessiner la nouvelle ville.
Cela fait plusieurs mois que le projet Tanà- Masoandro a été mis en sourdine. Cela ne voulait pas dire que le projet a été enterré ou jeté aux oubliettes. Au contraire, le vice-ministère chargé des Nouvelles villes a cherché un nouvel emplacement et a jeté son dévolu sur Imerintsiatosika. Le vice-ministre Zasy Michel Angelo a confirmé hier, lors d’un point de presse dans les locaux du ministère à Anosy, que la Commune d’Imerintsiatosika accueillera ce projet présidentiel.
« Imerintsiatosika s’avère être à moins de 40 km d’Antananarivo. Ce qui est très intéressant en termes de développement urbain », a affirmé le vice-ministre. Il poursuit que « c’est une réserve foncière où il y a moins d’occupation ; et en termes de planification de projet, c’est beaucoup plus facile d’activer un projet sur un terrain où il n’y a personne ». Imerintsiatosika est donc « le meilleur candidat » pour abriter ce projet.
Le projet Tanà- Masoandro est l’extension de la ville d’Antananarivo. Il sera donc implanté à Imerintsiatosika. Mais cela ne veut pas dire que la construction de nouvelles villes s’arrêtera après celui d’Imerintsiatosika. Le vice-ministre a expliqué que « celui - là sera activé en premier parce que c’est là qu’on va implanter la cité ministérielle ». L’idée est de commencer à faire le nouveau quartier administratif, déplacer ce centre administratif d’Anosy vers un nouveau quartier plus dynamique.
La prochaine étape du projet actuellement est de recruter un « master planner » de niveau international. Ce recrutement permettra au projet d’avancer. Le but étant de se baser sur l’expérience acquise du master planner dans d’autres pays concernant la construction d’une nouvelle ville. Quoi qu’il en soit, ce master planner va travailler en étroite collaboration avec des nationaux puisqu’il s’agit d’une nouvelle ville malagasy.
Poursuivant ses explications, le vice-ministre ajoute que l’approche adoptée est de ne pas faire de « copier-coller » avec les choses qui se font ailleurs. L’approche adoptée est de travailler sur un héritage culturel qui est extrêmement important ici à Madagascar et de dessiner la ville qui correspond à notre culture. D’ailleurs, c’est la vision même du Président de la République rappelle le vice-ministre Zasy Michel Angelo.
Imerintsiatosika supplante ainsi Ambohitrimanjaka. Le projet Tanà- Masoandro est un projet pharaonique où il faut procéder non seulement avec prudence mais aussi étape par étape. « La Nouvelle ville de l’Ouest », c’est un projet qui s’étalera sur un terrain de 1 000 ha où se trouvait à l’époque la NASA et dont une partie est occupée actuellement par le Régiment d’artillerie lourde (RAL).
La rédaction



Fil infos

  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »
  • Cour administrative d’appel - Mise en place demandée par la Cour suprême
  • Donald Trump - Mis en accusation pour la seconde fois et isolé par les médias !
Pub droite 1

Editorial

  • Pour qui sonne… !
    Pour qui sonne le glas ! Le jour fatidique arrive. La session extraordinaire (la première d’ailleurs) du Sénat se tient en ce deuxième mardi comme le veut la Constitution. En effet, dans l’Art 78, par analogie aux dispositions légales qui régissent l’Assemblée nationale, le Sénat se réunit le deuxième mardi qui suit la proclamation des résultats. Une session spéciale qui, pour le cas présent, met fin définitivement à l’existence du Sénat (ancienne formule) et met sur les rails définitivement le Sénat (la nouvelle formule). Le Sénat est mort, vive le Sénat ! Et pour qui sonne… la sonnerie de la mort ? Le dernier bastion du régime HVM s’écroule et le dernier bataillon radicalisé défendant les causes de l’ancien régime bleu et surtout du Président déchu Rajaonarimampianina évacué. En 2015, au point culminant de la puissance sans partage du parti au pouvoir HVM, le régime Rajaonarimampianina saccagea la Chambre haute.…

A bout portant

AutoDiff