Publié dans Politique

Président Andry Rajoelina - « Que les forces des ténèbres soient vaincues »

Publié le dimanche, 07 mars 2021

« Ne vous laissez pas vaincre par le mal, mais surmontez le mal par le bien ». C'est ce verset tiré de l'épître aux Romains que les organisateurs ont choisi comme thème du concert évangélique, « Antsam-piderana ho an'ny firenena » ou concert de la paix pour Madagascar, de samedi dernier au Palais des sports de Mahamasina. Un concert qui a notamment vu la présence du Président de la République Andry Rajoelina et de son épouse.

« Ce rendez-vous nous a permis de mettre entre les mains de Dieu l'avenir de Madagascar et de demander sa bénédiction pour tous les travaux qui doivent être accomplis », commente le Chef de l'Etat dans une publication sur ses réseauxsociaux. Une manifestation au cours de laquelle le Président Rajoelina a prié pour que la force et la grâce divine « abondent sur le pays », et que « les forces des ténèbres soient vaincues ».

Le concert a réuni de nombreux citoyens malagasy issus de diverses confessions religieuses et de diverses obédiences politiques. Un concert qui s'est tenu quelques heures après la pseudo-présentation de rapport d'activités des députés de l'opposition. Des personnalités connues telles que le Père Pedro, et de nombreux hauts commis de l'Etat et élus du pays ont été aperçus dans la salle. Toutes les personnes présentes au cours de l'évènement ont été vêtues de blanc. La grande affluence a obligé les organisateurs à installer un écran géant en dehors de la salle de concert. Animé par plusieurs artistes évangéliques de renom, l'évènement qui a duré cinq tours d'horloge a également été intégralement diffusé sur les ondes de certaines chaînes de télévision de la Capitale. L'engouement des personnes ayant suivi cet évènement en direct montre leur soif de voir le pays se développer dans la paix. Ces milliers de personnes ont également montré leur unité et leur fraternité pour Madagascar.

La rédaction

Fil infos

  • Paiement des bourses - Solution en cours malgré tout
  • Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades
  • La Fièvre de la Vallée du Rift frappe de nouveau - Un millier de têtes de cheptel atteint
  • Serial killer - Un quinquagénaire récidiviste fut repris
  • Destitution du maire élu de Nosy Be - La décision controversée du Conseil d’Etat suspendue
  • Haute Cour constitutionnelle  - Les nouveaux juges d’Ambohidahy prennent fonction
  • Trafic d’influence et usurpation de titre - Un assistant parlementaire déféré au Parquet
  • Réunion du TIM et RMDM - Trêve ou mauvais coup en préparation ?
  • Prix exorbitants et détournement de médicaments - Des répressions sévères attendent les contrevenants !
  • Un parfum de scandale à Nosy Be - Avec 5% de voix, un candidat déclaré maire

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Et… la vie continue !
    La pandémie de Covid-19, variant sud-africain, assomme le pays. Le dernier bilan affiche la gravité et la dangerosité du virus. On parle, sans ambages, de record de nouveaux cas. La barre de cinq-cent-cinquante (nouveaux cas) est dépassée en une journée (du 8 au 9 avril) ! Et celle du décès atteint même au-delà de dix. La page « nécro » des quotidiens de la Capitale est prise d’assaut. Analamanga détient toujours le triste palmarès avec quatre-cent-trente-neuf (nouveaux cas). Et on n’est pas encore au bout de nos peines. Personne n’est en mesure d’anticiper à quand le bout du tunnel ! Catastrophique ! Apocalyptique ! Mais, attention ! La vie continue ! Et les problèmes classiques sinon « traditionnels » continuent aussi de sévir, redoublent même d’intensité. Que les tenants du pouvoir ne se trompent pas. Au front, ils ont en face non pas un seul « ennemi » (le variant…

A bout portant

AutoDiff