Publié dans Politique

Couple Rajoelina - Echange convivial avec le couple Biden

Publié le dimanche, 25 septembre 2022



Le Président Andry Rajoelina et son épouse Mialy Rajoelina étaient parmi les hôtes du Président américain, Joe Biden et son épouse, Dr Jill Biden, lors d’un dîner officiel organisé à l’American Museum of Natural History. Ce fut lors de la 77ème Assemblée Générale des Nations Unies, à New York, le 21 septembre dernier. Pour l’occasion, la Première dame malagasy était habillée aux couleurs de la Grande île. En effet, elle a arboré un « lamba » bien malagasy pour assister à ce rendez – vous historique avec le couple présidentiel américain.
Cette invitation historique est considérée comme un signal fort témoignant de la relation de confiance entre les deux pays, mais aussi la reconnaissance du Président Biden au Chef de l’État malagasy. Outre le caractère convivial de cette rencontre entre les deux couples présidentiels, le renforcement de la coopération entre Madagascar et les Etats – Unis qui demeurent un partenaire stratégique pour la Grande île.
L’aide américaine sur tous les fronts
L’aide du Gouvernement américain s’étend sur différents secteurs. Depuis 2019, les Etats – Unis ont fourni une aide alimentaire et des intrants agricoles dans le Sud de Madagascar, et soutenu plusieurs projets réalisés à travers le pays. Parmi ces projets, trois ont reçu l’appui du Gouvernement américain à hauteur de 100 millions de dollars, par le biais de l’USAID, en faveur des régions du Sud de Madagascar. Il s’agit notamment du Projet Firanga d’un montant de 10 millions de dollars qui vise à apporter une aide alimentaire à 222.000 personnes dans les régions durement touchées par la sècheresse, à savoir l’Atsimo-Andrefana et l’Androy. A cela s’ajoute le projet Maharo, d’une durée de 5 ans et dont le financement s’élève à 45 millions de dollars, qui répondra aux besoins nutritionnels à long terme au profit de plus de 279.000 personnes vulnérables dans l’Atsimo-Andrefana et l’Androy. Et enfin, le projet Fiovana, à hauteur de 45 millions de dollars sur une durée de 5 ans, qui réduira l’insécurité alimentaire chez plus de 428.000 personnes dans les Régions Vatovavy, Fitovinany et Atsimo-Atsinanana. 

En 2020, l’aide de l’USAID à Madagascar était conséquente dans le secteur de la santé avec 62 millions consacrés sur les 114 millions de dollars accordés par l’agence américaine. A travers ces activités, les États-Unis ont aidé plus de 4 millions de mères ainsi que 2 millions d’enfants à rester en bonne santé et ont fourni à 76.303 personnes d’avoir accès à l’eau potable. 
S.R.

Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff