Publié dans Politique

Toliara II Rajoelina annonce le renforcement de la digue de Fiherenana

Publié le mercredi, 30 janvier 2019

Commencé la veille à Beloha Androy et Ampanihy Atsimo Andrefana, le périple du Président de la République Andry Rajoelina s’est poursuivi hier à Toliara II, toujours dans l’Atsimo Andrefana. La délégation menée par le Chef de l’Etat était composée de quelques membres du Gouvernement, l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine, ainsi que les élus et les autorités locales. Dans la matinée, le nouveau Président de la République s’est rendu dans la Commune rurale d’Ankililoaky qui a accueilli hier la cérémonie de lancement du projet 200 forages pour Toliara II.  Faciliter l'accès à l'eau potable et améliorer les conditions de vie représentent les objectifs de ce projet, affirme l’ambassadeur de la Chine, Yang Xiaorong. D’un coût de 28 millions yuan soit approximativement 4,17 millions de dollars, dons du gouvernement chinois, ce projet concerne deux régions notamment  Atsimo Andrefana et Menabe. Entrepris par une société chinoise, les travaux devront bénéficier à terme à 40 Communes et environ 200 000 ruraux.  Le projet va devoir débuter le 15 avril 2019 et se terminer le 15 octobre 2019.  Par cette aide, la Chine met en avant sa volonté de renforcer la coopération avec le Gouvernement de Madagascar, sur la base de l’amitié et de la fraternité, annonce l’ambassadeur de Chine. « Il ne s’agit que d’un début. Nous ferons en sorte que chaque fokontany ait accès à l’eau potable », a pour sa part commenté le Président de la République Andry Rajoelina.

Celui-ci a par ailleurs annoncé l’importation de plusieurs containers de panneaux solaires dont  Toliara et Ankililaoka en  bénéficieront ainsi que l’arrivée prochaine de cargaisons de riz pour alimenter le circuit commercial local.  La délégation conduite par le Président de la République s’est ensuite rendue au niveau de la digue de Fiherenana. L’occasion pour le numéro Un de l’Etat d’annoncer le début du projet de renforcement de cette digue. Protéger les villages déjà affectés par les pluies diluviennes qui s’abattent sur la Région, tel est l’objectif principal du projet. A chaque forte pluie, la menace d’une rupture de la digue de Fiherenana qui pèse comme une épée de Damoclès au-dessus des têtes des populations du District de Toliara II. Deux épis, respectivement de 25 et de 75 mètres, plus 302 mètres d’enrochement seront construits en plus du renforcement de la digue. La cuvette devra également être relevée de 2 mètres, selon les précisions.  Financé sur fonds propres de l’Etat malagasy, les travaux débuteront le mois prochain. Il a également été annoncé la construction prochaine d’une rocade vers la RN7. La dernière réhabilitation de la digue daterait de 2013. Dans la foulée, le Président de la République et sa suite se sont rendus à Ankiambe, une localité frappée par des inondations la semaine dernière. Au cours d’un discours improvisé, Andry Rajoelina a annoncé des solutions d’urgence pour les populations locales telles que l’arrivée de pompes à eaux et des solutions sur le plus long terme à l’instar des travaux d’enrochement  des cours d’eau, les travaux de rehaussement des fondations des constructions, la rénovation des vannes, la construction de la route vers la ville de Toliara ou encore l’arrivée de « vary mora ». Dans l’objectif de faire d’Ankiambe une ville modèle, l’implantation de poteaux fonctionnant à l’énergie solaire et celle d’infrastructures scolaires ainsi qu’un Tranompokonolona sont programmées.

Recueillis par   L.R.

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff